crer | pseudo  mot de passe  |  
 
serie
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par rohagus
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Le Scorpion
Dessin : Marini Enrico
Sc�nario : Desberg Stephen

Le Scorpion, cycle 1, termin�


Volume 1 - 2000

Volume 2 - 2001

Volume 3 - 2002

Volume 4 - 2004

Volume 5 - 2004

Volume 6 - 2005
Le Scorpion, cycle 2, en cours


Volume 7 - 2006

Volume 8 - 2008

Volume 9 - 2010

Volume 10 - 2012

Volume 11 - 2014

Volume 12 - 2019
Hors-s�rie


Volume 1 - 2007


Sur le web

  • Le site du Scorpion de Dargaud
  •  

    1 avis


    Xaviar
    Le Scorpion est une série se déroulant à Rome et ses environs durant le 18ème siècle, le héros est un trafiquant de reliques religieuses qu'il pille sans vergogne mais avec un certain panache dans les multiples catacombes et autres caveaux de la ville éternelle. Mais le Scorpion est également un être maudit, marqué du sceau de la bête par une marque en forme de scorpion sur l'épaule, il va peu à peu s'attirer les foudres d'ennemis puissants et organisés.

    L'intrigue du Scorpion est plaisante, il y a de l'action, des rebondissements et un canevas intéressant. Cette série se lit toute seule, souvent pour se détendre.

    Mais le Scorpion, et je considère ça comme un handicap, porte la marque de son auteur: Marini. Loin de considérer ce dessinateur comme mauvais, il a néanmoins des petites manies qui, quand on a brassé l'ensemble de son oeuvre, commencent à devenir un peu lourdes.

    Marini aime bien les héros bruns et plus ou moins barbus, du Gipsy aux Rapace en passant par l'Etoile du désert on en a un bel échantillon. Marini aime bien aussi les organisations plus ou moins millénaires qui veulent tout mettre sous leur coupe, des vampires, l'Aile blanche et là sept familles.... Et bien avec le Scorpion ça commence à faire un peu caricatural.

    Ceci dit et en dépit de ces détails qui me chagrinent, la série est de bonne qualité, l'histoire est franchement bien menée et le dessin est impeccable. A découvrir, c'est du bon cape et d'épée.
    bordure
    coin bordure coin