| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Da Rocha
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Taïfu Comics

complétez cette fiche
Les larmes d'anges
ScénarioRogalski Olga
DessinRogalski Olga
CouleursNoir et Blanc
Année2009
EditeurTaïfu Comics
CollectionYaoi
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

Lorsque Nico reçoit un jour un SMS de son petit ami, dans lequel ce-dernier lui annonce qu’il rompt avec lui, c’est tout un monde qui s’effondre pour ce garçon solitaire.
Sa frustration d’être encore une fois laissé seul, éveille en lui une profonde envie de mort, ce qui provoque l’intervention de l’Ange de la mort Chagan.
Rapidement, Nico offre sa confiance à cet étranger insolite et tombe amoureux de lui.

 

1 avis

herbv
Nico, un jeune Allemand vivant quelque part en Bavière vient de se faire plaquer via un simple SMS par son ami. Il se retrouve à errer en plein hiver la tête remplie de question sur cette relation passée puis il songe à en finir avec la vie en se couchant dans la neige. C’est alors qu’un mystérieux être vient le sauver d’une mort possible. Un peu plus tard, Nico échappe de justesse à un écrasement par une nacelle de chantier qui s’est détachée. Chagan, car s’est ainsi que se nomme cet énigmatique individu, vient de le sauver une nouvelle fois. C’est alors le début d’un amour impossible car interdit.

Les Larmes d’anges est un des premiers titres de la nouvelle collection de Taifu Comics. Cependant, à la différence des titres relevant du boys love déjà sortis en français, il s’agit là d’un simili-manga réalisé par une auteure allemande. Le pari de l’éditeur est osé mais cela lui permet de proposer quelque chose de différent dans le paysage éditorial du manga en français. Après tout, les amateurs de yaoi ont démontré aux USA qu’ils n’étaient pas aussi fermés que les lecteurs de mangas plus classiques. En sera-t-il de même chez nous ? On devrait le voir assez rapidement.

Cela n’empêche pas le présent titre d’être tout à fait convainquant et de ne pas avoir grand-chose à envier à ses homologues nippons. En effet, même si le dessin n’est pas toujours très bien maîtrisé (après tout, il s’agit de la seconde bande dessinée professionnelle d’Olga Rogalski éditée par Tokyopop Allemagne), le récit est tout à fait captivant grâce à une atmosphère bien mise en place et des personnages très attachants. L’auteure réussit souvent à trouver le ton juste dans les relations entre Nico et Chagan. Il s’agit donc d’une bonne surprise et on ne peut que conseiller la lecture de cette histoire en un volume à toute personne curieuse, intéressée ou pas par le boys love.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin