| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par herbv
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Dupuis

complétez cette fiche
Golden Gate
ScénarioVan Hamme Jean
DessinFrancq Philippe
CouleursAlluard Marie-Paule
Année2000
EditeurDupuis
CollectionRepérage
SérieLargo Winch, tome 11
autres tomes... 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 ...
Bullenote [détail]

 

1 avis

Xaviar
Tadaaaaaam, après avoir lutté contre d’infâmes trafiquants de drogues qui ont tué son papa adoptif avec qui il était faché et qui voulaient faire croire au monde entier que c’était lui leur patron, contre des gens de toutes origines et toutes motivations qui en voulaient à son compte en banque, contre d’affreux Libyens qui voulaient mettre l’Amérique en faillite, contre le Fisc qu’il avait fraudé, contre la Birmanie qui voulait pendre son copain et enfin contre un consortium pétrolier qui voulait faire sauter son bureau, Winch s’attelle enfin à une noble cause, la lutte contre la merde télévisuelle !

Bon, je sais que Van Hamme est un très bon scénariste qui a eu du succès, qu’on lui doit d’excellente séries et que je vais me répéter à ce sujet mais il serait temps que ce brave Monsieur se sorte les doigts du cul et arrête de nous infliger de la BD alimentaire pour les fêtes de Noël là !

En gros Winch une fois rentré de Venise se rend compte qu’en l’espace de deux albums, son meilleur ami du monde à qui il a sauvé la vie plusieurs fois, qui lui a sauvé la vie plusieurs fois, avec qui il a vécu de folles aventures à qui il a pas téléphoné pendant plusieurs semaine (c’est chouette des potes comme ça hein ?) en a profité pour devenir une vedette de la télé (sans même prévenir Largo son meilleur ami du monde qu’il a, c’est beau l’amitié hein ?) et qu’il tourne dans un navet style Derrick à San Francisco dans les années trente avec des flingues, des petites pépées et des bourre pif (en fait rien à voir avec Derrick).

Horrifié par le niveau de l’émission et accessoirement par le fait qu’il semblerait que cette série soit un écran pour un mécanisme d'évasion fiscale et qu’en plus le top model diplômée MBA d’Havard de la boite envoyé sur place et bein elle a disparue, il décide de faire un saut sur place avec son vice amiral Cochrane. Une fois sur place diverses trépidations vont l’amener à se disputer avec son meilleur ami du monde, à être accusé de détournement de mineur, à voir son administrateur encabané pour avoir tenté de passer un demi million de Dollars en fraude et accessoirement se sortir de ce beau merdier, démanteler un réseau mafieux de prostitution également responsable du détournement d'argent ainsi qu'une PME spécialisé dans les Snuff movies (il n’y a plus de place pour le petits artisans de nos jours décidément), et enfin se débarrasser d’un concurrent télévisuel et faire un don colossal à une bonne œuvre.

Des trois séries amirales de Van Hamme (XIII, Thorgal et Largo Winch), cette dernière est celle que j’apprécie le moins, d’où cette impression de déchéance bien moins prononcée que pour les deux autres vu que le point de départ était moins haut mais aussi que le point de chute est un peu moins bas.

La série Winch est elle aussi sur le déclin, certains points qui faisaient que les premiers tomes étaient convenables ont disparus, comprenez une certaine crédibilité dans l’action et les rapports entre personnages ainsi que certains retours dans le passé, ici on s’intéresse à Freddie Kaplan, mais j’aurait préféré en savoir plus sur Largo, Simon ou même le groupe W et son fondateur.

Mais malgré les énormités, un scénario très « winchien » (un tome pour se foutre dedans, un autre pour s’en sortir) avec ses ingrédients habituels (action, trahisons, pourris en tous genres et bons sentiments de Largo malgré des manière parfois expéditives) et une impression de lassitude et d’usure et bien ça reste d’un niveau assez moyen mais sans tomber dans les abysses dans lesquelles se sont perdus le viking et l’amnésique tatoué.

Un dernier point anecdotique, je me demande si un certain Quinn n’aurait pas piqué la nana de Van Hamme dans le passé, en effet Earl Quinn est le troisième pourri a porter ce nom après le Sergent Chef bête et méchant et le Shérif Véreux de XIII dans ses scénarii.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin