crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par Matt Murdock
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Delcourt

compl�tez cette fiche
Le signe des démons
Sc�narioMorvan Jean-David
DessinBuchet Philippe
CouleursBuchet Philippe
Ann�e2001
EditeurDelcourt
CollectionNeopolis
S�rieSillage, tome 4
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 1hs ...
Bullenote [d�tail]

 

2 avis

Joky
Nouveau cheval de bataille du duo Morvan/Buchet: la corruption active du système. Sur trame de conquête de planète, de la domination de certaines races (ça vous rappelle un monde que vous connaissez ?) et de révolte des esclaves, les auteurs nous emmènent cette fois-ci sur une planète moyenageuse. Graphiquement toujours aussi beau, l'action est toujours au rendez-vous. On retrouve avec plaisir Houyo (même si ...).
Très bon mais en ton en dessous du précédent.
bourle
Sillage n’a plus de nouvelle de ses scruteurs (personnes observant les différents peuples d’une planète visant à savoir si la planète est apte à recevoir la visite de Sillage). Navis accompagnée de plusieurs agents spéciaux et donc amenée à découvrir cette nouvelle planète. Comme dans le précédent tome, notre héroïne découvrira un peuple asservi, les « escotes » et d’autres régnants. Là bas, toute personne venant de Sillage est considérée comme démon. Qui leur a mis cela dans la tête ? Qui cherche a rendre libre les escotes ? Corruption, manipulation, sentimentalisme, révolution, libération, cupidité, … Tout le monde n’est pas parfait même dans le convoi de Sillage.

Morvan a eu selon moi un petit coup de mou, le scénario reste bien ficelé, mais le fond est trop semblable au tome3. Il y a un manque d’originalité assez flagrant. On reste un peu sur sa faim à la fin du tome. Ce sont la découverte de nouveaux protagonistes qui met un peu de piquant dans cette BD qui a des lacunes. Revoir Bobo et d’autres races au coté de Navis sauve ce tome et évite a la note de celui-ci de descendre sous la moyenne.
Buchet est toujours aussi talentueux mais son point fort est selon moi les paysages (l’arrière plan) et ce tome en manque cruellement, bien que certaines cases soient particulièrement belles. On voit par ailleurs qu’il s’est fait plaisir vu le nombre de nouvelles créatures dans ce tome.

Une BD qui laisse un goût amer , je la trouve particulièrement décevante comparée à la précédente.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin