| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
serie
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par herbv
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Les contes de l'ère du Cobra
Dessin et scénario : Fernandez Enrique

Albums indépendants, terminé


Volume 1 - 2012

Volume 2 - 2012

 

1 avis


Rohagus
Beaucoup de choses m'ont plu dans cette œuvre en deux tomes.

La première est son graphisme assez ébouriffant. Il est maîtrisé techniquement et plein de personnalité. Dynamisme de ses personnages, de ses mises en scène, de ses angles de vue, de ses scènes d'action et beauté de ses décors, c'est assez excellent. C'est une également une vraie explosion de couleurs originales.
Et pourtant, malgré ces nombreux bons côtés, il faut avouer que les cases sont un petit peu confuses car trop encombrées et ne faisant pas toujours très bien ressortir les éléments principaux de la narration. En outre, certaines cases voire planches entières se déroulent dans des ambiances un peu trop sombres qui forcent à plisser les yeux pour bien les lire, surtout en contraste des cases voisines souvent pleines de lumière.
C'est donc très beau mais pas toujours très fluide à la lecture.

La deuxième chose qui m'a plu, c'est le décor du récit. Comme il est dit en quatrième de couverture, c'est un univers qui rappelle à la fois les contes des Mille et Une Nuits, l'Inde des Maharadjas et le Baron de Münchhausen. C'est un monde fantasque et exotique, très dépaysant.

Enfin il y a l'originalité du conte qui nous est raconté et sa densité. Il se passe beaucoup de choses, on ne sait jamais à l'avance où l'on va ; on change plusieurs fois de directions et de cadre du récit dans un même album. Bref, en deux albums de 54 et 48 pages, on en a parfois autant que dans de longues séries à rallonge.
Paradoxalement, cela peut poser aussi quelques soucis car comme le graphisme, le scénario peut tourner au confus. Il se passe beaucoup de choses mais c'est parfois peut-être trop. Le lecteur est un peu noyé dans les différentes circonvolutions de l'intrigue et des motivations des personnages.

Mais quelque soit son aspect légèrement embrouillé, j'ai gardé le même plaisir à lire cette fable colorée et exotique qui sort des sentiers battus.
bordure
coin bordure coin