| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par thyuig
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Kana

complétez cette fiche
Tome 7
ScénarioUmino Chica
DessinUmino Chica
CouleursNoir et Blanc
Année2008
EditeurKana
CollectionShojo Kana
SérieHoney and clover, tome 7
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10
Bullenote [détail]

Takemoto poursuit son périple à vélo vers le nord. Il s'est habitué à cette vie sur les routes, et une réponse à ses doutes l'attend peut-être au bout du chemin !

 

1 avis

herbv
Kana semble avoir décidé de faire un peu de promotion pour sa série Honey and Clover, peut-être histoire qu’elle se vende moins mal, et c’est avec un bandeau d’un superbe rose vif proclamant fièrement qu’il s’agit de la comédie romantique de l’année que le volume sept est sorti. Pour un titre qui compte au total dix tomes, il était temps, en effet. Bel effort de marketing mais peut-être un peu trop tardif. Dommage qu’aucune amélioration de la réalisation (moirages toujours aussi fréquents, adaptation graphique inlassablement réalisée à la va-vite, traduction désespérément aussi peu adaptée au sujet, etc.) n’accompagne ce geste.

Malgré cela, c’est avec le même bonheur que nous retrouvons les héros de cette histoire d’amour et d’études. Takemoto est toujours en plein voyage à travers le Japon pour se retrouver alors que Hagu se retrouve à enseigner les arts plastiques à des enfants. Le triangle amoureux formé par Ayumi, Rika et Mamaya est plus que jamais d’actualité avec la rencontre des deux jeunes femmes, Morita est revenu du Canada et, enfin, Monsieur Hanamoto continue à veiller sur tout ce petit monde. Comme on peut le voir, peu de changements au programme mais l’histoire ne reste pas au point mort pour autant. Petit à petit, plutôt subtilement, on s’achemine vers la conclusion du récit.

Il ne reste donc plus que trois volumes pour apprécier ce formidable titre qui aurait effectivement mérité le titre de comédie romantique de l’année s’il n’avait pas été aussi peu été à sa place dans la catalogue de l’éditeur Kana. Cependant, si vous êtes à la recherche d’une série qui allie avec bonheur romance et humour, que le dessin personnel de Umino Chica, l’auteure, ne vous rebute pas trop, allez-y, vous ne devriez pas le regretter malgré tous les défauts de réalisation évoqués au début. Après tout, ils sont peu de chose comparés au reste.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin