crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par manu
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Les Humanoïdes Associés

compl�tez cette fiche
Un diamant pour l'Au-delà
Sc�narioJodorowsky Alejandro
DessinBoucq François
CouleursDimagmaliw Benedict | Fructus Nicolas
Ann�e2001
EditeurLes Humanoïdes Associés
S�rieBouncer, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 ...
Bullenote [d�tail]

Au lendemain de la guerre de sécession, un groupe de soldats confédérés sème la terreur. Ces loyaux serviteurs d'un Sud sécessionniste et raciste s'en vont de meurtres en pillages. Leurs refus de déposer les armes et d'accepter la défaite, ils le hurlent en faisant couler le sang de ceux qui croisent leur route.

Le capitaine Ralton Van Dorman est à la tête de cette horde de militaires-pillards. Afin de lever sa propre armée et de venger l'honneur perdu de la Confédération, il décide de s'emparer d'un légendaire diamant, « L'oeil de Caïn ».Volée par sa propre mère 17 ans auparavant, le joyau n'a jamais été retrouvé. Persuadé que l'un de ses frère sait où est caché le diamant, Ralton se sépare d'une partie de ses hommes et part à sa recherche.

Dans une succession de travellings grandioses où s'impose l'immensité de l'Ouest américain, les frères Van Dorman vont se livrer une bataille sans merci, tragique reflet d'un territoire sauvage livré à la seule folie des hommes. Jodorowsky et Boucq s'attaquent au mythique Far West et en exposent avec brio les deux principales composantes: fureur et violence.

 

1 avis

bourle
Alors que la guerre de sécession se termine, le capitaine Ralton se sépare de son détachement. Convaincu de combattre pour la bonne cause, il part à la recherche d’un diamant afin de reconstituer l’armée sudiste.

Jodorowski a conçu un très bon premier tome. Il est rare que je lise des BD de cette époque, mais celle-ci est particulièrement bonne. Le scénario est consistant et dynamique, les dialogues sont quant à eux somptueux. Un des point fort de cette BD est le caractère des protagonistes : On ne peut pas dire qu’un seul des protagonistes soit bon, on va plutôt dire que les personnages sont plus ou moins mauvais. Ici, les scrupules n’existent pas, seuls l’argent et la vengeance comptent. J’ai particulièrement apprécié dasn ce premier opus, l’histoire de Bouncer et le tempérament de Lola.
Les dessins de Boucq retracent de fort belle manière le récit de Boucq. Il y a ici tout ce qu’un lecteur puisse rêver. Les visages des personnages sont très bien dessinés, particulièrement grâce aux nombreux traits qui les composent. Par ailleurs, le lecteur appréciera les grands espaces, les superbes décors de cette époque… La mise en page est très sympa et même parfois originale.
Fructus et Dimagmaliw, les coloristes, ont fait un travail magnifique. Je pense par exemple lorsque Boucq parle du passé, ils jaunissent les illustrations de Jodorowski, cela rend très bien.

Une histoire dynamique accompagnée de magnifiques décors, un très bon premier tome.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

album

coffret
bordure
coin bordure coin