crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Rohagus


par plumejm
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

La Pastèque

compl�tez cette fiche
Morlac
Sc�narioTande Leif
DessinTande Leif
CouleursNoir et Blanc
Ann�e2006
EditeurLa Pastèque
S�rieOne-shot !
Bullenote [d�tail]

Cette bande dessinée, sous des aspects OuBaPien, présente un récit tentaculaire qui se multiplie sous l’effet des choix qui s’imposent au personnage. On retrouve donc, non pas un récit unique à lire mais plusieurs histoires qui se coupent et se recoupent pour une fin réglée au quart de tour.

 

3 avis

alban
De temps en temps, dans notre monde aseptisé, sort un ovni. Un truc de fou, un concept de BD jamais vu auparavant. Morlac est de cette veine ! Une fois la lecture commencée impossible de s’arrêter !

L’originalité de cet ouvrage repose sur un jeu de cases. A partir de la première, Leif Tande nous propose deux directions possibles puis à chaque planche de nouvelles directions. Au fur et à mesure il tisse une toile impressionnante … L’absence de dialogue renforce l’effort de concentration nécessaire pour bien appréhender le concept. Une fois ou deux, la scène se poursuit dans la planche pour rompre avec la construction générale de l’album. Un petit bémol, par moment, l’album est un peu trop morbide à mon goût.

Mais c’est quand même du grand art ! Je suis resté médusé face au talent de Leif Tande qui défilait sous mes yeux !
Je vous laisse découvrir la multitude de chemins possibles dans le récit.
giuseppe
Cette BD est un OVNI venant d'une planète très très lointaine... Le Québec, je crois. ;)
Sérieusement, c'est original et tordu à souhait.

Le scénario est très simple. Un homme se promène dans un bâtiment. Il porte un costume noir et un chapeau melon. A la main, il tient une malette convoitée par certains. Pourquoi ?? On ne sait pas trop
L'originalité réside dans le mode de narration. Au départ, une case offrant au "héros" 2 issues. A la deuxième planche, la case unique se transforme en 2 cases. On suit alors le devenir du "héros" selon qu'il ait opté pour l'issue de droite ou pour l'issue de gauche. On a alors 2 histoires en parallèle. Ce principe se répète durant tout l'album. Les cases additionnelles s'ajoutent au-dessus, en-dessous, à droite ou à gauche selon les choix pris et les "obstacles" rencontrés par le "héros".
Malgré ces nombreuses histoires en parallèle, on arrive à suivre le fil de la BD. Mais la concentration est de rigueur.

BD époustouflante que l'on lit d'une traite pour connaître vite ce que va nous concocter l'auteur dans les pages suivantes. Malgré le fait que le même principe se répéte durant les 144 planches de l'album, l'auteur innove sans cesse et arrive à nous surprendre jusqu'à la fin.

Lisez, vous serez bluffés.
coacho
Amateurs de BD étrange, torturée et travaillée, vous allez être servis.
Dans un monde Kafkaïen que ne renierait pas Marc-Antoine Mathieu, Leif Tande, talentueux auteur québecois, laisse éclater toute son ingéniosité dans cet exercice que nous pourrions considérer comme Oubapien.
En effet, ce tentaculaire récit se développe sous nos yeux médusés et, ce labyrinthe ou plutôt ce jeu de piste, est d’une incroyable pertinence et un modèle de maîtrise.
Nous suivons un personnage avec sa valise dans un dédale de couloirs et chaque possibilité de chemin est étudiée en démultipliant le récit.
Un peu perturbé au début, puis même perdu, il faut faire œuvre de concentration pour profiter pleinement du récit. Et puis, la magie opère.
On comprend le mécanisme du livre, on trouve les clés de l’auteur et tout devient limpide et magistral.
De la grande bande dessinée qui fait réfléchir, qui intrigue, qui coupe le souffle car techniquement et narrativement (permettez moi ce néologisme), c’est ébouriffant !
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin