| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par herbv
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Soleil

complétez cette fiche
Et la mort ne sera que promesse
ScénarioTéhy
DessinLalie
CouleursLalie
Année2007
EditeurSoleil
CollectionHeroic Fantasy
SérieL'ange et le dragon, tome 1
autres tomes1 | 2
Bullenote [détail]

Au coeur d’un univers moyenâgeux, le mystère plane… Quelle est cette légende de la Reine Spectre, la Reine des Dragons ? Quels sont ces ossements que déterrent les hommes, au fin fond des mers ? De retour d’un long combat, un homme retrouve celle qui l’a attendu, celle qui l’a prié, Hanaé-Rose. Pourtant, la mort menace de les séparer à nouveau… Prête à toutes les alliances, Hanaé-Rose satisfait ainsi les ambitions secrètes d’Hortensia Iguanabella, une vieille sorcière maléfique… Elle seule connaît le châtiment que la Reine des Dragons s’apprête à réserver aux deux amants…

 

1 avis

rohagus
Je ne suis pas amateur, voire j'ai tendance à détester l'utilisation de 3D et images digitalisées dans une BD. Mais force m'est d'admettre que les graphismes de L'Ange et le Dragon sont impressionnants de travail et de beauté.

De grandes et belles cases, toutes travaillées avec un soin constant. Une très belle utilisation de la lumière et des compositions pour rendre un bel esthétisme. De beaux décors, de très beaux dragons, de belles couleurs. C'est un album qu'on regarde autant qu'on le lit. Et, même si le rythme est parfois un peu brisé par l'envie d'admirer certains cases ou d'en inspecter les détails, la lecture reste fluide comme pour une BD au graphisme habituel.

Seuls les personnages ne me convainquent pas vraiment. Comme trop souvent en images 3D, ils ont des poses un peu figées et des expressions pas vraiment naturelles.
De même, l'origine "construction 3D" du dessin ressort parfois un peu trop. L'utilisation de la 3D force en effet la comparaison avec des jeux vidéos pour lesquels des studios entiers se sont attelés à la tâche, et dans une telle comparaison, il faut admettre que des graphismes de grands jeux comme Oblivion paraissent nettement plus réalistes et l'aspect 3D moins visible. Mais il n'y a ici que deux auteurs qui se sont mis seuls à l'ouvrage, cela force donc le respect.

L'ambiance de ce récit est manifestement tournée vers le romantisme. J'y note d'ailleurs un hommage peut-être inconscient au peintre romantique Friedrich puisque la seconde image de la galerie par exemple me rappelle fortement son tableau "Cloister Cemetery in the Snow".
Cette ambiance romantique, chère à Téhy, est proche de celle de Fée et tendres Automates.
C'est donc un peu grandiloquent ou théâtral par moment mais c'est un style et il est loin d'être désagréable.

Le scénario est bon, pas tout à fait ma tasse de thé mais il n'a rien de trop léger ou de trop banal. Je ne suis pas encore vraiment convaincu car le premier tome actuellement paru n'y suffit pas à mes yeux, mais je demande à voir la suite, second tome qui aura en outre l'avantage d'achever le diptyque.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin