créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par yancomix
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

ďż˝ Bamboo

compl�tez cette fiche
Tome 1
Sc�narioTadano Nobuaki
DessinTadano Nobuaki
CouleursNoir et Blanc
Ann�e2010
EditeurBamboo
CollectionDoki Doki
S�rie7 milliards d'aiguilles, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4
Bullenote [d�tail]

Hikaru, lycéenne solitaire, perd connaissance lors de l'apparition foudroyante d'une entité venue de l'espace.
À son réveil, elle n'est plus "seule".
L'entité s'est infiltrée dans son corps et lui demande de coopérer afin de mener à terme sa mission : identifier et anéantir le Maelström, implacable fléau exterminateur qu'une des sept milliards d'âmes de notre planète abrite.
Pour le salut du genre humain commence alors la singulière coopération d’une jeune fille et de son hôte extra-terrestre...

 

1 avis

herbv
Hikaru Takabe est orpheline depuis le décès accidentel de ses parents. Recueillie par sa tante et son mari, elle a du mal à s’intégrer dans sa nouvelle école. Solitaire, coupée du reste de ses camarades par une paire d’écouteurs qui diffusent constamment de la musique grâce à son baladeur MP3, elle traîne son mal de vivre pendant une sortie scolaire. Marchant seule le long de la plage voisine après le couché de soleil, elle n’imagine pas un seul instant qu’elle va faire une rencontre qui va bouleverser sa vie. Choisie pour être le véhicule humain d’une entité extraterrestre lancée à la poursuite d’un monstre destructeur de vie, Le Maelstrom, Ikaru, habituellement indifférente aux autres, va devoir faire attention aux gens qui l’entourent afin de sauver l’ensemble des êtres vivants sur Terre. Mais quel autre prix va-t-il falloir payer pour être la sauveuse de l’humanité ?

Avec 7 milliards d’aiguilles, Doki Doki lance une nouvelle série de science fiction. Cependant, la tonalité est très différente de celle de Broken Blade : Pas de combats de méchas ni d’enjeux politiques mais ni plus ni moins la survie de l’humanité qui ne dépend que d’une personne. Or, celle-ci est plutôt asociale, indolente et semble se sentir peu concernée par le danger qui menace le genre humain. Il en résulte un premier tome très différent de ce qu’on aurait pu s’attendre. Par exemple, il ne s’agit pas d’un Parasite-bis même si le parallèle s’impose de lui-même. L’atmosphère douce-amère teintée de lenteur mise en place par Nobuaki Tadano, l’auteur, est très éloignée des mangas de science fiction horrifique qu’on a pu avoir l’occasion de lire jusqu’ici. Cette originalité est un des points forts de cette courte série en quatre tomes.

Grâce à un dessin sobre aux traits plutôt anguleux, le mangaka réussit nous proposer un graphisme intéressant en n’abusant pas de textures complexes grâce à une utilisation fréquente de grands aplats ou de simples dégradés. Tout au plus pourrait-on regretter une morphologie des mains féminines un peu étrange. La mise en page claire et efficace permet de rentrer rapidement dans l’histoire même s’il faut faire abstraction d’un premier chapitre un peu raté, notamment au niveau de l’ellipse qui suit la rencontre entre Ikaru et l’entité. La personnalité de la jeune héroïne est très attachante et sonne plutôt juste. Sa nonchalance envers le monde extérieur disparaît lorsque son intégrité physique est atteinte mais sans qu’elle se décide pour autant à devenir une combattante sans peur et sans reproche. C’est donc avec impatience qu’on attend de voir comment la série va évoluer.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin