crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par nyl
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Milan

compl�tez cette fiche
Les saisons de Miyori
Sc�narioOda Hideji
DessinOda Hideji
CouleursNoir et Blanc
Ann�e2009
EditeurMilan
CollectionKanko
S�rieLa Forêt de Miyori, tome 2
autres tomes1 | 2 | 3
Bullenote [d�tail]

 

1 avis

herbv
Pratiquement un an après la sortie de La Forêt de Miyori, Kankô nous propose sa suite, Les Saisons de Miyori. C’est donc avec plaisir que nous retrouvons la jeune Miyori, onze ans et partie vivre à la campagne chez ses grands parents paternels suite à la séparation de ses parents. Devenue gardienne de la forêt ancestrale du coin, elle communique avec les esprits de la nature. Elle qui était de nature renfermée et isolée, s’épanouit pleinement au contact de la sylve. C’est alors qu’elle doit retourner temporairement chez son père à Tôkyô pour assister aux obsèques d’une ancienne camarade de classe dont elle n’arrive pourtant pas à se souvenir. Cependant, ça ne sera pas la dernière confrontation avec son ancienne vie urbaine, d’autres épreuves l’attendent à son retour. Celles-ci prennent surtout la forme de Kaeda, une jeune fille de seize ans, devenue asociale et amenée à la campagne pour s’ouvrir à l’extérieur par son frère étudiant en agronomie. En effet, la cohabitation entre les deux filles est tout sauf simple.

Ce nouvel opus est l’occasion pour l’auteur de nous asséner un message écolo pas très subtil mais assumé, surtout dans certains passages. Les questionnements un peu continuels et répétitifs de Miyori peuvent être un peu agaçants, mais le format court du récit, sept chapitres, permet d’éviter toute lassitude sur ce point. Le dernier reproche concerne la brièveté du récit qui ne permet pas de donner beaucoup de place aux silences et de jouer sur les changements de rythme. Enfin, l'épisode spécial n'apporte rien et semble même en contradiction sur un point avec l'histoire principale. Voilà pour les défauts qui se révèlent être relativement mineurs devant le plaisir de retrouver notre jeune héroïne. Le dessin, personnel, de Hideji Oda est toujours excellent et en parfaite adéquation avec son propos. Il s’agit donc d’une excellente lecture, de celles qui donnent un autre point de vue sur le monde et qui permettent de réfléchir. L’édition française étant tout a fait réussie, ce qui n’est plus si fréquent chez de nombreux éditeurs, il serait dommage de passer à côté cette superbe œuvre.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin