créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par Thierry
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

� Taïfu Comics

compl�tez cette fiche
Tome 8
Sc�narioShigematsu Takako
DessinShigematsu Takako
CouleursNoir et Blanc
Ann�e2008
EditeurTaïfu Comics
CollectionShojo
S�rieTout sauf un ange, tome 8
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Bullenote [d�tail]

 

1 avis

herbv
Arrivée en demi-finale de la sélection pour avoir le privilège d’être la partenaire de la plus en plus célèbre idole Izumi Kido sans comprendre comment elle a pu le faire, Hikaru doute de plus en plus d’elle-même. Mais le pire est à venir : le secret d’Izumi est découvert par Kurobe et Habashi, un duo d’acteurs à succès qui la côtoient depuis longtemps. Avec un tel événement, comment Hikaru pourrait-elle encore avoir la moindre chance de victoire ? Surtout face à des adversaires aussi douées ? Et que va devenir la carrière d’Izumi ?

Le huitième et dernier volume de Tout sauf un ange!! apporte une conclusion tout à fait satisfaisante à la série au plus grand bonheur de tout le monde : aussi bien celui des personnages que celui des lecteurs. C’est ainsi qu’un shôjo qui avait tout pour passer inaperçu dans la masse des sorties actuelle réussit, par son succès critique et public, à nous révéler tout le talent de son auteure, Takako Shigematsu. Certes, l’histoire, les personnages et même les situations ne présentent pas une grande originalité mais leur traitement et la qualité de la narration nous montrent son talent certain de conteuse même s’il reste très classique.

On peut apprécier tout particulièrement le caractère d'Hikaru qui est un intéressant mélange de force, de doutes, de révolte. Ainsi, on est loin du rôle de "cruche" qui est malheureusement souvent l'apanage des héroïnes de shôjo. Certes, l'auteure en rajoute souvent un peu trop dans les situations mettant en scène Izumi-garçon et le met un peu trop artificiellement en valeur mais il ne faut pas oublier qu'on est en présence d'une histoire à l'eau de rose et qu'il faut donner un minimum de rêve aux lectrices. L'objectif est en tout cas parfaitement atteint et c'est le principal.

À peine tourné la dernière page, les fans de la mangaka peuvent, par ailleurs, se jeter sur Big Bang Vénus, la dernière série de Takako Shigematsu qui promet de bien meilleurs moments de lecture que le court et anecdotique Les géants de mon cœur qui vient juste de s’achever, lui aussi. En effet, aussi bien narrativement qu’au niveau du graphisme, on retrouve dans ce nouveau titre tout ce qui nous plaît tant chez l’auteure. Il ne faut évidemment pas rechercher de l’originalité mais de l‘ouvrage bien fait, permettant de passer un excellent moment de lecture.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin