| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par rohagus
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Le Lombard

complétez cette fiche
Tout plein de gags
ScénarioFranquin André | Greg | Goscinny René | Peyo | Tibet
DessinFranquin André
Année1973
EditeurLe Lombard
SérieModeste et Pompon, tome 3
autres tomes1 | 2 | 3 | 4hs
Bullenote [détail]

Autres publications:

Le diable tout vert dans Modeste et Pompon (Modeste et Pompon #4)
Il singe les hommes dans Modeste et Pompon (Modeste et Pompon #4)
Il singe les hommes dans Sois bien calme, Modeste ! (Modeste et Pompon #1)
Le diable tout vert dans Sois bien calme, Modeste ! (Modeste et Pompon #1)
Le hoquet dans Sois bien calme, Modeste ! (Modeste et Pompon #1)
La soirée costumée dans Sois bien calme, Modeste ! (Modeste et Pompon #1)
Les parasites dans Sois bien calme, Modeste ! (Modeste et Pompon #1)
Le photographe dans Sois bien calme, Modeste ! (Modeste et Pompon #1)
L'abominable cauchemar dans Sois bien calme, Modeste ! (Modeste et Pompon #1)
La souris mécanique dans Non ! je ne m'énerve pas ! (Modeste et Pompon #2)
Le cours de violon dans Non ! je ne m'énerve pas ! (Modeste et Pompon #2)
Les assassins dans Non ! je ne m'énerve pas ! (Modeste et Pompon #2)
La muselière dans Non ! je ne m'énerve pas ! (Modeste et Pompon #2)
La boxe à la télé dans Non ! je ne m'énerve pas ! (Modeste et Pompon #2)
La quatrième roue dans Non ! je ne m'énerve pas ! (Modeste et Pompon #2)
Le basket ball dans Non ! je ne m'énerve pas ! (Modeste et Pompon #2)
Le papier peint dans Non ! je ne m'énerve pas ! (Modeste et Pompon #2)
Le lumbago météorologue dans Souris, Pompon ! (Modeste et Pompon #3)
Le lapin de Pâques dans Souris, Pompon ! (Modeste et Pompon #3)
Le dépotoir dans Souris, Pompon ! (Modeste et Pompon #3)
Le chasse-neige dans Souris, Pompon ! (Modeste et Pompon #3)
La télé est en panne dans Souris, Pompon ! (Modeste et Pompon #3)
Flashcolor dans Tais-toi, Modeste ! (Modeste et Pompon #4)
L'avalclou dans Tais-toi, Modeste ! (Modeste et Pompon #4)
La photo dans Tais-toi, Modeste ! (Modeste et Pompon #4)
La toupie dans Tais-toi, Modeste ! (Modeste et Pompon #4)
Le faux pli dans Tais-toi, Modeste ! (Modeste et Pompon #4)
la sieste dans Tais-toi, Modeste ! (Modeste et Pompon #4)
Le pistolet laser dans Tais-toi, Modeste ! (Modeste et Pompon #4)
Le jongleur d'assiette dans Tais-toi, Modeste ! (Modeste et Pompon #4)
La super perçeuse dans Tais-toi, Modeste ! (Modeste et Pompon #4)
La gymnastique dans Tais-toi, Modeste ! (Modeste et Pompon #4)
Le palmier dans Tais-toi, Modeste ! (Modeste et Pompon #4)
la glace dans Tais-toi, Modeste ! (Modeste et Pompon #4)
Le zouave dans Tais-toi, Modeste ! (Modeste et Pompon #4)
Agiter avant de s'en servir dans Tais-toi, Modeste ! (Modeste et Pompon #4)
Bébé est parti dans Tais-toi, Modeste ! (Modeste et Pompon #4)
Polynygonflastic dans Tais-toi, Modeste ! (Modeste et Pompon #4)
Silence, bébé dort dans Tais-toi, Modeste ! (Modeste et Pompon #4)
Le hula hop en tube dans Tais-toi, Modeste ! (Modeste et Pompon #4)
Les poussettes dans Tais-toi, Modeste ! (Modeste et Pompon #4)
La panade dans Tais-toi, Modeste ! (Modeste et Pompon #4)
Le zoo dans Tais-toi, Modeste ! (Modeste et Pompon #4)
L'aspirateur dans Tais-toi, Modeste ! (Modeste et Pompon #4)
Le bébé arrive dans Tais-toi, Modeste ! (Modeste et Pompon #4)

 

1 avis

lanjingling
Une anecdote : lors d'une discussion avec Bertrand Lavier à propos de ses sculptures et tableaux réalisés à partir de ceux représentés dans "Mickey au musée d'art moderne", je lui parlais de Modeste et Pompon, qu'il avait lu dans son enfance dans "Le journal de Tintin" et dans lequel il avait remarqué la différence radicale de style avec les autres séries du journal; nous tombâmes d'accord pour accorder au trait de Franquin, seul parmi les dessinateur d'alors, la qualité de réceptacle et d'exempla de tout ce qui lors des Trentes Glorieuses sortait du rang de la technique pour acceder a celui de l'art: le graphisme, le design, les arts déco, la mode (ah, les robes corolles de Pompon, le foulard-code de la route de Seccotine).
Modeste et Pompon est pour moi le laboratoire secret de Franquin, ce moment magique où ses histoires sont à la fois le miroir de tous ces objets industriels design triviaux par lesquels le monde moderne s'est démocratisé et la société est devenue "de consommation", et l'expression de la plus secrète personnalité de l'auteur: le monde considéré comme un terrain de jeu (par les 3 neveux de Felix), comme un coffre à jouets à s'approprier et à transformer selon ses plus farfelus désirs (la passion de l'invention de Modeste, avant celle de Gaston), les relations humaines où la tendresse est entremêlée d'angoisse (Modeste fascine et torture Felix, et réciproquement mais l'un ne peut se passer de l'autre), et la fonction de la beauté comme baume pour calmer les petites douleurs de la vie ( les sautillements de l'adorable Pompon, échos de ceux du marsupilami, comme transposition dessinée du trait dynamique de Franquin ).
C'est là aussi qu'il réalise, avant Gaston, ses premiers gags en une planche, et qu'il rode sa collaboration avec Greg avant qu'ils ne lancent ensemble Spirou dans ses plus grandes sagas.
Pour comprendre Gaston, Spirou ou même les Idées ?Noires, ou bien simplement pour le bonheur, lisez et relisez Modeste et Pompon.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin