crer | pseudo  mot de passe  |  
 
sujet
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par larcenic
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure MonoChat
Alors c'est ici, la partie la plus active du site bulledair. com ?
Pierre
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Ni news, ni potins, ni infos ni même scoop...

Bandes Dessinées : auteurs, séries, et toutes ces sortes de choses... ]


retour forum
Pages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5

spirou2733, 19.06.2015 à 11:04359088
Blueberry dans Pilote et Spirou.

Mael, 19.06.2015 à 8:45359087
Oh, Lucky Luke est paru dans Spirou et Pilote quand même...

Corto dans Pif et (A suivre) mais là on change de lectorat visé.

Gai-Luron dans Pif et Fluide mais dans une version trash ;-) Par contre Superdupont est né dans Pilote avant de migrer dans FG.

Bara publiait aussi ses strips de Max dans la presse quotidienne belge !

(marrant qu'il ai été absent de la base avant tiens)

lanjingling, 19.06.2015 à 2:29359085
Le PBE :
Mael :


Tiens Bara était jusqu'ici absent de la bullebase.
Je me souvines de Max l'explorateur dans Tintin mais difficile de me souvenir si mon appréciation allait au-delà du simple sourire...

Max l'explorateur est aussi paru dans Spirou, n'est-ce pas un cas unique de B.D. ayant paru dans les deux magazines ?

Mr_Switch, 18.06.2015 à 18:30359079
La série a changé de nom entre son annonce et sa parution, huhu.

chrisB, 18.06.2015 à 18:17359078
Thierry :
on avait vraiment besoin d'un sous-clône de Largo Winch?


Rien à voir! Largo n'entend pas la voix des enfants morts lui !!

huhu

lanjingling, 18.06.2015 à 17:53359077
Tu veux dire dans la bullebase, dans ta bibliothèque, ou bien dans celle du largowinchophile moyen ?

Thierry, 18.06.2015 à 15:57359075
on avait vraiment besoin d'un sous-clône de Largo Winch?

Thierry, 08.06.2015 à 12:41359013
il existe une comédie musicale inspirée de Fun Home, et elle a cartonné aux tony awards

lanjingling, 23.05.2015 à 18:47358893
Visible sur du9, cette couverture du Magazine littéraire de décembre 1974 consacré à "la bande dessinée aujourd'hui", avec uniquement des personnages d'auteurs étasuniens. Pas trace de l'Echo des savanes, ou de ceux qui préparaient Métal hurlant.
Etrange parti pris.

lanjingling, 17.04.2015 à 12:51358528
Le PBE :
Thierry :
la bande dessinée cotoyent enfin la littérature sur pied d'égalité
c'est dans une liste de livres censurés drtessés par l'American Library Association, mais c'est un début
Persépolis et Saga cités avec Tonie Morrisson et Khaled Hosseini... si ça, ce n'est pas de la reconnaissance!

C'est pratique cette liste si on recherche des bouquins au contenu sexuellement explicite.
T'excite pas trop vite, l'an dernier il y avait Bone en tête de liste, on a vu plus érotique...

Mael, 17.04.2015 à 10:27358515
Tamara est un des best-sellers de Dupuis, encore aujourd'hui ;-) et Sac à puces existe toujours...

Les Crannibales c'était marrant, étonnamment trash pour Spirou, je me souviens d'un texte de Blanquet à ce sujet dans La Monstrueuse.

Aba Sourdi, 17.04.2015 à 8:28358513
Sacré Zidrou ! Quel chemin depuis "Les Crannibales", "Sac à Puces" et "Tamara Boula"...

Mael, 16.04.2015 à 21:14358511
Le Lombard, toujours à la pointe, annonce la sortie de quatre albums phares en 2015 : un Ric Hochet (par Zidrou et Van Limthout), un Corentin (par Simon d'après Van Hamme), un Bob Morane (par Brunschwig, Ducoudray et Armand) et un Clifton (par Zidrou et Turk). Après la relance de Chlorophylle (par Zidrou et Godi) l'an dernier, le Lombard s'ancre décidément dans le risqué !

Le PBE, 15.04.2015 à 12:21358499
Thierry :
la bande dessinée cotoyent enfin la littérature sur pied d'égalité
c'est dans une liste de livres censurés drtessés par l'American Library Association, mais c'est un début
Persépolis et Saga cités avec Tonie Morrisson et Khaled Hosseini... si ça, ce n'est pas de la reconnaissance!

C'est pratique cette liste si on recherche des bouquins au contenu sexuellement explicite.

Thierry, 15.04.2015 à 11:42358498
la bande dessinée cotoyent enfin la littérature sur pied d'égalité
c'est dans une liste de livres censurés drtessés par l'American Library Association, mais c'est un début
Persépolis et Saga cités avec Tonie Morrisson et Khaled Hosseini... si ça, ce n'est pas de la reconnaissance!

lanjingling, 13.04.2015 à 13:23358458
Rohagus :
lanjingling :
L'impression de Rohagus semble se tenir : en continuant mon feuilletage, je découvre que dans chaque numéro du journal on trouve un conte pour lequel les noms de l'auteur et de l'illustrateur sont toujours précisés, sauf, hasard malheureux ?, lorsque celui-ci est illustré par Will.


Mauvais exemple que celui-là : le nom de Will est clairement écrit en bas de la page de gauche. Tu ne l'avais pas vu ?
Non , je ne l'avais pas vu, mais s'il te plait, parle plus bas la prochaine fois que tu feras remarquer une de mes stupidités :)


Rohagus, 13.04.2015 à 10:12358455
lanjingling :
L'impression de Rohagus semble se tenir : en continuant mon feuilletage, je découvre que dans chaque numéro du journal on trouve un conte pour lequel les noms de l'auteur et de l'illustrateur sont toujours précisés, sauf, hasard malheureux ?, lorsque celui-ci est illustré par Will.


Mauvais exemple que celui-là : le nom de Will est clairement écrit en bas de la page de gauche. Tu ne l'avais pas vu ?

Mais c'est bien la seule fois que j'ai vu son nom précisé (même si je n'ai pas vérifié tous les numéros entre 1957 et 1960).

lanjingling, 13.04.2015 à 5:41358451
L'impression de Rohagus semble se tenir : en continuant mon feuilletage, je découvre que dans chaque numéro du journal on trouve un conte pour lequel les noms de l'auteur et de l'illustrateur sont toujours précisés, sauf, hasard malheureux ?, lorsque celui-ci est illustré par Will.

lanjingling, 12.04.2015 à 11:16358447
En poursuivant le feuillettage, on trouve des illustrations de Will (si c'est pas lui, c'est bien imité) dès 1957. Des détails de sa biographie sont donc à nuancer.

Par contre, les pages de Leloup sont signées.

Mr_Switch, 12.04.2015 à 10:25358446
Pas le droit, je ne sais pas. Mais en effet, on dirait bien du Will.

Rohagus, 12.04.2015 à 9:39358444
lanjingling :
C'est fascinant cette permanence de ce que je qualifie au mieux de ligne raide (pour ne pas dire sociale-réaliste) dans la B.D. réaliste franco-belge


Excusez-moi je suis hors sujet mais j'ai suivi le lien donné ci-dessus et j'ai feuilleté le journal Tintin en question, N°12 de la 13e année, donc visiblement 1958.
Et sur les pages 2, 14, 18, 30 et 31, j'ai découvert avec surprise des illustrations dont je suis persuadé qu'elles sont de Will. Mais aucune signature ni indication ne permettent de prouver qu'elles sont de lui.
Du coup, j'ai été regardé la biographie de Will et j'ai appris qu'en 1958, il interrompt la série Tif et Tondu et devient pendant deux ans directeur artistique du journal de Tintin. Je n'en savais rien.
Et donc, directeur artistique chez Tintin, ça voulait dire aussi fournir des petits dessins pour accompagner les articles d'information et d'actualités, sans avoir droit de les signer ?

lanjingling, 11.04.2015 à 15:58358440
C'est fascinant cette permanence de ce que je qualifie au mieux de ligne raide (pour ne pas dire sociale-réaliste) dans la B.D. réaliste franco-belge, qui se poursuit jusqu'à maintenant dans une large mesure dans les collections Vécu et Caractères chez Glénat (purée, 445 et 171 titres respectivement).
Il n'y a pas cette raideur chez les Italiens, ou dans les séries réalistes de Pif.

Le plus intrigant pour moi étant que, autant je peux comprendre cela dans l'école Tintin (influence du trait d'Hergé), autant je me demande pourquoi on retrouve cela chez Spirou (Mitacq, Hubinon, Piroton; Leloup, d'accord, il vient de chez Hergé), comme si Jijé n'avait pas eu d'influence.

Mr_Switch, 05.03.2015 à 17:44358052
Et encore...
Rosa n'a pas été conçu pour Glénat mais pour 12bis.
Il me semblait que Glénat ne devait finalement pas reprendre le projet de ce titre non publié. La preuve que si.

Thierry, 05.03.2015 à 16:28358050
sur le site d'en face, grosse publicité pour le dernier opus de François Dermaut. Je m'en vais cliquer sur la publicité, mû par une curiosité un peu malsaine.
On est dans du Glénat de Caractères, par un vieux de la vieille de l'écurie Vécu.
Et donc, tout naturellement, lorsqu'il s'agit de définir le genre, je découvre "Graphisme - Audace du dessin"
ah oui, en voyant du Dermaut, je pense tout de suite à l'audace du dessin.
Vous pouvez jeter un oeil sur la preview pour bien ressentir l'audace du dessin

le plus drôle, c'est que lorsque qu'on clique sur audace du dessin pour voir ce que recouvre ce genre si particulier, on trouve un peu près tout et n'importe quoi
du Masse, du Got, du Faure, du Manara, du Antico, du Hermann, du Peyraud, du Brétécher, du Liberatore, du Moynot, du Roger Brunel (!), du Tacito et même l'intégralité du triangle secret
j'en déduis que tout dessin est une forme d'audace


NDZ, 04.03.2015 à 14:10358036
D'ailleurs, Papyrus devrait sortir en intégrale d'ici peu il me semble, on écume les bouquinistes pour trouver ceusse qui "manquent" à ma GRANDE puce.

@chrisbounet : j'ai noyé mon chagrin et ma déception dans moults jajas depuis belle lurette, impossible de me souvenir si j'ai lu la 10 ou pas :)

Thierry, 04.03.2015 à 13:28358033
cela dit, je me rappelle d'une interview de Derib qui disait que les intégrales se vendent en général très peu et n'assurent pas de revenus particuliers (il parlait de celles de Buddy Longway, je crois). Il y voyait surtout un intérêt pour les éditeurs, qui ont plus de marge, mais pas pour les auteurs.
Cela dit, sans les intégrales qui amènent une seconde vie, je suis sûr que plusoieurs séries seraient mortes et enterrées depuis longtmeps

Mael, 04.03.2015 à 13:23358032
Thierry :
d'un autre côté, on ne peut qu'être triste en se disant que de Gieter travaille encore à 83 ans. J'ai déjà lu quelque part un abruti se féliciter que les auteurs de bande dessinée pouvaient travailler aussi longtemps qu'ils ne pouvaient, sans imaginer une seconde que cela puisse être en fait une obligation parce que sans nouveau titre, plus de revenus.
J'ai parfois l'impression que dans certains cas, l'édition et l'achat de bande dessinée tient plus de la philantrophie


C'est un autre (réel) problème que celui de la retraite des artistes...

La vague patrimoniale faisant ressortir son fond à Dupuis permet au moins à plusieurs d'entre eux de voir leurs albums ressortir mais il est certain que c'est sans doute difficile.

A l'époque de la presse BD très abondante un syndicat d'auteur dirigé par Roland Garel (décédé il y a peu d'ailleurs) avait généralisé le salariat des auteurs, ou leur passage comme journaliste, avec les retraites à la clef... Sauf que la presse BD (et l'usage de la BD-feuilleton dans la presse généraliste) s'est plutôt cassé la gueule et que ça a disparu.

Il y a quelques exceptions, comme Cauvin qui a toujours été salarié de Dupuis, même une fois devenu scénariste star - mais ce n'était pas celui qui était le plus dans le besoin. Ce qui me rappelle avoir lu un entretien de lui ou il expliquait très clairement que pas mal de séries qu'il continuait ad nauseam l'ennuyait, mais qu'il n'avait pas le choix car les dessinateurs n'avaient que ça pour vivre. Je ne sais plus s'il parlait de Malik ou de Bédu mais c'est une réalité c'est sur, et si quand on dirige un journal comme Spirou on doit respecter son histoire et la "famille" de dessinateur qui y a évolué. Je trouve en cela très sain qu'on ne congédie pas de Gieter comme un malpropre, mais encore plus sain qu'il prenne sa retraite.

Thierry :
J'ai déjà lu quelque part un abruti se féliciter que les auteurs de bande dessinée pouvaient travailler aussi longtemps qu'ils ne pouvaient, sans imaginer une seconde que cela puisse être en fait une obligation parce que sans nouveau titre, plus de revenus.


Ha ça, l'artiste cet éternel chanceux qui ne fait que se faire plaisir à longueur de temps et ne veut plus s'arrêter de s'amuser...

chrisB, 04.03.2015 à 12:15358031
NDZ :
Mais en fait, non, j'ai presque jamais eu le courage de dépasser la page 10. :)


Tu veux dire qu'en fin de page 9, tu ne tournais pas la page et stoppait la lecture, donc n'atteignais pas la page 10 ?

C'est important de préciser :)

NDZ, 04.03.2015 à 12:10358030
Mael :
Spirou affiche en couv l'annonce de la dernière aventure de Papyrus, de De Gieter ("Papyrus Pharaon").

Bon, Papyrus n'a jamais été bien dessiné mais là c'est vraiment choquant et de pire en pire, heureusement que ça s'arrête.



Mais je ne peux m'amuser en pensant à tous ces défenseur unique du franco-belge affirmant aimer le "beau dessin" et continuant d'acheter les Papyrus pour remplir leur collection.

Mais j'ai beaucoup lu le T1 étant petit, le dessin était alors très rond, très influencé par Peyo (forcément) mais ça faisait aussi penser au Morris de début, l'influence des même dessins animés j'imagine.


Ma fille de 7 ans sera très contente de voir cette nouveauté... mais il est vrai que moi-même, j'en avais lu un ou deux avec plaisir il y a plus de 30 ans, et au fur et à mesure qu'elle a complété sa propre "collection", je me suis dit "tiens, je vais en profiter pour en lire d'autres". Mais en fait, non, j'ai presque jamais eu le courage de dépasser la page 10. :)

Thierry, 04.03.2015 à 9:23358027
d'un autre côté, on ne peut qu'être triste en se disant que de Gieter travaille encore à 83 ans. J'ai déjà lu quelque part un abruti se féliciter que les auteurs de bande dessinée pouvaient travailler aussi longtemps qu'ils ne pouvaient, sans imaginer une seconde que cela puisse être en fait une obligation parce que sans nouveau titre, plus de revenus.
J'ai parfois l'impression que dans certains cas, l'édition et l'achat de bande dessinée tient plus de la philantrophie

Mael, 03.03.2015 à 23:47358025
Spirou affiche en couv l'annonce de la dernière aventure de Papyrus, de De Gieter ("Papyrus Pharaon").

Bon, Papyrus n'a jamais été bien dessiné mais là c'est vraiment choquant et de pire en pire, heureusement que ça s'arrête.



Mais je ne peux m'amuser en pensant à tous ces défenseur unique du franco-belge affirmant aimer le "beau dessin" et continuant d'acheter les Papyrus pour remplir leur collection.

Mais j'ai beaucoup lu le T1 étant petit, le dessin était alors très rond, très influencé par Peyo (forcément) mais ça faisait aussi penser au Morris de début, l'influence des même dessins animés j'imagine.

Mael, 09.02.2015 à 10:30357822
lanjingling :
Un retour d'Angoulême de Maël vient opportunément me rappeler que Peyo aussi a fait des scénarios pour Modeste et Pompon dans Tintin.
C'est pour moi maintenant une certitude, c'est Goscinny et Uderzo qui sont, inconsciemment, à l'origine du nom des Schtroumpfs.
Reste à savoir qui des deux a eu l'idée de cette onomatopée féconde.


Fichtre je n'avais même pas noté ça alors que j'ai scanné cette page ! C'était le strip de Groensteen qui m'y intéressait ^^

lanjingling, 09.02.2015 à 1:58357817
Un retour d'Angoulême de Maël vient opportunément me rappeler que Peyo aussi a fait des scénarios pour Modeste et Pompon dans Tintin.
C'est pour moi maintenant une certitude, c'est Goscinny et Uderzo qui sont, inconsciemment, à l'origine du nom des Schtroumpfs.
Reste à savoir qui des deux a eu l'idée de cette onomatopée féconde.

Mr_Switch, 03.02.2015 à 15:07357732
Intéressant, j'avoue.

lanjingling, 03.02.2015 à 14:34357730
On connait tous l'anecdote selon laquelle en 1958, Peyo était " un jour en vacances à la mer avec Franquin et, à table, lui a demandé de lui passer quelque chose, sans en trouver le nom : "Passe-moi... le schtroumpf !", d'où le nom des lutins bleus.
Maintenant, pourquoi est-ce ce mot si compliqué qui lui est venu ?
Serait-ce une réminiscence ? Mais de quoi ?

En 1957-58, Franquin dessinait Modeste et Pompon dans Tintin, on peut imaginer qu'il lisait ce journal, et qu'éventuellement il signalait à son ami Peyo les bandes ou les jeunes auteurs qu'il appréciait.
Dans le numéro 35 du 28 aout 1957 parut, pages 2o-21-22 (Modeste et Pompon sont en page 24) une historiette en trois pages des alors quasi inconnus Goscinny et Uderzo, un chien essaie de rattraper un bébé baladeur, et le retrouve dans un magasin où celui-ci se goinfre de sucreries au son de bruyants GLOP ! GLOUP ! SCHCROUMPF !

Mr_Switch, 28.08.2014 à 21:00356100
Ce n'est peut-être pas un scoop mais c'est une petite anecdote comme je les aime.

lanjingling, 28.08.2014 à 20:39356099
D'un côté, il y a cette BD
De l'autre, une chanson de Bobby Lapointe intitulée "la peinture à l'huile", et, je viens de le découvrir, ce n'est pas une coïncidence, cette BD a été adaptée en disque, et c'est Bobby Lapointe qui en a fait la musique. Ce connaissais cette BD et cette chanson depuis petit, et j'ignorais leur consanguinité.

Mr_Switch, 25.08.2014 à 14:26356065
J'ai dû savoir la raison de cette différence mais elle m'échappe évidemment présentement...

lanjingling, 25.08.2014 à 12:27356064
nouvel essai de VA

lanjingling, 25.08.2014 à 12:23356063
Braquelaire :
8% des lecteurs de BD choisissent leurs bouquins en fonction des sites web ou forums consacrés à ce sujet ! Intéressant hein? :)


Et donc, ayant lu ceci
NDZ :
Alors je ne sais pas comment organiser ce retour de lecture... Forcément, pour un adulte, on est curieux de ce que peut donner le grand Art dans le registre "enfance". Et j'ai lu, mais je n'ai pas percuté. Lecture fade, sans intérêt. Et puis je l'ai lu à mon fils de 4 ans. Une lecture intense. Toute dans un mélange de fascination / frayeur incontrôlable. Un effet remarquable. Pour finir, probablement un discours tout en nuance sur la peur, la suggestion et l'imagination.

je l'ai acheté et lu à mon neveu de 4 ans (pile dans le conseil NDZien, dis donc!), qui n'a pas eu peur, mais il faut dire qu'il y avait aussi son frère de 6 ans, ce qui a du créer une ambiance rassurante.Tres bonne lecture tout de même, ils en ont spontanément fait un compte rendu (peut être pas le terme exact) à leur père.
La stupeur a été pour moi, par contre. J'ai acheté une édition bilingue (anglais et quand on retourne le livre, français ), et les dessins différent dans les deux versions, légèrement édulcorés dans la VF
ici et la
Mystère profond...

lanjingling, 21.08.2014 à 0:12356029
Superbe couverture.

lanjingling, 09.07.2014 à 23:00355751
Poïvet était un excellent dessinateur (comprend qui sait :)

lanjingling, 23.06.2014 à 17:11355527
Extrait d'un témoignage de William Gaines , éditeur de EC comics et de MAD :

With the publication of Dr. Fredric Wertham's Seduction of the Innocent, comic books in the Gaines style drew the attention of the U.S. Congress. Gaines' testimony before the Senate Subcommittee on Juvenile Delinquency in 1954 achieved notoriety for his unapologetic, matter-of-fact tone, and Gaines became a boogeyman for those wishing to censor the product. One exchange became particularly infamous:

Chief Counsel Herbert Beaser: Let me get the limits as far as what you put into your magazine. Is the sole test of what you would put into your magazine whether it sells? Is there any limit you can think of that you would not put in a magazine because you thought a child should not see or read about it?
Bill Gaines: No, I wouldn't say that there is any limit for the reason you outlined. My only limits are the bounds of good taste, what I consider good taste.
Beaser: Then you think a child cannot in any way, in any way, shape, or manner, be hurt by anything that a child reads or sees?
Gaines: I don't believe so.
Beaser: There would be no limit actually to what you put in the magazines?
Gaines: Only within the bounds of good taste.
Beaser: Your own good taste and saleability?
Gaines: Yes.
Senator Estes Kefauver: Here is your May 22 issue. [Kefauver is mistakenly referring to Crime Suspenstories No. 22, cover date May] This seems to be a man with a bloody axe holding a woman's head up which has been severed from her body. Do you think that is in good taste?
Gaines: Yes sir, I do, for the cover of a horror comic. A cover in bad taste, for example, might be defined as holding the head a little higher so that the neck could be seen dripping blood from it, and moving the body over a little further so that the neck of the body could be seen to be bloody.
Kefauver: You have blood coming out of her mouth.
Gaines: A little.

What none of the senators knew was that Gaines had already cleaned up the cover of this issue. Artist Johnny Craig's first draft included those very elements which Gaines had said were in "bad taste" and had him clean it up before publication.

source

lanjingling, 23.06.2014 à 17:04355526
Tout est dans le titre, questions et remarques diverses.

Pages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5

retour forum

bordure
coin bordure coin