| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par lldm
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Asuka

complétez cette fiche
Tome 2
ScénarioMizushiro Setona
DessinMizushiro Setona
CouleursNoir et Blanc
Année2007
EditeurAsuka
CollectionShôjo
SérieDiamond head, tome 2
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5
Bullenote [détail]

Nanao Ichihashi, fraîchement arrivée dans la prestigieuse école privée Saint Mehabiah, se fait enrôler au “club judiciaire”. Appréciée des membres, elle se laisse entraîner dans leurs aventures et commence à porter de l’intérêt à leurs procès…

Les fêtes de fin d'année approchent...
et avec elles Setsu Morizumi, ami des membres du club parti à l'étranger depuis 3 ans.
Nanao envie les liens qui unissent les quatre garçons...
jusqu'au moment où une déclaration d'amour imprévue va tous les entraîner dans un procès à grand retentissement.

 

1 avis

herbv
Nanao Ichihashi, à peine arrivée dans le lycée privé Saint Mehabiah, est enrôlée dans le club judiciaire. Elle se retrouve ainsi entraînée dans une série d’enquêtes et participe aux procès qui doivent trancher dans les litiges opposant les élèves. C’est ainsi que dans le volume 1, elle est amenée à aider dans différentes affaires comme celle opposant une jeune fille à sa meilleure amie ou celle cherchant à déterminer la responsabilité d’un lycéen dans la tâche de sauce tomate sur la chemise d’un de ses congénères. Avec Diamond Head 2, Setona Mizuchiro, la mangaka, nous propose deux nouveaux procès.

Certes, il ne faut pas faire attention au dessin toujours aussi limité (cela sent vraiment l'œuvre de jeunesse sur ce point) et adhérer à l'humour un peu particulier de la série. Cependant, avec le développement de la "romance" entre Nanao et Katsuma, il y a un autre thème humoristique, très classique celui-là, qui apparaît dans ces quatre nouveaux chapitres. Le second volume confirme donc tout le bien qu'on pouvait penser du précédent : les sujets des enquêtes sont encore plus loufoques et le déroulement des procès totalement hilarant.

Il faut quand même être conscient que l'appréciation de cette série peut être très différente selon qu'on prend la série au premier degré ou au contraire comme une parodie (même involontaire). L’humour fonctionne grâce au décalage entre le sérieux des procès, très bien rendus, et les sujets de ces derniers qui sont d'une futilité absolue. Ensuite, il ne faut pas être allergique aux shôjo qui utilisent une grande partie des poncifs du genre. Par exemple, l'histoire est dynamisée par l'arrivée d'un nouveau personnage, un ténébreux jeune homme d’une grande beauté, ce qui permet un peu de shônen-ai au passage. Mais cela n’est aucunement gênant, tant la série procure un grand plaisir de lecture.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin