crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par alban
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Glénat

compl�tez cette fiche
Tome 12
Sc�narioTakahashi Rumiko
DessinTakahashi Rumiko
Ann�e2007
EditeurGlénat
CollectionBunko
S�rieUrusei Yatsura - Lamu, tome 12
autres tomes... 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 ...
Bullenote [d�tail]

 

1 avis

herbv
Urusei Yatsura / Lamu continue sont petit bonhomme de chemin. Nous voilà déjà au douzième des dix-huit volumes que compte l’édition bunko, soit aux deux tiers de la série. On aurait pu penser qu’un titre comique reposant sur les situations et les répétitions aurait épuisé l’imagination de son auteur et la patience de ses lecteurs mais force est de constater qu’il n’en est rien. Rumiko Takahashi, la mangaka, réussit toujours à se renouveler pour notre plus grand bonheur.

Une des raisons de cette réussite est l’arrivée régulière de personnages qui sont sources de nouvelles situations burlesques. Cette fois, il s’agit d’Asuka, la sœur de Tobimaro Mizunokoji, le rival de Shutarô Mendô qui doit se fiancer avec celle-ci sur décision de leurs parents. Sachant que la jeune fille a la phobie des garçons, qu’elle est d’une force surhumaine et qu’Ataru Moroboshi va s’en mêler, malgré la surveillance de Lamu, inutile de dire que les catastrophes vont se multiplier durant les sept chapitres qui sont consacrés à la nouvelle venue.

L’édition française est toujours aussi satisfaisante à un détail près. Très souvent, dans ce volume, des idéogrammes apparaissent en grand dans certaines cases et il aurait été préférable de faire systématiquement un petit renvoi afin d’en avoir la traduction. On pensera tout particulièrement à celui signifiant "garçon" ou à ceux présents sur l’armure d’Asuka car on perd là un peu d’humour de l’histoire. Pour le reste, le résultat s’avère tout à fait correct et il serait malvenu de chipoter sur tel ou tel autre petit défaut mineur comme celui des aplats.