crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par rohagus
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Panini Manga / Generation Comics

compl�tez cette fiche
Tigre et dragon
Sc�narioKoike Kazuo
DessinKojima Goseki
CouleursNoir et Blanc
CouvertureMiller Frank | Varley Lynn
Ann�e2004
EditeurPanini Manga / Generation Comics
S�rieLone Wolf and Cub, tome 7
autres tomes... 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 ...
Bullenote [d�tail]

Le passé d’Ogami Itto refait surface quand le samouraï déchu revient sur les lieux d’une exécution qu’il a accomplie alors qu’il était au service du shogun. Pendant ce temps, Daigoro, livré à lui-même, est le complice involontaire d’une série de crimes, dont le meurtre d’une princesse...

 

1 avis

herbv
Lone Wolf & Cub en est à son 7ème volume sans qu’on sente le moindre essoufflement dans les différentes petites histoires qui nous sont proposés à chaque fois, bien au contraire. Cette fois, nous avons droit à deux histoires mettant en valeur Daigoro alors qu’Ogami Itto est le personnage principal des trois autres. La première est particulièrement marquante car elle met bien en lumière l’enjeu politique de la réputation des han et de l’obligation d’agir par des voies détournées afin de ne pas nuire à son honneur. L’honneur, voilà une des pièces maîtresses du système politique japonais de l’ère Edo. L’avant dernière nouvelle est aussi très intéressante du fait qu’elle nous montre un aspect du système de concubinage en vigueur à cette époque. On appréciera tout autant les deux histoires où Daigoro est confrontée à l’adversité et où il ne peut compter que sur lui-même. Et n’oublions pas l’histoire touchante de ce samouraï qui a su resté fidèle à son seigneur bien après la mort de ce dernier.

Les auteurs réussissent toujours à se renouveler, à nous faire découvrir de nouveaux aspects de la société féodale de l’ère Edo. Et toujours, ils réussissent à ne pas lasser le lecteur en instaurant un climat qui peut être mélancolique, tragique, poétique ou tout simplement prenant. Aucune histoire n’est similaire à la fois dans son traitement et son sujet, faisant de leur lecture un plaisir à chaque fois répété. Les auteurs tiendront-ils sur toute la série ? Seule la lecture des 21 volumes restant permettra de le dire. En attendant, ne boudons pas notre plaisir et régalons nous des formidables dessins de Goseki Kojima qui met magnifiquement en valeur par son dynamisme les passionnantes histoires courtes de Kazuo Koike, passionnantes par leur intérêt historique et par leur profondeur. Il ne s’agit pas d’une simple histoire de samouraï qui nous est proposée mais un véritable apprentissage du bushido.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin