| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Bulles d'Or
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par Nadine Heaumouc
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Gallimard

complétez cette fiche
Dimitri Bogrov
ScénarioFestraëts Marion
DessinBachelier Benjamin
Année2009
EditeurGallimard
CollectionBayou
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

Kiev, 1911. Le Ier ministre du Tsar est assassiné. Tué par balle par un certain Dimitri Bogrov, jeune héritier promis à un brillant avenir d’avocat. Mais pourquoi un homme de sa condition a-t-il commis un tel crime ? Pour comprendre ce geste, il faut remonter au jour où Dimitri a rencontré la belle Loulia. Loulia, rousse, envoûtante, flamboyante et... bolchevik. Loulia qui vit avec son frère, terroriste notoire...

 

1 avis

rohagus
J'ai aimé cette bande dessinée pour plusieurs raisons.
D'abord pour le dessin. J'aime sa technique à la peinture et surtout ses couleurs. Il donne vie à une Russie et à une Kiev enneigées, belles et urbaines.
Je l'ai aussi aimée justement pour ce décor historique bien rendu. Le début du 20e siècle, avant la première guerre mondiale, à une époque où les réunions anarchistes et révolutionnaires, complots et revendications contre le tsar, faisaient presque partie de la vie sociale de chaque russe un peu cultivé.
Et finalement je l'ai aimée pour ses personnages, à la fois passionnés et réfléchis, poussés par les événements tout en étant conscients du monde qui les entourent. La relation entre Dimitri et Loulia en est un exemple, mais la relation entre le policier Fédor et Dimitri est aussi intéressante et plaisante.
C'est une histoire intelligemment menée qui ne tombe pas dans les clichés de ces récits de la Russie pré-révolutionnaires.

Ceci étant dit, je n'ai pas été totalement convaincu.
Pour commencer, le dessin est un peu inégal. Comme dit plus haut, j'aime beaucoup sa colorisation, mais l'aspect crayonné de certaines planches m'a un peu déplu. En outre, les personnages prennent parfois des allures proches du style de Sfar et, n'aimant pas le dessin de ce dernier, je n'aime pas ces passages.
Et surtout, j'ai été frustré par la fin abrupte. La décision de Dimitri m'a parue trop brusque, pas totalement compréhensible. Je voulais vraiment en savoir plus, suivre davantage ces personnages et savoir ce qui allait se passer après. Heureusement, quelques textes explicatifs bienvenus concluent cet album. Ils m'ont permis d'apprendre que l'histoire contée là était une vision romancée de personnages et de faits réels. Apprendre cela a grandement contribué à donner plus d'intérêt à mes yeux à ce récit et à ses personnages.

Une bonne lecture, intéressante et dotée de bons personnages, mais qui peut paraitre un peu frustrante et abrupte sur la fin.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin