créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes Ă©toiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par rohagus
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

ďż˝ Warum

compl�tez cette fiche
Vieux clou indigeste
Sc�narioHureau Simon
DessinHureau Simon
Ann�e2012
EditeurWarum
CollectionDĂ©cadence
S�rieFilandreux, tome 1
Bullenote [d�tail]

Filandreux, n'est pas loin de ce que l'on pourrait appeler un vieux grincheux. Il résiste à tout, au temps, aux modes, aux courants d'air. Filandreux est bavard, d'une mauvaise foi exemplaire, il est un peu cynique, un peu méchant. Un vieux con. Ou un truc approchant.
De grandes déclarations en combines sournoises, Filandreux traîne se carcasse dans la ville qu'il déteste, vaticinant, tançant, critiquant sans répit. Et pourtant, on s'attache à ce grabataire encore assez vert du ciboulot, un genre de Pépé Malin dont on aurait changé les obsessions... Car chez Filandreux, tout est prétexte à récrimination : la société, les jeunes, les vieux, les artistes, les clochards... Seuls trouvent grâce à ses yeux les quelques arbres qu'il croise, aussi déplacés que lui dans cette jungle urbaine... et les jolies pépées qui croisent parfois son chemin.
Cet album est constitué d'une série d'histoires courtes, recueil du pire et du meilleur de ce bon vieux Filandreux. Cette vieille canaille de Filandreux.

 

1 avis

Mael
Navigant entre la satire sociale, le conte cruel ou le récit de voyage, Simon Hureau semble à l'aise dans tous les genre... Mais c'est avec Filandreux - et avec une jubilation perceptible - qu'il livre son premier véritable récit d'humour. Constitué de courts récits se répondant entre eux comme autant de saynètes, on y suit les élucubration d'un vieillard rageur – mais encore bien vert – qui n'aime rien tant qu'embobiner son monde et profiter de son statut intouchable.

Menteur, manipulateur, vicelard, Filandreux s'assoit sur son banc et regarde le monde venir à lui. Enfants des beaux quartiers en quête de B.A., néo-clochard déboussolé, petite vieille sans intérêt... il prend tout ce qui passe à sa portée pour tenter de se distraire, sans débourser un sou, cela va de soi.

Habile discoureur, on ne peut s’empêcher d'avoir une certaine empathie pour ce râleur perpétuel, toujours provocateur mais pas si méchant que ça. C'est finalement un peu amusé que l'on le regarde alors les pages se remplir de paroles, dont l'effet finit parfois par lui échapper.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin