| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Xaviar
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Delcourt

complétez cette fiche
Tome 6
ScénarioTakahashi Shin
DessinTakahashi Shin
CouleursNoir et Blanc
Année2003
EditeurDelcourt
CollectionMangas
SérieLarme ultime, tome 6
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 1hs
Bullenote [détail]

 

1 avis

herbv
Nous avions laissé Chise et Shûji en pleine fuite à la fin du volume 5. Nous les retrouvons errant dans un monde déserté par ses habitants. Cette escapade va rapidement permettre à nos deux amoureux de se rapprocher, notamment sur le plan physique, donnant ainsi une nouvelle dimension à leur relation. Ensuite, la découverte d’un havre de paix, un village portuaire essayant de survivre, va leur permettre de se fixer et de vivre ensemble, mais sans la possibilité de construire quelque chose de durable. En effet, outre que la guerre n’est pas terminée et qu’on imagine mal l’armée se passer de son arme ultime, Chise arrive au bout de ses médicaments, indispensable à sa survie. Mais à quoi bon penser au futur quand il est déjà si difficile de vivre au présent…

Un nouveau cycle dans le chant d’amour de Chise et Shûji débute dans ce volume. L’auteur nous propose ainsi deux grands moments, celui de la fuite et de la découverte d’un refuge, puis celui du retour de la guerre et des destructions. Le processus qui doit déboucher sur la mort de Chise est lancé, la fin de l’histoire est proche. Il en résulte un volume très poignant, alternant les moments de doutes, de bonheurs, de peines et de joies simples. Puis la crise éclate, étourdissant le lecteur et le laissant sur un suspense difficile à supporter une fois que la dernière page du volume 6 est tournée. Ainsi, Shin Takahashi fait preuve d’une belle maîtrise narrative, alternant avec bonheur les moments de repos et d’introspection et les périodes de crises aiguës et les drames.

On appréciera aussi tout particulièrement l’évolution de Chise qui devient plus mûre, plus sûre d’elle, allant même jusqu’à prendre la direction du couple et faisant preuve d’indépendance, d’initiatives. Cela se concrétise notamment au lit quand on voit Chise prendre l’initiative. A un moment, les rôles sont tellement inversés que l’on voit Shûji pleurer tout en mangeant une soupe, se lamentant notamment sur son incapacité à maîtriser les événements, à assumer le rôle de l’homme protecteur, gagnant de quoi faire vivre sa famille. Ces changements rendent le récit particulièrement vivant, humain et touchant. A cela il faut ajouter de nombreuses pages simples ou doubles superbes, de fréquentes séquences de cases muettes permettant de pleinement ressentir ce que vivent les personnages. Une fois de plus, le talent de Shin Takahashi explose tout au long des 280 pages de ce volume.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin