| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Marquis
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Kana

complétez cette fiche
Tome 3
ScénarioUmino Chica
DessinUmino Chica
CouleursNoir et Blanc
Année2007
EditeurKana
CollectionShojo Kana
SérieHoney and clover, tome 3
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10
Bullenote [détail]

Depuis le départ de son oncle, Hagumi a du mal à se mettre à la tâche. Morita s'inquiète pour elle, mais agit comme s'il pensait le contraire. Si Hagumi ne semble pas remarquer les attentions de Morita, Takemoto, lui, observe l’évolution des sentiments de son ami.

 

1 avis

herbv
Avec le volume 3 de Honey and Clover, Umino Chica, l’auteure, continue à développer les relations entre Takemoto, Morita, Hagumi, Mayama et Yamada. Entre la préparation d’œuvres d’art pour la fête de l’école, un petit boulot à l’occasion de Noël, des balades en groupe, notamment à l’occasion de la floraison des cerisiers et du retour de Monsieur Hanamoto, les situations de faire évoluer les personnages ne manquent pas. Certes, cela reste toujours aussi confus aussi bien au niveau des situations que du dessin. Autre handicap pour la série, le sujet de l'histoire ainsi que les personnages, des étudiants en école d’art, ne toucheront pas tout le monde. Ceux qui n'ont pas aimé les deux premiers volumes n’ont donc pas vraiment de raison de changer d'avis.

Mais les six chapitres proposés creusent superbement les sentiments des uns et des autres avec émotion et une grande justesse dans les relations et les réactions. Amour et humour riment ensemble avec bonheur et procurent un grand plaisir de lecture. Umino Chica semble avoir trouvé son style qui, certes, rebutera plus d'une personne, mais qui permet de se détacher de la masse des mangas pour filles (josei ou shôjo). C'est ainsi qu'il se confirme qu'on se retrouve face à une œuvre plus qu’excellente, marquante même. Malheureusement, ce plaisir de lecture est un peu gâché par un travail d’adaptation, surtout graphique, plus que moyen. Une fois de plus, Kana semble démontrer son indifférence envers un travail soigné. Leur réputation de vendeurs de papier s’en retrouve malheureusement renforcée.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin