| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par rohagus
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Dupuis

complétez cette fiche
La Luxure
ScénarioAlcante
DessinPignault Roland
CouleursUsagi
Année2005
EditeurDupuis
CollectionEmpreinte(s)
SériePandora Box, tome 4
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Bullenote [détail]

Erwan Orfay est un homme à qui tout réussit. Passionné d'informatique, il a créé sa société, Movida, qui est aujourd'hui leader mondial dans le domaine de l'infographie et des effets spéciaux. Sa dernière trouvaille : développer pour le marché très lucratif du cyber-sexe des logiciels de réalité virtuelle. La technologie est au point. Il ne lui reste qu'à parfaire les traits de la sirène de synthèse qui pourra affrioler et satisfaire l'internaute le plus exigeant.
Erwan écume les bars à strip-tease les plus luxueux de Los Angeles pour y dénicher la bombe sexuelle qui lui servira de modèle. Il la rencontre. Elle s'appelle Shannon. Il en tombe amoureux...
Aujourd'hui, Erwan est hospitalisé dans la clinique psychiatrique du docteur Bridge, le psy des stars.
Luxure et amour sont aussi opposés que fiction et réalité. L'oublier, c'est risquer de tout perdre, même la raison.

 

1 avis

Da Rocha
Alcante réussit une nouvelle fois son coup. Ce quatrième tome traitant de la luxure est certes légèrement en retrait comparé aux trois premiers, mais il n'en reste pas moins très bien mené tant le sujet pouvait rapidement déraper.

S'agissant d'une série grand public, il n'était pas envisageable de proposer un ouvrage trop « sex ». Néanmoins, le scénariste parvient à ses fins en nous proposant d'assister à une singulière expérience de cybersexe. Une nouvelle fois, les anciens du mythe s'imbriquent avec des données issues des technologies modernes qui, si elles sont mal mises en œuvre, desservent l'homme au lieu de lui être utiles. Les éléments s’enchaînent naturellement pour constituer une intrigue tout à fait honorable.

Coté dessins, le changement d'artiste ne nuit pas à la série ce qui est assez rare pour être souligné. Les illustrations réalisées par Pignault sont réussies et ses créatures de rêve gardent des proportions réalistes.

Pandora Box est donc une série que je vous recommande pour passer un bon moment sans prise de tête, mais avec toujours un brin de réflexion derrière. Aller, il vous reste encore quatre tomes pour vous y mettre…
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin