crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par Matthieu
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Taïfu Comics

compl�tez cette fiche
Tome 5
Sc�narioIku Sakaguchi
DessinShiuru Iwasawa
CouleursNoir et Blanc
Ann�e2008
EditeurTaïfu Comics
CollectionEcchi
S�rieChange Hi Fu Mi - 1 2 3, tome 5
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 ...
Bullenote [d�tail]

 

1 avis

herbv
Dans le quatrième volume de Change 1 2 3, nous avions laissé Motoko (ou plutôt Hibiki, une de ses trois personnalités combattantes) en pleine bagarre avec un mystérieux combattant déguisé en insecte géant, costume volé au club d’études et de recherches de la sous-culture alors en plein tournage de son film de fin d’année. Cet agresseur inconnu réussit à prendre la fuite en abandonnant son costume, laissant toute l’équipe du film en plein questionnement. Pendant ce temps, Ginga de la tribu des Gigi, une très jeune fille venue d’une île de Mélanésie, est toujours à la recherche de Gadam qui a quitté le village pour retourner au Japon. C’est alors que la fête du quartier a lieu …

Ce tome cinq conclut la partie sur la recherche de Gadam et reprend le fil de l’histoire des personnalités multiples de Motoko qui ne peuvent fusionner sans devenir Zero, une tueuse incontrôlable. Kosukegawa, un lycéen médiocre amoureux de Motoko, semble devoir être une partie fondamentale de la solution qui permettra à cette dernière de redevenir une et une seule. Dans ces 180 nouvelles pages, la part belle est laissée aux combats entre jeunes filles en jupettes, ce qui permet de dévoiler à de nombreuses reprises leur petite culotte. Étant donné qu’il s’agit d’un passage obligé pour un manga de ce type, il serait malvenu de s’en plaindre, surtout que les auteurs n’en abusent pas plus que cela.

Il en résulte une série tout à fait lisible pour du ecchi (selon la définition occidentale du terme) où le machisme habituel est remplacé par le thème de la femme dominatrice. C’est ainsi une autre forme de voyeurisme qui est proposé au lecteur, reposant sur une certaine distanciation envers les personnages. En ajoutant à cela de l’humour, malheureusement un peu en retrait dans quatre des cinq chapitres proposés, les auteurs réussissent à proposer une histoire tout à fait divertissante qui sera à même de rassurer les lecteurs peu sûrs d’eux-mêmes. Après tout, toutes aussi fortes qu’elles soient, les Hi Fu Mi (d’après les premières lettres du prénom des trois autres personnalités de Motoko) aiment bien le timide Kosukegawa et n’aspirent qu’à une chose, être une jeune fille "normale".
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin