| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
sujet
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par petitboulet
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure MonoChat
'La physique en BD', 'Les maths en BD'... Et pourquoi pas 'La BD en BD' tant qu'on y est (niais) ? ... Ah mais déjà fait, c'est vrai : McCloud, ouais.
Aba Sourdi
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Vous le prenez avec ou censures ?

Bandes Dessinées : auteurs, séries, et toutes ces sortes de choses... ]


retour forum
Pages : 1

Mr_Switch, 10.07.2020 à 11:24373665

En voyant cette affiche au dos d'un magazine, un petit quelque chose me gênait. Et là, en recherchant qui étaient Pingouin et Goéland (je le savais mais trou de mémoire...), je revois cette photo :


Alors, cette censure, sur de la bande dessinée, je trouve ça dommage. Mais sur une photo historique... Je me facepalme, pour parler contemporain.
Je suis moins embêté par les personnes effacées en arrière-plan (quoique...)

Mr_Switch, 17.11.2019 à 18:53372402



Thierry, 12.07.2011 à 13:33338899
Ou l'exemple de l'affiche de "Gainsbourg, vie héroïque"... dans les 2 cas, personnages dont la pipe ou la clope font partie intégrante du personnage, mais inacceptable pour le législateur.
Cela me rappelle toujours un livre (Remake de Connie Willis) qui partait du même constat et en envisageait une application encore plus radicale: le suppression de toute référence au tabac ou à l'alcool dans les films. Tous les films étaient repris et "corrigés", allant jusqu'à les altérer de manière absurde (par exemple, dans un film d'Hitchcock, les microfilms étaient cachés dans le cellier... qui dit cellier, dit vin, dit alcool et la fin informatique devait modifier le film pour que les microfilmssoient cachés ailleurs).

En fait, si c'est effectivement de la censure (La censure est la limitation arbitraire ou doctrinale de la liberté d'expression de chacun. Elle passe par l'examen du détenteur d'un pouvoir (étatique ou religieux par exemple) sur des livres, journaux, bulletins d'informations, pièces de théâtre et films, etc. -- et ce -- avant d'en permettre la diffusion au public. Par extension, la censure désigne différentes formes d'atteintes à la liberté d'expression, avant et/ou après leur diffusion (censure à priori et a posteriori)), j'ai toujours envie de différencier la censure qui poursuit des fins purement politique et de manipulation à celle, plus sournoise, qui se réclame d'une certaine forme de protection de la jeunesse ou de la société.

Dans ce cas, on ne peut faire la publicité du tabac, donc on sabre. Logique de législateur. En effet, on ne peut nier le fait que l'industrie du tabac a longtemps visé spécifiquement le public des jeunes (le roman "Thank you for smoking" est assez édifiant sur le sujet, pas vu le film qui est paraît-il très bon). Mais est-ce que le fait qu'un personnage fume en fait un homme-sandwich pour l'industrie du tabac ? La pipe de Blake, un cheval de Troie dans la bouche de nos enfants ?
Et celle de Maigret ? (et d'abord, à quand Maigret en bande dessinée ?)
Et la pipe de Haddock ? Haro ! Pour l'interdiction de tous les Tintin avec le capitaine Haddock, parce que ces livres font éhontément la promotion du tabac et de l'alcool ! Sus ! Comme Lucky Luke, militons pour le remplacement de sa pipê par un fétu de paille et de son whisky par de l'eau légèrement gazeuse !
Et les Fabulous Freak Brothers mangeront des sandwich !
Et John Constantine machera des nicorettes !
Et Dupilon boira du café décaféiné avec du jus d'agave (l'aspartame est concérigène) et du lait de soja light !
Et McClure boira du lait !
Et Jeanne D'arc ? Une Gauloise qui se consume, ne serait-ce pas un subtil message subliminal de nos amis cigarettiers ?
Et Jessica Blandy fera comme avant !

lanjingling, 02.07.2011 à 17:41338857
tes exemples de GTO et nelson le montrent bien, la censure est toujours arbitraire, et la ou regne l'arbitraire, le droit n'a pas sa place

effer, 02.07.2011 à 16:47338856
Ca mène à l'affaire grotesque de l'affiche de Jacques Tati privé de pipe par la RATP, par exemple.
Pas mal la couverture de Nelson!

Mr_Switch, 02.07.2011 à 15:01338855
A l'heure où Pika s'apprête à publier un tome de GTO dont la couverture a été retouchée (cachez-moi cette clope que je ne saurais voir), le débat sur les censurettes a repris ci et là.
Ôter une clope sur un dessin est a priori négligeable, mais ce n'est pourtant pas évident.

Vous pouvez aller voir les arguments de Xavier (Guilbert, bien sûr) par là.

Ce qui m'interpelle, dans ces censurettes, c'est qu'elles mènent parfois à des situations invraisemblables. En effet, elles agissent souvent sur des symboles explicites, ici une cigarette. On peut se demander si une banale cigarette ne serait pas plus facilement censurée qu'une scène où un quidam se roulerait un pétard...
On me dira que c'est rare qu'un livre jeunesse ait une couverture avec une telle scène. Certes.

N'empêche que certains auteurs s'amusent bien et glissent des objets incongrus sur un livre jeunesse (ou censé l'être, étant prépublié dans Spirou).

Ainsi le tome 11 de Nelson :

Ululu la valise s'est ouverte. Oulala Julie a emporté son petit canard pour ne pas être dépaysé en prenant son petit bain.
Bien sûr, nous savons que ce petit canard sert à autre chose. Surtout avec l'adaptateur négligemment déplié à côté.
Choquant ? Non. Tout est dans l'implicite.

Elle reste pourtant plus osée que la couv' de GTO avant la censure. Tralala

Pages : 1

retour forum

bordure
coin bordure coin