créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes Ă©toiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par CoeurDePat
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

ďż˝ Bamboo

compl�tez cette fiche
Tome 2
Sc�narioTadano Nobuaki
DessinTadano Nobuaki
CouleursNoir et Blanc
Ann�e2010
EditeurBamboo
CollectionDoki Doki
S�rie7 milliards d'aiguilles, tome 2
autres tomes1 | 2 | 3 | 4
Bullenote [d�tail]

Accompagnée de ses deux nouvelles amies, Saya et Nao, Hikaru décide de se rendre sur l’île de son enfance pour se recueillir sur la tombe de son père.
Elle y retrouve Masaya, un ami d'enfance… et, à sa stupéfaction et celle de son inséparable hôte, Exaether, le Maelström qu'ils croyaient tous deux anéanti et qu'abrite malgré lui son ami.
S'engage alors un nouveau bras de fer entre les deux entités de plasma, l'effroyable confrontation entre deux amis d'enfance, opposant la jeune fille aux douloureuses réminiscences venues du tréfonds de sa mémoire au terrible secret de la mort de son père.

 

1 avis

herbv
La présentation du deuxième volume de 7 milliards d’aiguilles indiquant une nouvelle confrontation entre Maelstrom et Exæter sur la petite île où Hikaru avait passé une partie de son enfance, on pouvait tourner les premières pages en se demandant comment Tadano Nobuaki, l’auteur, allait pouvoir expliquer ce qui ressemblait à un sacré tour de passe-passe et comment il allait pouvoir justifier logiquement une telle coïncidence : Alors que la Terre compte sept milliards d’être humains, comment est-il possible que deux ennemis dont un se cache de l’autre, puissent se retrouver aussi rapidement et dans un tel lieu ?

Revenant lors des premières pages sur les derniers instants de l’affrontement entre Maelstrom et Exæter d’Hikaru puis sur les conséquences dévastatrices de celui-ci, l’auteur réussit à mettre en place une transition toute en douceur entre les deux unités de lieu de son histoire : l’enceinte du lycée et l’île où notre jeune a passé son enfance et perdu son père. Et c’est avec une même fluidité que le changement d’état d’esprit de celle-ci s’opère, notamment lors de ses retrouvailles avec un passé douloureux.

C’est cette aisance narrative, cette maîtrise du rythme ainsi que la logique dans l’enchaînement des événements jusqu’à la confrontation d’Hikaru avec son passé et sa solitude qui font se plonger avec délice dans la lecture de ce tome 2. Plaisir d’autant plus grand que la représentation graphique de sa lutte intérieure, désincarnée, est tout à fait réussie. Ainsi, une fois la dernière page tournée sur une fin de chapitre intrigante et donnant irrésistiblement envie de lire la suite rapidement, on ne peut que féliciter le mangaka d’avoir réussi à renouveler son histoire et à changer de trame scénaristique avec brio : d’un combat physique dans un lieu concret (le lycée), il a su amener la confrontation des deux entités sidérales sur un autre plan, celui de l’intériorité, de l’affrontement psychologique avec soi-même. On en redemande !
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin