| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par Mael
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Dupuis

complétez cette fiche
Les fourmicrabes
ScénarioSeron Pierre
DessinSeron Pierre
Année2002
EditeurDupuis
SérieLes Petits Hommes, tome 39
autres tomes... 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 ...
Bullenote [détail]

 

1 avis

rohagus
On retrouve, dans cet album, Renaud coincé dans un corps d'enfant suite aux péripéties du tome précédent. Du fait de ce problème physique et même s'il garde son esprit et sa force d'adulte, il se fait traiter en permanence comme un gamin irresponsable par la population d'Eslapion et par ses proches, même ceux qui sont censés lui obéir en tant que membres de la sécurité civile dont il est le chef.
Tout cela m'a paru parfaitement invraisemblable et artificiel, des comportements idiots des personnages montés de toute pièce pour quelques mauvais gags et étirer un peu le reste du scénario. Ça m'a agacé d'emblée et tout au long de ma lecture.

A côté de cela, la « véritable » intrigue de cet album est encore moins crédible et complètement tirée par les cheveux. Du jour au lendemain, les Petits Hommes découvrent une civilisation sous-marine installée juste en face de leur grotte, et qui comme par hasard en profite pour enlever au même moment l'un des leurs. Seron nous avait déjà fait le coup d'une aventure sous-marine avec des civilisations à découvrir dans son diptyque du Triangle du Diable et du Peuple des Abysses, et c'était à l'époque nettement plus réussi et plaisant à lire.
Là, on découvre un peuple bizarre, mélangeant des technologies de membranes colorées intelligentes, de créatures sous-marines lumineuses et domestiquées, de robots fourmis roses et autres robots géants humanoïdes. Un gros fourre-tout incompréhensible. Et en fait on s'en fout car après quelques péripéties, cette civilisation s'en va plus loin pour se faire oublier.
Et l'album se termine après une suite de péripéties aussi vite lues qu'oubliées et sans intérêt.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin