| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par rohagus
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Le Lombard

complétez cette fiche
Le dernier rendez-vous
ScénarioDerib
DessinDerib
Année1987
EditeurLe Lombard
SérieBuddy Longway, tome 16
autres tomes... 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 1hs
Bullenote [détail]

Depuis le jour de l'affrontement avec l'armée, la blessure de Nuage-Gris n'a fait qu'empirer. Alors qu'il est au plus mal, Buddy et lui sont secourus par une énigmatique vieille indienne. Après avoir sauvé Nuage-Gris, elle raconte à Buddy, stupéfait, l'histoire de sa rencontre avec son père, Harald dit Tête-Rouge.

 

1 avis

doremi
Si l'on excepte "Maus" de Spiegelman et "C'était la guerre des tranchées" de Tardi, aucune autre BD ne m'a jamais autant ému... "Le dernier rendez-vous" clôt un long cycle de plusieurs albums où Buddy Longway est séparé de sa femme Chinook. Buddy, après sa dernière confrontation dramatique avec le capitaine Ryan, essaie de rejoindre Chinook. Il est accompagné de Nuage Gris qui est gravement blessé et qui délire. Ils sont sauvés par une vieille indienne qui semble très bien connaître Buddy...

Cet album est constitué pour l'essentiel d'un huis-clos particulièrement dramatique et émouvant. La vieille indienne a emmené Buddy et Nuage Gris dans son tipi. Dehors, le froid et la neige ont tout figé. Nuage Gris dort. Et la vieille femme commence à raconter à Buddy l'histoire de son père... et finalement de Buddy lui-même. C'est une histoire d'amour et de vengeance ayant débuté il y a longtemps... et qui trouve un dénouement dramatique beaucoup plus tard lorsque Buddy retrouve enfin Chinook.

L'histoire est menée de main de maître. On reste collé à son fauteuil dans une atmosphère lourde où on pressent le drame dès le début. Mais Derib joue à merveille sur le suspense et ne dévoile la conclusion (avec un dernier rebondissement surprenant) qu'à la toute fin de l'album.

Du grand art. Chaque fois que je relis cet album, j'ai les larmes aux yeux... Je me demande d'ailleurs pourquoi je le relis... Le meilleur album de Derib à mon avis. On comprend qu'après un pareil chef-d'oeuvre, l'auteur a arrêté la série pendant quelques années pour laisser aux lecteurs le temps de s'en remettre.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin