crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par ronflex
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Glénat

compl�tez cette fiche
Tome 3
Sc�narioKitoh Mohiro
DessinKitoh Mohiro
CouleursNoir et Blanc
Ann�e2009
EditeurGlénat
CollectionSeinen
S�rieNaru Taru, tome 3
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 ...
Bullenote [d�tail]

Pendant que sa mère semble étudier de très près le danger que représentent les Ryunoko, Shiina reçoit une mystérieuse invitation qui la mène dans la demeure de deux autres possesseurs de Ryunoko. Elle reconnaît là le couple qui avait mystérieusement disparu de son avion ! Parallèlement, troublée par la culpabilité d’avoir tué Komori, Akira accepte de travailler pour le compte de la police et de mener une fi lature qui devient vite hors de contrôle…

 

1 avis

herbv
Alors que Shiina est à l’hôpital pour rendre visite à son père, elle croise le garçon inconnu, disparu de l’avion qui l’avait ramené de ses vacances d’été et qui avait été attaqué par un étrange objet volant. Avec Akira, elle décide de trouver l’endroit où il habite. Cependant, les chasseuses vont vite se rendre compte qu’en fait, elles sont plus souris que chats. Il faut dire qu’à la différence des autres possesseurs de ryunoko, elles ne savent rien des tenants et des aboutissants de l’histoire qui s’écrit malgré elles.

Avec ce tome 3, Mohiro Kitoh, continue à poser les bases de son récit. De nouveaux personnages sont introduits, d’autres reviennent en scène mais cela n’empêche pas le lecteur d’être aussi perdu que les deux jeunes héroïnes. Quelle est la nature des ryunoko ? Pourquoi Shiina n’est pas entièrement connectée à Hoshimaru ? Quel est le rôle de tous ces jeunes gens qui semblent en savoir bien long et qui possèdent aussi un ryunoko ? Que sait le gouvernement qui se révèle être moins ignorant qu’il cherche à le faire croire ?

Aucune de ces questions ne trouve de réponse dans les sept nouveaux chapitres proposés, bien au contraire. Il faut dire que l’on a encore le temps d’avoir des révélations puisque Narutaru compte en tout douze volumes. Néanmoins, la multiplication des questions en suspens peut laisser une désagréable sensation de manque de rythme et provoquer un petit décrochement dans l’intérêt ressenti jusqu’ici pour la série.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin