| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par sylvain Ricard
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Tonkam

complétez cette fiche
Résurrection - La robe de plumes célestes
ScénarioTezuka Osamu
DessinTezuka Osamu
CouleursNoir et Blanc
Année2001
EditeurTonkam
CollectionTsuki Poche
SériePhénix - L'oiseau de feu, tome 5
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 ...
Bullenote [détail]

 

2 avis

pikipu
La scène se passe dans le futur, un futur où la science est capable de redonner la vie à un corps, mais une vie tronquée. Ce tome nous raconte la résurrection ratée d'un jeune homme, désormais composé de neurones artificiels, qui part à la recherche de son passé, pour comprendre, et de son avenir, parce qu'il aime. Un robot...

Le thème est récurrent chez Tezuka: l'homme peut-il être un robot? (entendez par là qu'il perd son humanité?) ou le robot peut-il être humain? (n'y a-t'il de sentiment que chez l'homme?).
Sans y répondre, il nous conte surtout une superbe histoire, de l'année 2482 à l'an 3344, et finit ce volume magistral par un saisissant cliffhanger.
Qui nous ramène au volume 2 de cette même série.

Du grand art.
asacem
Ce cinquième volume du Phénix - les temps futurs - est une incroyable fable futuriste extrèmement bien menée, comme toujours avec le maître. Il s'agit de l'histoire d'un homme qui, mort par accident, revit grace à une opération mais en devenant à plus de 50 % articiel et qui a perdu sa mémoire.
Ne dévoilons pas plus l'intrigue, relativement simple mais qui par un jeu de cliffhanger et de troubles de la perception du personnage principal est brouillée.
En fait le volume se déroule comme un passage de la confusion à la clarté: nous passons lentement du chaos à l'ordre. A la fin tout est à nouveau logique et ordonné, nous avons même droit à un lien avec le volume 2.

En fin de volume un autre récit moyen - la robe de plumes célestes. Ce récit qui pourrait être considéré comme oubapien - un seul décor de théatre pour tout le récit - est sympathique sans ête extraordinaire. Il semble bien que le maître Tezuka ne donne toute sa mesure que dans les récits longs.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin