crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par rohagus
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Bamboo

compl�tez cette fiche
Celui qui voit
Sc�narioRichez Hervé
DessinMig
CouleursSchelle Pierre
Ann�e2002
EditeurBamboo
CollectionGrand Angle
S�rieSam Lawry, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Bullenote [d�tail]

Drôle d'histoire que la tienne, Sam.. La guerre, c'est déjà pas drôle mais si, à cause de cette blessure à la tête, tu peux voir maintenant les type qui vont mourir juste avant que cela ne se produise réellement, ça devient franchement pénible. Tu vas être pris en grippe par tes frères d'armes, utilisé par ton état-major sans que cela ne t'affecte réellement. Mais quand tes visions porteront sur ton pote Johnson et que tu ne pourras rien faire, tu vas vraiment accuser le coup. Et imagine si cela devait concerner ton propre frère, comment réagiras-tu, Sam.. ?

 

1 avis

MR_Claude
Sam Lawry est GI au VietNam. Blessé, sa convalescence se termine et, sans séquelles, il doit retourner dans l'enfer de la jungle. Sans séquelles? Pas si sûr... si seulement ses maux de tête n'étaient pas accompagnés de sinistres visions...

Une bd se passant au VietNam, ce n'est pas si courant, et en même temps, on craint de n'avoir pour histoire qu'une pâle copie de quelques films de renom. Il n'en est rien. Une idée de base simple mais efficace, donne à ce récit la touche d'originalité qu'il faut, en plus des inévitables scènes de combat, de pièges... La tension règne partout, au camp militaire, en opération dans la jungle, et jusque dans le bar où Sam vient pour trouver un semblant de détente auprès de Van, le patron vietnamien. Une tension exacerbée par le "don" de Sam. Ses visions sont-elles réelles? Sombre-t-il dans la folie? Ne provoque-t-il pas lui-même ce qu'il croit voir? Pourtant c'est lui qui semble le plus solide, entre les brutes et les désespérés, lui qui a gardé une importante correspondance écrite avec son frère, lui qui semble lucide sur la guerre, ses camarades et lui-même.
Au niveau dessin, c'est certainement loin d'être parfait, mais s'agissant d'un premier album, c'est dans l'ensemble satisfaisant. Certaines ambiances sont bien rendues, notamment dans la jungle, les personnages ont la "gueule de l'emploi" avec des visages marqués, reconnaissables et assez expressifs. Bref, tout-à-fait correct, sans être inoubliable. Un bémol cependant au niveau des couleurs réalisés par Pierre Schelle. Je ne suis en général pas un grand fan de ses couleurs parfois très orientées "comics". Cela passe bien sur certaines scènes, mais pas sur d'autres, j'ai comme l'impression qu'il en fait parfois un peu trop.

En résumé, une bonne découverte, prometteuse, et qui ménage comme souvent son petit effet à la dernière page appelant une suite (et fin dans ce cas précis).
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin