créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par thierry
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

ďż˝ Kana

compl�tez cette fiche
Tome 21
Sc�narioTamura Yumi
DessinTamura Yumi
CouleursNoir et Blanc
Ann�e2005
EditeurKana
CollectionShojo Kana
S�rieBasara, tome 21
autres tomes... 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 ...
Bullenote [d�tail]

La troupe de Tatara reçoit du renfort de tout le Japon. Tout le monde attendait ce combat ! Shuri qui est retourné au palais va déclarer qu’il se battra à la tête des troupes du souverain. Taro s’est infiltré en terre ennemie auprès du Sage Hagiwara pour découvrir "le plan grenade". Qu’a-t-il donc trouvé?

 

1 avis

herbv
Les préparatifs dans les deux camps sont terminés et l’heure de la confrontation finale est arrivée. Malheureusement, Sarasa et Shuri sont à nouveau ennemis et leur amour semble devoir se finir tragiquement. Il n’est même pas certain que l’un ou l’autre soit vainqueur car le maléfique Hagiwara a préparé un piège mortel qui doit le débarrasser de la famille royale et de la rébellion en un seul coup magistral. Le suspense est donc à son comble et les lecteurs en redemandent.

Après deux volumes plutôt en retrait, soit à cause d’une narration brouillonne, surtout lors des combats, ou à cause d’une rupture de rythme du fait de la préparation des différents camps à la confrontation finale, ce volume 21 relance la série, l’emballe même, et de superbe façon. On retrouve une Sarasa qui est à nouveau sûre d’elle-même et devenant totalement Tatara, celui que les foules suivent. Shuri est au sommet de ses capacités d’organisateur et de chef de guerre. Mais loin d’être le jeune roi impétueux du début, on sent qu’il a prévu plusieurs mouvements de l’adversaire et a pris son destin en main en prenant le pouvoir en lieu et place de son souverain de père.

Il est étonnant de voir que Yumi Tamura réussit encore à donner du souffle à son histoire et avoir autant de rythme dans sa narration. Si les personnages n’évoluent plus trop à l’exception de Shuri, l’histoire se dirige sans mollir vers sa conclusion. La lecture est totalement prenante et montre que la mangaka sait être à l’aise dans les phases épiques. A la lecture du combat naval du volume 19, on pouvait en douter un instant mais le doute a été rapidement levé. Les lecteurs n’ont plus qu’à se laisser emporter et apprécier ce qui se sera révélé comme étant un des meilleurs shôjo manga qui aura été proposé en francophonie.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin