| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Grands Prix
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par Coacho
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Vega

complétez cette fiche
Bienvenue à Bajara
ScénarioReynès Mathieu
DessinReynès Mathieu
Année2023
EditeurVega
SérieLa Théorie du K.O., tome 1
Bullenote [détail]

 

1 avis

rohagus
Alors que j'ai entamé ce manga à la française avec réticence, je me suis laissé emporter et le trouve au final très réussi.
Les premières pages ont eu du mal à me convaincre. Je les trouvais trop ancrées dans une actualité française de 2020, entre pandémie et gilets jaunes remplacés ici par des manifestants écologistes nommés Green Riot. Et quand à cela s'ajoutent plusieurs ratés de relectures, fautes d'orthographe et lettres inversées, j'ai eu peur d'y retrouver certains mangas français de médiocre qualité comme le Shogun Mag avait pu souvent en publier dans les années 2000.
Mais je me suis trompé, on est là sur du vrai bon boulot.
Ce cadre trop ancré dans l'actualité ne forme que le prologue d'un récit qui se déroule en réalité une quinzaine d'années plus tard, dans un décor d'anticipation pas forcément crédible sur le plan de la futurologie, mais tout à fait adapté à un récit d'aventure, d'action et de baston. Il y a pas mal d'influences shonen dans cette série, les mêmes que Lastman avait reprises pour son histoire de compétions d'arts martiaux. Elles sont combinées à une ambiance de science-fiction assez rude qui n'est pas sans rappeler Gunnm, en moins trash toutefois.
Beck est une jeune femme qui a vécu toute sa jeunesse isolée sur une île, formée au combat depuis sa petite enfance par son père adoptif et sensei. Quand celui-ci disparait mystérieusement, l'héroïne décide de partir découvrir le monde pour retrouver sa trace. Découvrant qu'il était en secret célèbre dans des arènes de combats, elle accepte de participer elle aussi à ces matchs à enjeux financiers pour suivre sa piste. Or dans ce monde, les combattants professionnels sont améliorés physiquement et donc très dangereux. Cela ne pose pas de soucis à Beck qui reste incroyablement douée, à la grande surprise des organisateurs de matchs, et surtout elle guérit étonnamment vite de toutes ses blessures.

C'est un récit d'action extrêmement bien rythmé et à la trame simple en apparence mais très facilement prenante. Le dessin de Mathieu Reynès est excellent, à la fois proche du manga dans sa mise en page mais aussi soigné et détaillé que son style plus franco-belge de la série Alter Ego. Il est net, précis et dynamique, idéal pour ce type de récit de SF et d'action. Quant à l'intrigue, elle maintient l'intérêt du lecteur par plusieurs aspects : le premier est le mystère autour de la disparition du maître de l'héroïne, le second est la découverte de ce monde d'anticipation lui aussi assez mystérieux puisque l'héroïne y a encore beaucoup de choses à découvrir, et le dernier est évidemment la suite de combats et l'envie de voir l'héroïne y progresser et battre les arrogants qui se croient plus forts qu'elle. A côté de cela, il y a un autre mystère autour de l'origine de Beck et de ses capacités, mais celui-ci est assez vite deviné quand on se souvient du prologue. Ce que l'on ne sait pas, c'est quel est le rapport entre cette origine et la disparition de son père adoptif.
Quoi qu'il en soit, c'est une lecture prenante et très divertissante qui donne fortement envie de lire la suite.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin