| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par oslonovitch
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Delcourt

complétez cette fiche
Tome 7
ScénarioToume Kei
DessinToume Kei
Année2006
EditeurDelcourt
CollectionMangas
SérieLes lamentations de l'agneau, tome 7
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Bullenote [détail]

Kazuna, lycéen orphelin, mène une vie tranquille jusqu’au jour où il renoue des liens avec sa sœur Chizuna. La mystérieuse maladie dont elle souffre se déclare alors chez lui : tel un vampire, il est assoiffé de sang humain. Un jour, Kazuna, victime d’une violente crise, s’isole du reste des lycéens. Il est suivi par Yaegashi, qui l’oblige à avouer ses sentiments et à accepter son sang.

 

1 avis

herbv
Kazuna et Chizuna ont retrouvé le chemin du Lycée, ce qui leur permet ainsi d’avoir une vie moins recluse. Mieux encore, alors que le premier retrouve ses amis Kinoshita et Yaegashi, encore que dans ce cas, les choses ne furent pas simples à cause des risques de crises, la seconde semble avoir trouvé une amie en la personne de Sasaki. La barrière de l’isolement pourra-t-elle être définitivement brisée ? Malheureusement, on ne peut pas s’empêcher de se demander combien de temps pourra durer ce retour à une plus grande normalité. La santé de Chizuna continuant à se dégrader malgré tous les efforts du docteur Minase, on ne peut que craindre le pire… La maladie des Takisharo ne peut-elle connaître qu’une issue fatale ?

Avec le septième et dernier tome des Lamentations de l’agneau, Kei Toume conclut de façon magnifique son histoire de vampires modernes. Toujours en subtilité, en donnant l’impression que rien ne se passe réellement entre deux crises, le récit nous amène petit à petit vers une fin logique et dans la droite file de la trame principale. Les réponses aux questions soulevées au fil des chapitres précédents sont apportées de magistrale façon. Mais c’est fait tout en permettant aussi au lecteur d’imaginer le futur de Kazuna à sa guise, de manière optimiste ou pas.

Le plus remarquable avec cette série aura été la maîtrise de Kei Toume à développer son sujet principal : celui du mensonge. La maladie et le vampirisme n’auront été que le prétexte pour montrer les dégâts que peuvent causer le mensonge. Mensonges à soi-même, envers sa famille, ses amis, ses relations, de l’être aimé, du médecin envers son patient, tous faits avec l’excuse de vouloir épargner l’autre. Cela débouche sur une culture du secret, de la sauvegarde des apparences qui entraîne une véritable corruption morale de tout le monde. On peut y voir une critique acerbe d’une des spécificités de la société japonaise mais qui est une réalité universelle comme on peut s’en apercevoir de plus en plus.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin