| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Bulles d'Or
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par MR_Claude
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Kurokawa

complétez cette fiche
Tome 5
ScénarioBarasui
DessinBarasui
CouleursNoir et Blanc
Année2007
EditeurKurokawa
SérieLes petites fraises, tome 5
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Bullenote [détail]

Les cinq petites pestes sont de retour dans ce nouveau volume des Petites Fraises. L'aventure continue de plus belle avec un nombre abracadabrantesque de révélations qui vous permettront d'en savoir plus sur le passé troublé de nos héroïnes. Vous apprendrez entre autre pourquoi Nobué est dépendante à la cigarette, comment Miu révise ses leçons d'anglais ou encore d'où viennent les prénoms des différentes petites fraises ! Plongez dans un monde fantaisiste où personne n'est à l'abri d'une bonne blague (casque de protection non fourni).

 

1 avis

herbv
Le tome 5 des Petites fraises nous permet de retrouver Miu la peste, Chika la calme, Matsuri la maladroite, Ana la mignonne et Nobué la vieille. Onze nouveaux chapitres pour autant de petites histoires nous sont proposés, certains étant plutôt mélancoliques, d’autres subtils ou encore amusants. C’est ainsi que l’on peut voir d’anciennes photos de Nobué et mieux comprendre son addiction à la cigarette, mais aussi réaliser une fois de plus à quel point Chika est infernale à vivre en créant constamment des problèmes à cause de ses bêtises. On réalise aussi que l’amitié n’est pas chose simple à définir et on en apprend beaucoup sur la signification multiple des prénoms japonais. Le dernier chapitre est composé de gags en quelques cases illustrant à la façon de l’auteur un certain nombre de maximes.

Le nouvel opus de Barasui, l’auteur, garde les mêmes qualités et les mêmes défauts de les tomes précédents. Le dessin est toujours aussi léché et les poses que prennent ses personnages peuvent être toujours aussi dérangeantes du fait d'une certaine connotation sexuelle. En effet, les différentes histoires se passent en été et les jeunes filles, dont l’âge s’échelonne de 11 à 16 ans, sont courtes vêtues. Certaines postures, certes pouvant rappeler l’innocence de la jeunesse, semblent inappropriées. Mais après tout, c’est peut-être l’esprit du lecteur qui est en cause et qui fait voir un mal qui n'existe pas. Cependant, il ne faut pas oublier que le support de prépublication est un mensuel au public mal défini mais plutôt âgé. Pourtant, il est indéniable qu’il s’agit d’un manga original où un humour souvent subtil, créé par le décalage entre les situations, l’âge des protagonistes, leurs réactions, les dialogues, amène très souvent le sourire.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin