| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par herbv
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Delcourt

complétez cette fiche
Un mariage à part
ScénarioTrondheim Lewis | Sfar Joann
DessinBoulet
CouleursBoulet | Albon Lucie
Année2006
EditeurDelcourt
CollectionHumour de Rire
SérieDonjon Zénith, tome 5
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Bullenote [détail]

Isis doit se marier avec le Gardien. Or c’est à Herbert qu’elle voudrait s’unir… ce qui n’arrange pas les affaires de son père, qui voit d’un bon œil la promesse d’une dot. Le Gardien, lui, est obligé d’emprunter à un bailleur de fonds qui, de son côté, vendra sa dette à Guillaume Delacourt. Delacourt se trouve donc en mesure de récupérer le Donjon si le Gardien ne rembourse pas à temps !

 

1 avis

Coacho
Voilà donc le fameux album de la relève ! Boulet prend le siège de Lewis Trondheim pour ce nouveau tome de la saga africa… euh, Zénith !
On continue d’en apprendre chaque fois un peu plus sur la personnalité et le caractère des personnages, sur l’évolution de leurs rapports entre eux, mais aussi sur leur propre évolution liée à des contraintes, envies, refoulements et autres, et on s’aperçoit que le Sieur de La Cour est un fieffé bandit en plus de ressembler à Géo Trouvetout !
Pour ma part, cet album n’a rien de charnière malgré sa fin éloquente et lourde de sens, et se place plus comme un album de transition, pour que le dessinateur se fasse la main, et pour nous servir une série de bons gags qui ne font pas tous mouche, il faut l’avouer !
Du côté dessin, j’étais impatient aussi quand on sait, ou plutôt quand on avait vu, les ébauches aquarelles des personnages sur le blog de Boulet !
Et c’est là que je me plante !
Ce n’est pas que ce n’est pas beau ! Non, mais le moule Zénith existe, et la charte graphique est à respecter ! Si ç’avait été un Monster, on en aurait pris plein la tronche car ç’aurait été un one-shot sur lequel Boulet aurait pu libérer toute sa fougue !
Et j’en suis fort marri !
Car là, il ne reste qu’un auteur qui se sort assez bien du traquenard car qu’il doit être difficile de marcher dans les pas du Seigneur et Maître Lewis Trondhico !
Lewis Trondheim donc (loué soit son nom pour 1.000 générations !) a créé un univers basé sur son talent, codifié à l’extrême dans ce qu’il a d’unique ! C’est pas clair ? Ben regardez les albums de Lewis et vous comprendrez ce que je veux dire !
Là, Boulet n’a pour latitude que quelques figures de style, dont certains pensent qu’il abuse parfois en offrant trop de plongées, contres plongées, effets de mouvement et autres trompe-l’œil, et quelques tics très personnels comme les yeux souvent très ronds de ses personnages ainsi que les dents, souvent très rondes elles aussi (voir le Miya !).
Alors victime d’un scénario de transition, et d’une charte graphique somme toute contraignante, l’album pâtit un peu de cette prise de marques.
Tout du moins il m’aura personnellement moins passionné que d’autres mais n’aura aucunement freiné mon ardeur et ma fièvre acheteuse concernant cette série !
A noter la présence de Lucie Albon aux couleurs et des cases qui sont quand même super chouettes !
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin