| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par rohagus
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Delcourt

complétez cette fiche
Tome 1
ScénarioHigashimura Akiko
DessinHigashimura Akiko
CouleursNoir et Blanc
Année2011
EditeurDelcourt
CollectionMangas
SériePrincess Jellyfish, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 ...
Bullenote [détail]

Otaku pure et dure, Tsukimi vit en colocation avec cinq autres filles toutes plus farfelues les unes que les autres. Le petit grain de folie de Tsukimi : les méduses ! Une drôle de passion qui la précipite vers des déconvenues hilarantes à partir du jour où, en rendant visite à une petite méduse enfermée dans un aquarium, elle rencontre une fille bien trop distinguée pour être vraie...

 

1 avis

herbv
Tsukimi Kurashita est une otaku très timide qui rêve de devenir dessinatrice. Elle s’est installée dans une pension interdite aux garçons, ce qui l’arrange bien. Ceux-ci ne l’intéressent pas ! La réciproque risque de se prouver tant elle ne sait pas s’habiller, ne se maquille jamais et ne s’intéresse qu’aux méduses. Les autres pensionnaires sont d'ailleurs toutes des otaku plus déjantées les unes que les autres ; toutes ont trouvé un havre de paix avec la résidence Amamizu. C’est alors que débarque Kuranosuke, une jolie fille très apprêtée et passionnée par la mode. Or, Tsukumi va s’apercevoir que Kuranosuke est en réalité un garçon travesti issu d’une riche et influente famille de politiciens. C’est alors qu'elle va découvrir l'amour et le fascinant monde de la création.

Prépubliée dans un magazine de josei manga entre 2008 et 2017, Princess Jellyfish totalise dix-sept tomes publiés en français entre 2011 et 2019 par Akata-Delcourt (malheureusement, le titre devient difficile à trouver en intégralité, même d'occasion), La série a permis à son autrice, Akiko Igashimura, d’exprimer ton amour pour la mode et la couture. En effet, avant de devenir mangaka, elle s’était prise de passion pour la confection de vêtements. Il en résulte une série qui montre bien toute la difficulté de créer des robes et surtout de les réaliser, la couture demandant de maîtriser de nombreuses connaissances, encore plus si on veut exposer ses créations. Avec un humour très efficace et une galerie de personnages hauts en couleurs l’autrice nous propose un premier tome très encourageant et donnant envie de lire la suite.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin