| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
sujet
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Vote pour Les Bulles d'Or
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Rohagus


par herbv
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure MonoChat
Votez Gaiman, comme ça on saura enfin qui c'est !
Aba Sourdi
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Tintin aussi c'est sur Bulledair.

Bandes Dessinées : auteurs, séries, et toutes ces sortes de choses... ]


retour forum
Pages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7

Smiley_Bone, 18.07.2011 à 11:59339013
C'est vrai que la séquence du Dr Manhattan sur Mars ne donne absolument pas de dimension contemplative à Watchmen, non non :o)

SydN, 18.07.2011 à 11:16339011
Thierry :
Sin City est un exercice de style, que ce soit en bande dessinée ou au cinéma. Que Rodriguez ait respecté les caractéristiques visuelles créées par Miller était indispensable. Il est très proche visuellement, mais il réussit à exister en tant qu'objet cinématographique, ce que le Watchmen de Zak Snyder avait beaucoup plus de mal à faire, malgré (à cause de ?) une grande fidélité visuelle... les costumes avaient changé, mais pas mal de cadrages et séquences semblaient tranposés directement de la bande dessinée.


Bon ben on est vraiment pas d'accord. Pour Watchmen, je trouve au contraire que Snyder à apporté une dimension contemplative absente de la bande dessinée (après je l'ai pas trouvé totalement réussit non plus, hein), alors que si sin city reste un objet ciné dans le sens où il a une identité forte, le film en lui meme ne m'a pas sembler apporter grand chose à la BD, mis a part le mouvement...

Thierry :
Concernant Tintin,[...] j'ai aussi l'impression qu'il sera convenu, exactement ce qu'on attend de cette rencontre entre Tintin, Spielberg et Jackson. Mais évidemment, ce n'est qu'une impression [...]


Là on est d'accord, ca fait des années que Spielberg ne surprend plus, et Jackson encore moins. Mais en même temps, qu'attendre d'une adaptation de Tintin? Comment être surpris? Je pense que pour le coup l'efficacité prévaut sur la créativité, et niveau efficacité, ça à l'air de le faire...
après, personnellement, je fais plutôt confiance dans le savoir faire de Steven Moffat (Doctor Who, Sherlock) et Edgard Wright (Shawn of the dead, Hot Fuzz), qui sont à mon sens deux des meilleurs scénaristes de genre actuel, avec un sens du rythme, de l'inventivité et une efficacité remarquable.
Après, reste a savoir quelle liberté ils ont eu dans le contexte hollywoodien...

Thierry, 18.07.2011 à 9:50339002
InternalLobster :
Tintin est une bd d'action, il cavale dans tous les sens tout le temps, changeant constamment de moyen de transport (dans l'Île noire en particulier), les dessins animés Ellipse étaient honteux, une merde sans nom qui me fait hurler à chaque fois que je tombe dessus, ceux qui ne connaissent Tintin que par ce biais me font pitié.
La scène avec l'hydravion est conforme à celle de la BD, Spielberg ajoute des péripéties car les trois pages de la bd ne dureraient que quelques secondes (la bd est l'art de l'ellipse ET de la dilution du temps), dans la bd on ne les voit pas quitter le cargo, la scène rajoutée est tout à fait dans l'esprit d'Hergé, gag basé sur l'acte manqué compris (une constante chez Hergé)

En passant, n'oubliez jamais que Nick Rodwell ne connaissait Tintin que par les dessins animés des années 60 ou 70 quand il a rejoint le galaxie Moulinsart :o)
Pour clarifier mon point de vue sur les dessins animés des années 90, au cas où on me prêterait une nostalgie des productions ellipse, c'était très mauvais et figé. Il faut juste reconnaître à Moulinsart d'avoir évité qu'en plus d'être mal foutu et figé, les scénarios déconnent complètement comme ceux de la série qu'ils avaient produites sur Blake & Mortimer.
Ce qui m'inquiète dans cette adaptation, inquiétude purement instinctive au vu d'une bande annonce qui est toujours tronquée parce qu'elle ne sert qu'à appater le chaland, c'est que le dynamisme semble avoir été traduit par une surenchère d'action et d'artifices.

Moi, 18.07.2011 à 8:09339000
InternalLobster :
Tu crois vraiment que Spielberg et Jackson vont faire l'impasse sur la chasse au trésor, le Sirius, le scaphandre, l'épave de la Licorne et le sous-marin-requin et tout ce qui fait que ces albums sont les plus vendus de la série, alors qu'on voit dans ces images qu'ils respectent au plus près les albums, c'est incohérent.

Je le crois d'autant plus que Peter Jackson a dit que l'adaptation se concentrait sur Le secret de la Licorne et le Crabe aux pinces d'Or et que Le trésor de Rackham le Rouge avait été quasiment évacué du film (on sait aussi que le film fera des ponts entre les intrigues du Crabe et de la Licorne : Omar ben Salaad sera impliqué dans la chasse au trésor de la Licorne, apparemment).

InternalLobster, 18.07.2011 à 4:49338999
Tu crois vraiment que Spielberg et Jackson vont faire l'impasse sur la chasse au trésor, le Sirius, le scaphandre, l'épave de la Licorne et le sous-marin-requin et tout ce qui fait que ces albums sont les plus vendus de la série, alors qu'on voit dans ces images qu'ils respectent au plus près les albums, c'est incohérent.

Moi, 17.07.2011 à 19:10338997
InternalLobster :
Vous prenez vraiment Spielberg et Jackson pour des cons pour penser qu'ils vont se priver d'un personnage aussi fort et aussi emblématique que le Professeur Tournesol.
Il y a trois films en production, le premier se concentre sur le crabe aux pinces d'or (pour la rencontre Tintin Haddock)et Le secret de La Licorne. Tournesol n'apparait que dans la suite.

La suite sera basée sur Les 7 boules de cristal et Le temple du soleil. Anthony Horowitz a déjà été engagé pour écrire le scénario. Vraisemblablement, Tournesol sera présenté à ce moment là.
InternalLobster :

Il semble que les méchants, les frères Loiseau soient plus caractérisés que dans l'album, tant mieux, plus le méchant est réussi, plus le film est réussi.

Le méchant qu'on voit dans les bandes-annonces a semble-t-il été inventé de toute pièce. Vu sa tête (et le fait qu'il soit joué par Daniel Craig, annoncé comme l'interprète de Rackham le Rouge), on peut penser que c'est un descendant de Rackham.

InternalLobster, 17.07.2011 à 16:30338996
Vous prenez vraiment Spielberg et Jackson pour des cons pour penser qu'ils vont se priver d'un personnage aussi fort et aussi emblématique que le Professeur Tournesol.
Il y a trois films en production, le premier se concentre sur le crabe aux pinces d'or (pour la rencontre Tintin Haddock)et Le secret de La Licorne. Tournesol n'apparait que dans la suite. Tintin est une bd d'action, il cavale dans tous les sens tout le temps, changeant constamment de moyen de transport (dans l'Île noire en particulier), les dessins animés Ellipse étaient honteux, une merde sans nom qui me fait hurler à chaque fois que je tombe dessus, ceux qui ne connaissent Tintin que par ce biais me font pitié.
La scène avec l'hydravion est conforme à celle de la BD, Spielberg ajoute des péripéties car les trois pages de la bd ne dureraient que quelques secondes (la bd est l'art de l'ellipse ET de la dilution du temps), dans la bd on ne les voit pas quitter le cargo, la scène rajoutée est tout à fait dans l'esprit d'Hergé, gag basé sur l'acte manqué compris (une constante chez Hergé). Il semble que les méchants, les frères Loiseau soient plus caractérisés que dans l'album, tant mieux, plus le méchant est réussi, plus le film est réussi.
Que ce Tintin fasse penser à Indiana Jones est plus que normal puisque Spielberg s'était inspiré de l'Homme de Rio de Philippe de Broca, film issu du travail non-abouti pour une adaptation de Tintin, CQFD.

Moi, 17.07.2011 à 15:10338995
Aba Sourdi :
longg :
Bonne suite à Indiana Jones ouaip, mais je croyais qu'il voulait adapter Tintin au départ?

Bien dit ! C'est vraiment mille fois trop spectaculaire pour du Hergé, tout comme le Adèle Blanc-Sec de Besson était mille fois trop spectaculaire pour du Tardi. Quelle plaie le cinéma d'action !

Mouais, je sais pas... Y a cette idée qui flotte souvent que Tintin, c'est un peu vieillot, c'est un peu plan-plan, et qu'il ne faudrait pas trop en faire sur l'action (normalement ceux qui sortent ça ont des souvenirs émus de la série de dessins animés tout mous des années 90)... Tintin, c'est pas non plus de la BD arthritique. Même si ce n'est pas pyrotechnique, le rythme de narration est quand même enlevé.
Ce qui m'inquiète plus, c'est la recherche d'une certaine "efficacité" narrative : enlever les bouts qui ne servent à rien, les digressions, les personnages trop farfelus pour faire avancer l'intrigue (Tournesol)... Une certaine poésie buissonnière forcément très difficile à faire exister au cinéma. Je suppose qu'il faudra attendre la sortie en salles pour savoir si Spielberg et Jackson ont trouvé un équivalent cinématographique à cela, parce que ce ne sont pas les bandes-annonces qui nous le diront.

Aba Sourdi, 17.07.2011 à 13:35338994
longg :
Bonne suite à Indiana Jones ouaip, mais je croyais qu'il voulait adapter Tintin au départ?

Bien dit ! C'est vraiment mille fois trop spectaculaire pour du Hergé, tout comme le Adèle Blanc-Sec de Besson était mille fois trop spectaculaire pour du Tardi. Quelle plaie le cinéma d'action !

Moi :
Peter Jackson a déclaré que le film se concentrerait sur Le Crabe aux pinces d'Or et Le Secret de la Licorne (dont les intrigues seraient reliées par les nouvelles inventions du scénario)

Ah okay, c'est donc pour ça que dans la bande-annonce Tintin fait connaissance avec Haddock, je me disais qu'il s'était trompé d'album mais en fait non, c'est fait exprès. Relier les deux intrigues c'est le seul truc qui peut être marrant et un minimum inventif, mais encore faut-il supporter cette mise en scène et ce graphisme lourdauds...

longg, 17.07.2011 à 11:08338992
InternalLobster :
Personnellement ça m'a l'air excellent.



Bonne suite à Indiana Jones ouaip, mais je croyais qu'il voulait adapter Tintin au départ?

Moi, 17.07.2011 à 8:57338991
Selon les dernières rumeurs, Tournesol ne sera pas dans le film : Peter Jackson a déclaré que le film se concentrerait sur Le Crabe aux pinces d'Or et Le Secret de la Licorne (dont les intrigues seraient reliées par les nouvelles inventions du scénario), et laisserait de côté la grande majorité du Trésor de Rackham le Rouge.

InternalLobster, 15.07.2011 à 18:03338980
La bande annonce du jeu tiré du film donne quelques idées de ce qu'on pourrait trouver dans le film.

InternalLobster, 15.07.2011 à 17:56338979
Personnellement ça m'a l'air excellent.

effer, 15.07.2011 à 16:42338977
Mr_Switch :
Mr_Switch :
Des Tintin méconnus...


Je me permets de remonter mon lien. Car s'il y a bien quelque chose que le film ne décalque pas, heureusement, c'est le visage de Tintin. Le Tintin de Spielberg ressemble plus aux anciens Tintin de ces affiches !

intéressantes ces affiches.

Mr_Switch, 15.07.2011 à 13:49338975
Mr_Switch :
Des Tintin méconnus...


Je me permets de remonter mon lien. Car s'il y a bien quelque chose que le film ne décalque pas, heureusement, c'est le visage de Tintin. Le Tintin de Spielberg ressemble plus aux anciens Tintin de ces affiches !

Thierry, 15.07.2011 à 13:23338974
zewed :
Thierry :
… Sans doute aussi que le fait de choisir le dyptique Licorne/Rackham n'était pas le choix le plus apte à "innover". L'histoire est efficace, très classique mais aussi très balisée.


Toi aussi t'aurais préféré qu'ils choisissent Tintin au Congo ?


évidemment non, ils auraient dû choisir Tintin en Amérique :o)

zewed, 15.07.2011 à 11:58338973
Thierry :
… Sans doute aussi que le fait de choisir le dyptique Licorne/Rackham n'était pas le choix le plus apte à "innover". L'histoire est efficace, très classique mais aussi très balisée.


Toi aussi t'aurais préféré qu'ils choisissent Tintin au Congo ?

Thierry, 15.07.2011 à 10:58338971
Sin City est un exercice de style, que ce soit en bande dessinée ou au cinéma. Que Rodriguez ait respecté les caractéristiques visuelles créées par Miller était indispensable. Il est très proche visuellement, mais il réussit à exister en tant qu'objet cinématographique, ce que le Watchmen de Zak Snyder avait beaucoup plus de mal à faire, malgré (à cause de ?) une grande fidélité visuelle... les costumes avaient changé, mais pas mal de cadrages et séquences semblaient tranposés directement de la bande dessinée.
Concernant Tintin, je trouve que justement, Hergé avait déjà réussi à insuffler une dynamique cinématographique à ses bandes dessinées. Le dessin animé des années 90 était justement très figé et, oui, je suis sûr que le film de Speilberg va être bien foutu, rythmé et en mettre plein les yeux. Spielberg est un grand cinéaste populaire, et l'univers de Tintin lui convient sans doute. Mais j'ai aussi l'impression qu'il sera convenu, exactement ce qu'on attend de cette rencontre entre Tintin, Spielberg et Jackson. Mais évidemment, ce n'est qu'une impression, et je ne verrai sans doute pas ce film avant longtemps, je ne vais plus au cinéma depuis un moment, petite famille oblige :o)
Sans doute aussi que le fait de choisir le dyptique Licorne/Rackham n'était pas le choix le plus apte à "innover". L'histoire est efficace, très classique mais aussi très balisée.

SydN, 15.07.2011 à 9:52338967
Ouais Thierry, tu exagère un poil quand même la!
Pourtant je ne suis ni fan de Tintin ni de Spielberg, mais je trouve que justement Spielberg n'a pas bêtement décalqué la bd, il lui a apparemment donné une vrai dynamique cinématographique, ce que le dessin anime des année 90 n'avait pas su faire a mon sens.
Je ne crois pas non plus qu'un scénariste comme Steven Moffat se contente de repiquer bêtement la bande dessinée, même s'il doit avoir moins de marge de manoeuvre que sur ces séries anglaises qu'il a lui même produit... Mais ça on ne pourra le vérifier qu'une fois que le film sera en salle.
et puis, sans déconner, Sin City le film fait bouger les dessins de Miller! A plusieurs reprises des cases sont carrément décalquée! Je comprend pas trop cette remarque...
Je pense que Spielberg n'Q pas besoin de se reaproprier Tintin tellement cette association tombe sous le sens. Quelque part Indiana Jones c'était un peu la même chose, et Spielberg fait donc ce qu'il aime avec Tintin, sans avoir a changer, réinterpréter, et tout et tout...

Charlie Brown, 14.07.2011 à 15:01338958
Bah on peut pas vraiment juger de l'ensemble sur une simple bande annonce...
Mais sur ce que j'ai vu là, je suis pour l'instant assez impressionné par la manière dont Spielberg s'approprie l'univers graphique d'Hergé. Car il ne fait aucun doute que ce que je vois là, c'est du pur Spielberg.
Je pense que ce... "film" ?... fera date dans l'histoire de ce genre cinématographique hybride.
Je suis pas un thuriféraire, ni même un grand amateur, de Steven Spielberg, mais je reconnais volontiers qu'en plus d'un grand talent, il y a un certain génie cinématographique chez cet homme. Et j'ai l'impression de le voir à nouveau à l'oeuvre dans ces 2 petites minutes bien ramassées.

Thierry, 14.07.2011 à 14:36338953
Personnellement, je ne suis pas du tout excité par ce que je vois.
Techniquement, cela a l'air réussi
Artistiquement, cela semble très fidèle à la bande dessinée. Et, justement, ce qui me dérange, c'est que j'ai l'impression qu'on a dépensé une fortune pour faire comme la bande dessinée. Contribution artistique ? Inexistante pour ce que je peux en juger. A part le fait que le résultat est plus réussi d'un point de vue purement technique, j'oserais pose la question bête et méchante: qu'est-ce que cela apporte en plus que la version télévisée des annés 90 ? Et par rapport à la lecture des bandes dessinées ?
De mauvaise foi que je suis, j'irai jusqu'à avancer qu'au moins, Luc Besson s'est approprié lepersonnage d'Adèle Blanc-Sec et ne s'est pas contenté de décalquer les albums de Tardi.
Dans Dick Tracy, l'exubérance des maquillages et des décors relevait aussi d'une forme d'appropriation de l'univers de Chester Gould et de sa transposition au medium cinématographique, à l'instar de ce que fit Tim Burton avec Batman (à ceci prêt qu'il ne fit qu'apposer sa vision à celle d'une floppée d'artistes qui avaient déjà apporté leur vision sur l'univers de Batman). Roberto Rodriguez a aussi réussi à rester fidèle aux codes de Sin City et à les transcrire sur grand écran sans pour autant se contenter de faire "bouger" les images de Miller.
Ici, j'ai l'impression qu'il n'y a qu'un défi technique, mais une misère artistique.

Charlie Brown, 14.07.2011 à 13:59338951
Je suis assez impressionné.

SydN, 12.07.2011 à 20:47338923
c'est même la meilleure motion capture que j'ai pu voir jusqu'à présent. J'en arrive presque à me dire que c'est un technique qui peut etre valable quand elle est bien utilisée, ce dont je doutais un peu jusqu'à présent...

effer, 12.07.2011 à 16:26338918
Ca reste dans l'esprit d'Hergé, mais je trouve Tintin neutre à souhait, Haddock est mieux, mais c'est normal, après c'est le style de Spielberg façon "Indiana Jones" qui donne le tempo.
C'est pour l'instant une "motion capture" pas trop mauvaise.

Moi, 12.07.2011 à 10:34338880
Une nouvelle bande-annonce pour le film de Spielberg.

effer, 17.05.2011 à 16:29338281
Je préfère l'affiche avec l'avion et La Licorne (Unicorn en anglais, bof,) à la seconde qui fait trop "Pirates des caraïbes".
La Bande annonce du site est meilleure car on voie Milou dans une rue, sinon belge, mais européenne et une Traction, situant l'époque.
Question largage des voiles sur La Licorne, c'est vraiment trop fantastique, pas crédible.
Bon: wait and see...

Moi, 17.05.2011 à 11:58338274
Par ailleurs, la bande-annonce du site officiel international est légèrement différente (un peu plus de Milou, notamment)

InternalLobster, 17.05.2011 à 11:50338273
Ca a de la gueule, on voit qu'ils aiment vraiment l'univers de Tintin, ça fait plaisir.

zewed, 17.05.2011 à 11:45338272
On voit enfin sa tête !

InternalLobster, 17.05.2011 à 11:33338271

Trailer Tintin & the Secret of the Unicorn par Filmsactu

Moi, 17.05.2011 à 10:00338270
Et la première bande-annonce !

Moi, 17.05.2011 à 8:31338268


Mr_Switch, 16.05.2011 à 18:52338260
La Belgique est cachée. La péninsule scandinave est très visible, presque menaçante (telle une pince de crabe...).

Une représentation qui ne me semble résolument pas européenne de l'ouest (normal, c'est américain). Ca me choque visuellement, après je ne suis pas scandalisé hein !? (Enfin, cacher la Belgique, c'est... quand même)

Moi, 16.05.2011 à 18:44338259

Mr_Switch, 28.03.2011 à 17:49337447
Des Tintin méconnus...

Mr_Switch, 10.12.2010 à 14:29335058
Mondialisation. Définition : Comment un Français indique la mort d'un Danois ayant peut-être inspiré un Belge, en prenant un site Chinois comme source...

longg, 06.11.2010 à 20:58334245
Beau jeu vidéo, ce sera dispo sur psp?

Moi, 06.11.2010 à 20:05334244
Les images étant bloquées dans le message précédent, je remets ça là :


pessoa, 06.11.2010 à 18:53334243
Ils ont fait un nez différent aux Dupondt.

Jackson a quand même peur de rien, Tintin et le Seigneur des anneaux sont sans doutes les oeuvres les plus difficiles à adapter sur un point : le nombre d'intégristes qui prendraient comme une offense personnelle toute différence avec les albums d'origine.

Moi je considère que pour adapter une oeuvre il faut la modifier considérablement tout en gardant l'esprit (ou inversement la "relire" totalement tout en gardant autant que possible la lettre), et je ne suis pas certain que ce Tintin rime à quelque chose...

Moi, 06.11.2010 à 18:15334241
Nouvelles images (des scans pourris du magazine, apparemment), avec le premier aperçu des Dupondt :




Moi, 01.11.2010 à 22:27334165
Je précise que la sortie française du film est prévue pour le 26 octobre 2011.

Mael, 01.11.2010 à 15:31334157
Mr_Switch :
Jackson est co-réalisateur, non ?

Quant à Jackie Chan, il y a un article dans la revue sur le lui, mais la revue ne doit bcp parler de Tintin, en fait...?


Je voulais dire Cameron, et je viens de comprendre du coup, okay, c'est une revue (d'où le gros "Empire" la date et le numéro, que j'avais raté, faut le faire quand même) et donc tout va bien hop hop hop...

Mr_Switch, 01.11.2010 à 15:05334156
Je me basais plutôt sur ce sommaire. Par "ne parle pas bcp de Tintin", je veux dire que le magazine semble avoir plusieurs autres articles que les premières images de ce Tintin. Voilà :)

Moi, 01.11.2010 à 14:52334154
Jackson est effectivement co-réalisateur (et Edgar Wright signe le scénario).
Quant au "la revue ne doit pas bcp parler de Tintin, en fait...", ben je ferais remarquer que le nom de Jackie CHan apparaît dans une petite pastille qui est la seule zone de la couverture non concernée par Tintin (et le magazine annonce les premières images de tous les personnages du film).

Mr_Switch, 01.11.2010 à 14:35334153
Jackson est co-réalisateur, non ?

Quant à Jackie Chan, il y a un article dans la revue sur lui, mais la revue ne doit bcp parler de Tintin, en fait...?

Mael, 01.11.2010 à 13:40334150
Qu'est-ce que Jackson et (surtout) Jackie Chan viennent faire là ? Il joue Tchang ?

Sinon il est pas mal Haddock, un peu excessif dans les traits mais bon, ils n'allaient pas reproduire la ligne claire donc pourquoi pas.

Moi, 01.11.2010 à 12:30334149
Les premières "photos" du film, donc :



Moi, 31.10.2010 à 13:09334137
Moi :
Le magazine britannique Empire dévoile sur son site des petits bouts de la première image de l'adaptation de Tintin par Spielberg et Peter Jackson, avant de dévoiler l'image entière mardi, probablement.

L'ombre du visage vient d'apparaître, et laisse entrevoir que ce Tintin aura un visage un poil plus réaliste...

Moi, 31.10.2010 à 7:32334134
Le magazine britannique Empire dévoile sur son site des petits bouts de la première image de l'adaptation de Tintin par Spielberg et Peter Jackson, avant de dévoiler l'image entière mardi, probablement.

effer, 21.09.2010 à 16:23333495
effer :
"Tintin aussi c'est sur Arte: à partir de demain, entre 19h55 et 20h40, la chaîne diffuse cinq documentaires, "Sur les traces de Tintin", explorant les pays traversé dans les albums d'Hergé.
Cette évocation part de cases incorporés dans des photos, et de recherches documentaires retrouvées dans les archives du maître.
Les "ayants droits" du patrimoine du dessinateur ont ouvert les portes du temple...
Un peu plus ici
Wait and see...

C'était très "plan- plan" cette émission.
Cela m'a définitivement convaincu que le génie d'Hergé est dans le rythme et le découpage des planches de ses albums.
Je continue la série, au moins jusqu'à ce que je sois dégoûté...

Glotz, 20.09.2010 à 16:44333477
Mais tu sais bien que je suis d'accord avec toi dans le fond et que je fais rien qu'à t'embêter.

Docteur C, 20.09.2010 à 10:56333467
Glotz :
Franquin, Proust, Picasso, moutarde.


Sale gosse. Oui on peut toujours énoncer ce type de binarité, mais c'est très faible, ça n'invente rien, ça ne construit rien, c'était le sens de cette courte litanie. Si tu préfères Proust, il est quand même plus intéressant, plus constructif, d'énoncer pourquoi.

Il y a toujours un cadre pour un dessin, le dessin de bande dessinée à ses spécificités sans doute mais il y a toujours un cadre : illustration, académie, exercice, série, etc.

Il y a plein de choses à détester chez Hergé mais son dessin de bande dessinée a une grâce qu'il serait malhonnête de dénier.

Thierry, 20.09.2010 à 10:31333463
Glotz :
Franquin, Proust, Picasso, moutarde.

Colonel Moutarde ?

Thierry, 20.09.2010 à 10:31333462
Merci, cela répond à ma question.
Quant au distingo entre dessinateur et dessinateur de bande dessinée, je ne fais que reprendre ce que disait Will Eisner, et je pense que s'il y a une relative mauvaise foi dans cette affirmation, il y a une différence au niveau des contraintes et de la finalité du dessin. En bande dessinée, le dessin, la case, n'a pas de finalité en tant que telle, mais fait partie d'un tout. Elle n'a pas d'existence propre. Alors qu'un dessin hors du contexte de la bande dessinée doit se suffir à lui-même. Il est un tout. Un esprit chagrin pourrait en déduire qu'en bande dessinée, certaines faiblesses pourraient être dissimulées par la fait que la case n'est que partie d'un tout.
Et je suis d'accord Internal Lobster, concernant le manque de culture graphique (j'en manque malheureusement moi-même) et les embobineurs.
Quitte à faire un parallèle à la con, Morris est un bel exemple, dont les cases en tant que telles, malgré un vrai dynamisme et une apparente facilité, ne présentent pas d'intérêt réel. Elles remplissent leur fonction au sein de leur page. On ne peut les isoler. C'est aussi pourquoi certains trouvent qu'encadrer une planche de bande dessinée est une idiotie parce qu'il ne s'agit que d'un fragment.
Cela me rappelle qussi les corrections approtées par franquin au dessin de Jannin sur Arnest Ringard, qui mettaient parfaitement en évidence les multiples détails qui font qu'un case fonctionne, ou ne fonctionne pas.

Glotz, 20.09.2010 à 8:44333460
Franquin, Proust, Picasso, moutarde.

Docteur C, 20.09.2010 à 0:08333456
Oui, d'autant que qu'est-ce que peut bien être un bon dessin "dans l'absolu"? Un bon dessin est un bon dessin dans le cadre qu'il occupe. Donc je ne vois même pas la distinction entre "dessinateur" et "dessinateur de bande dessinée", l'un étant meilleur, ou ailleurs, que l'autre? Un bon dessin de bande dessinée est un dessin qui correspond au cadre d'une bande dessinée et sinon quel critère, quelle virtuosité?

Enfin bref oui Hergé est un très grand dessinateur, même si je crois que l'acmé de son travail, dans l'épure et l'investissement, est la version noir et blanc du Lotus Bleu, et que tout le reste est en dessous, parce que travail de studio etc. Je ne sais pas si je préfère Franquin, je m'en fous un peu. Plutôt Proust ou Hugo? Plutôt Magritte ou Picasso? Sauce blanche ou sauce samouraï?

InternalLobster, 19.09.2010 à 22:42333455
Hergé était un immense dessinateur, un talent exceptionnel, l'imbécile qui dit que "Hergé était un dessinateur relativement faible" est un crétin fini qui ferait mieux de s'acheter des yeux (bien que ce soit plutôt d'un cerveau qu'il devrait se munir).
Le problème que révèle cette anerie est le manque total de culture graphique en général, ce qui laisse la porte ouverte à tous les embobineurs qui se font passer pour des virtuoses, alors qu'ils ne sont que bourrés de tics et de trucs pour masquer la vacuité de leur dessin.

effer, 19.09.2010 à 16:21333449
"Tintin aussi c'est sur Arte: à partir de demain, entre 19h55 et 20h40, la chaîne diffuse cinq documentaires, "Sur les traces de Tintin", explorant les pays traversé dans les albums d'Hergé.
Cette évocation part de cases incorporés dans des photos, et de recherches documentaires retrouvées dans les archives du maître.
Les "ayants droits" du patrimoine du dessinateur ont ouvert les portes du temple...
Un peu plus ici
Wait and see...

zewed, 17.09.2010 à 12:33333425
Crabe, page 38, case 2. Si ça c'est pas le travail d'un incroyable dessinateur… Et y'en a d'autres tout aussi remarquables.

Charlie Brown, 17.09.2010 à 10:41333421
Thierry :

Qualifier Hergé de dessinateur relativement faible ? Hérésie ? Vérité que l'on ose pas dire tant le Dieu hergé est intouchable ? Provocation, parce qu'il est de bon ton de dénigrer Hergé dès que l'occasion se présente ?


Réponse 3


Thierry :

Il n'est pas facile de juger le dessin d'Hergé tant les derniers albums relèvent du travail de studio et qu'il n'est pas évident au premier regard de déceler qui a dessiné quoi.
Nous pouvons dès lors nous reporter aux fac-similés, qui permettent de découvrir l'oeuvre originale. Et que voit-on ? un dessin simple, très épuré, mais qui témoigne une grande vitalité, un sens de la composition au niveau de la case et de la planche remarquable, une lisibilté de grande qualité... mais ceci est-il la marque d'un grand dessinateur ? Hormise le sens de l'épure, Franquin a aussi toutes ses qualités
D'un dessinateur de bande dessinée, certainement.


Tout ça, c'est quand même un tout petit peu essentiel en bande dessinée, non ?

Cela dit, il me semble qu'Hergé s'est toujours qualifié lui-même de dessinateur moyen. Et il a toujours voué une admiration sans bornes pour Franquin, qu'il trouvait bien meilleur que lui.


Thierry :

mais Will Eisner, grand maître devant l'éternel se définissait lui-même comme pas assez bon dessinateur pour être peintre, mais que cela suffisait pour faire de la bande dessinée.


Il me semble là encore qu'Hergé disait la même chose de lui-même.


Thierry :

De Franquin, nous connaissons différentes autres facettes de son oeuvre, caricatures, gribouillages... qui montre sa virtuosité. D'Hergé, je sais qu'il a réalisé des toiles abstraites, qu'il a montré à quelques connaisseurs, mais que personne d'autre n'a vu. Sans doute ne valaient-elles pas grand chose pour qu'elles soient restée secrètes. mais je spécule.


Oui, il me semble encore une fois qu'Hergé pensait que ses toiles ne valaient pas grand-chose comme tu dis (en revanche il avait un goût très sûr en tant qu'amateur et collectionneur de peinture et d'art contemporain, d'après ce que j'ai pu comprendre. On peut avoir l'oeil tout en reconnaissant sa propre incapacité à créer dans un domaine qu'on admire).


Thierry :

Mais pour le reste, je ne connais pas assezses activités parallèles. Les illustrations que je connais de lui restent d'un style approchant à ce qu'il faisiat en bande dessinée. Rien de bien transcendant ou remarquable.


Affaire de goût... Le peu que je connais, j'aime bien. Bon, je préfère largement ses bandes dessinées, mais j'aime bien.


Thierry :

Qu'Hergé était un grand auteur de bande dessinée ne fait aucun doute. Mais comme dessinateur ? Dessinateur de bande dessinée, il était bon. En terme de construction et de lisibilité, il domine son sujet. Son dessin est efficace, amis il s'est limité à un style, amha. Difficile de dire si'il est un grand dessinateur dans l'absolu, pour mon oeil profane. Des dessinateurs pourraient sans doute répondre.


Je ne suis aucunement dessinateur et n'y connaît absolument rien en technique, mais je te réponds quand même, j'espère que tu ne m'en voudras pas... :o)
Et donc, je te dis : peu importe qu'il soit un grand dessinateur "dans l'absolu" du moment que c'est un génie dans son domaine, la bande dessinée. (Enfin moi, c'est tout ce qui m'importe. :o))

Thierry, 17.09.2010 à 9:51333419
Mettre dans le même panier ou presque un virtuose comme Franquin et un dessinateur relativement faible comme Hergé ne me parait pas être "signifiant." (voir dans les commentaires)
je sais, je laisse traîner mon adresse IP n'importe ou, et j'ai failli mettre cette sortie dans le sujet "bêtisier", puis je me suis mis à réfléchir.
Ca m'arrive.
Qualifier Hergé de dessinateur relativement faible ? Hérésie ? Vérité que l'on ose pas dire tant le Dieu hergé est intouchable ? Provocation, parce qu'il est de bon ton de dénigrer Hergé dès que l'occasion se présente ?
Il n'est pas facile de juger le dessin d'Hergé tant les derniers albums relèvent du travail de studio et qu'il n'est pas évident au premier regard de déceler qui a dessiné quoi.
Nous pouvons dès lors nous reporter aux fac-similés, qui permettent de découvrir l'oeuvre originale. Et que voit-on ? un dessin simple, très épuré, mais qui témoigne une grande vitalité, un sens de la composition au niveau de la case et de la planche remarquable, une lisibilté de grande qualité... mais ceci est-il la marque d'un grand dessinateur ? Hormise le sens de l'épure, Franquin a aussi toutes ses qualités
D'un dessinateur de bande dessinée, certainement. mais Will Eisner, grand maître devant l'éternel se définissait lui-même comme pas assez bon dessinateur pour être peintre, mais que cela suffisait pour faire de la bande dessinée.
De Franquin, nous connaissons différentes autres facettes de son oeuvre, caricatures, gribouillages... qui montre sa virtuosité. D'Hergé, je sais qu'il a réalisé des toiles abstraites, qu'il a montré à quelques connaisseurs, mais que personne d'autre n'a vu. Sans doute ne valaient-elles pas grand chose pour qu'elles soient restée secrètes. mais je spécule. Mais pour le reste, je ne connais pas assezses activités parallèles. Les illustrations que je connais de lui restent d'un style approchant à ce qu'il faisiat en bande dessinée. Rien de bien transcendant ou remarquable.
Qu'Hergé était un grand auteur de bande dessinée ne fait aucun doute. Mais comme dessinateur ? Dessinateur de bande dessinée, il était bon. En terme de construction et de lisibilité, il domine son sujet. Son dessin est efficace, amis il s'est limité à un style, amha. Difficile de dire si'il est un grand dessinateur dans l'absolu, pour mon oeil profane. Des dessinateurs pourraient sans doute répondre.

Schmurz, 04.09.2010 à 15:11333253
(Pour rire de Freud, on peut aussi lire le très chouette Super Philo chez Milady, et en prime on rigole aussi avec Nietzsche, Platon ou Jung.)

NDZ, 04.09.2010 à 13:54333252
lanjingling :
NDZ :
pessoa :
la psychanalyse est plus une secte qu'un science.


D'ailleurs les cours d'Onfray sur le sujet et sur Culture (cet été, des rediff) étaient tout simplement passionnants. Et poilants .
onfray est aussi subtil dans sa critique de la psychanalyse que ceux qui traitent herge de nazi


je ne sais pas, je n'ai pas lu son bouquin (qui a été pas mal caricaturé dans les médias s'il est la synthèse des conférences...) mais pour qui ne connait pas la psychanalyse (mon cas), débuter avec des cours-conférences qui ne soient pas hagiographique vis-à-vis de l'oeuvre de Sigmund est un contre-chemin alléchant. Et si j'ai dit poilant c'est aussi parce que parfois, sa mauvaise foi à démolir l'édifice est flagrante et pas sérieuse pour un sou. Sinon, pour rigoler de Sigmund, il reste l'excellent Temps de chien de Larcenet...

lanjingling, 04.09.2010 à 2:05333248
NDZ :
pessoa :
la psychanalyse est plus une secte qu'un science.


D'ailleurs les cours d'Onfray sur le sujet et sur Culture (cet été, des rediff) étaient tout simplement passionnants. Et poilants .
onfray est aussi subtil dans sa critique de la psychanalyse que ceux qui traitent herge de nazi

NDZ, 03.09.2010 à 22:41333247
pessoa :
la psychanalyse est plus une secte qu'un science.


D'ailleurs les cours d'Onfray sur le sujet et sur Culture (cet été, des rediff) étaient tout simplement passionnants. Et poilants.

Woh putain, j'ai lu et posté sur le sujet Tintin. Le truc que jamais j'aurais cru possible. Pitin, je vieillis mal.

pessoa, 03.09.2010 à 20:27333245
J'ai lu le Philosophie Magazine, et euh, bof (mais je suis plus calé en Tintin qu'en philosophie)

Mais il y un truc extraordinaire dans cet ouvrage, la "démonstration" par Serge Tisseron que Hergé est le petit-fils de Leopold II de Belgique.
Le "raisonnement" utilisé par Tisseron ne démontre rien sur l'ADN d'Hergé mais prouve que la psychanalyse est plus une secte qu'un science.

Charlie Brown, 03.09.2010 à 17:41333242
Thierry :
Charlie Brown :
Foi de tintinophile ! :o))

Tu devrais changer de pseudo, parce que se réclamer de ce tâcheron de Schultz pour un tintinophile, c'est l'aplpha et l'oméga de la faute de gout :o)


Ha Ha Ha ! Que neni, cher Thierry. Formellement, le tintinophile est un adepte de la "ligne claire". Je dirais même plus, le tintinophile est fasciné par la "ligne claire" ! Or, quoi de plus "ligne claire" que les Peanuts du grand Charles Monroe Schulz ? Une autre fascinante perfection formelle du genre.

Tintin et les Peanuts représentent aussi deux univers parfaitement identifiables, maîtrisés, méticuleusement construits au fil du temps, deux univers qui se suffisent à eux-même, dans lesquels le génie éclate de toute part. Deux univers qui posent des bases, des jalons, et qui finissent par devenir naturellement incontournables, chacun à sa façon.

Ce sont des sources inépuisables de bonheur et de réflexion, sans avoir l'air d'y toucher. Un petit théâtre de la vie, un léger mode d'emploi, dont les relectures n'altèrent en rien le bonheur simple de la première lecture. (Et puisque ça causait "philosophie" en dessous là, je pense qu'il y aurait plus a dire sur la philosophie chez les Peanuts que sur la philosophie dans Tintin, mais bon...)

Bref, normalement, le tintinophile ne peut qu'apprécier, voire vénérer, Charles M. Schulz. Et s'il ne le peut pas, c'est que le tintinophile est un con (chose pas si rare que cela, hélas...)
Hergé et Schulz sont de parfaits alpha et omega de la bande dessinée. Et cela ne souffre aucune contradiction, aucune discussion. Fermez le ban.

(Cela dit, j'ai parfois honte d'avoir lamentablement usurpé l'identité de ce bon vieux Charlie Brown, même si je me suis toujours reconnu dans ce bon vieux Charlie Brown... J'ai pensé à me suicider virtuellement pour endosser une autre peau moins intouchable, mais j'ai la flemme de tout rebullenoter mes lectures... :o))

Aba Sourdi, 03.09.2010 à 16:44333238
Thierry :
extrait de l'article de Xavier, qui est assez clair

"La question posée à Pierre Michon se plait d’ailleurs à prendre des faux-airs de sacrilège : « Comparé aux autres grands auteurs de BD (Hugo Pratt, Jacobs, Goscinny...), Hergé n’est-il pas le degré zéro de l’écriture ? » On retient son souffle, avant que la réponse ne tombe : « Tintin n’est que style au contraire, à tel point qu’on ne le voit pas puisqu’il est partout, il est la totalité de la forme visible. [...] C’est la forme d’un genre amené à sa perfection au moment même de son invention ». On est rassuré, Hergé est bien toujours un génie, mieux même, il y a du divin là-dedans : Fiat lux, et lux fit, en quelque sorte."




sous-entendu, Hergé à inventé la bande dessinée (au moment même de son invention). Toppfer, Caran d'Ache, McKay, Masereel ? Fi !
Sous-entendu bis, Hergé représente l'Absolu, l'Ultime... Y-a-t-il une seule forme d'expression artistique où une eouvre, une seule, puisse représenter sa quintescence ? Si c'est le cas, cette forme artitisue est d'une pauvreté pitoyable, et les autres, ceux qui tentent de s'exprimer maladroitement après Le Maître, de pauvres tanches.
Une phrase, une seule, mais elle synthétise la vision (le fantasme ?) de Moulinsart: un Hergé alpha et oméga de touet chose dessinée.

Pour me faire l'avocat de Pierre Michon : dire qu'une oeuvre est parfaite dans son genre ne veut pas dire que les oeuvres d'après n'apportent rien. Et puis si c'est "parfaite au niveau de la ligne claire" on peut difficilement le contredire, et c'est pas pour ça que Swarte est une tanche. Il faut parfois se faire à l'idée qu'une oeuvre a un potentiel indépassable : par exemple je ne crois pas qu'il y aura un jour un meilleur album punk que l'archi-classique Never Mind the Bollocks, mais ce n'est pas pour ça que je dénigre tout ce qui a été fait après ni que je crois à l'impossibilité de l'expérimentation. En fait on sait très bien ce qui pousse certains à ne pas aller plus loin qu'Hergé : l'idée arrêtée qu'ils ont de la BD en tant que "genre", et pour régler cela radicalement je pense qu'il faut abandonner toute idée de "genre", position que n'aiment pas du tout les 'pro-spécificité de la BD' j'en suis conscient.

Thierry, 03.09.2010 à 16:18333236
Charlie Brown :
Foi de tintinophile ! :o))

Tu devrais changer de pseudo, parce que se réclamer de ce tâcheron de Schultz pour un tintinophile, c'est l'aplpha et l'oméga de la faute de gout :o)

Charlie Brown, 03.09.2010 à 15:28333235
Thierry :
on en parle sur du9, et ça ne donne pas envie.


On n'en parle rien du tout, oui.

Je te rappelle que quand j'ai écrit ça :

Charlie Brown :
Toute la semaine, Les nouveaux chemins de la connaissance, sur France Culture, ont fait leur rentrée en compagnie de Tintin.
Une série de 5 émissions intitulée "Tintin au pays des philosophes".
C'est réécoutable et podcastable sur le site de l'émission.


Je ne pointais que l'émission de France Culture.

Ce dont ni Xavier Guilbert dans son article, ni les intervenants du forum ne causent à aucun moment.
Le numéro de Philosophie magazine, je ne sais pas ce qu'il vaut (pas grand-chose, sans doute, comme le dit Xavier). Je l'ai juste feuilleté 5 minutes en kiosque et, vu la taille minuscule des articles, j'ai décidé que ça ne valait pas le coup de l'acheter.
Je n'ai pas encore pu écouter l'émission de Raphaël Enthoven, mais je voulais la signaler car, a priori, une émission de France Culture, déroulée sur 5 heures, me semblait plus intéressante qu'un magazine avec une poignée d'articles vite torchés. (Cela dit, quand je l'aurais écoutée, je trouverais peut-être ça complètement naze aussi.. :o))


Thierry :
Le piédestal sur lequel Tintin est placé n'a finalement que deux conséquences:
Rendre Moulinsart insupportable de suffisance dans sa folie monomaniaque de la pensée unique tintinophique et donner une impression en creux pour ceux qui ne connaissent pas la bande dessinée que Hergé représente le sommet, la perfection, l'inégalable graal derrière lequel les autres auteurs ne peuvent qu'échouer à rejoindre le Maître. C'est avoir une vision profondément méprisante de la bande dessinée en général et de tous ceux qui en font en particulier.


Thierry :
Sous-entendu bis, Hergé représente l'Absolu, l'Ultime... [...] Une phrase, une seule, mais elle synthétise la vision (le fantasme ?) de Moulinsart: un Hergé alpha et oméga de touet chose dessinée.


Ah mais Hergé représente le sommet, la perfection, l'inégalable Graal derrière lequel les autres auteurs ne peuvent qu'échouer à rejoindre le Maître ! Il EST l'Absolu, l'Ultime ! Il EST l'alpha et l'omega ! Il serait peut-être temps que vous vous en rendiez compte, bande de dégénérés ! :o)
(Tu métonnes que t'aimes plus la bande dessinée si tu n'es pas capable de reconnaître ce qui crève les yeux ! Foi de tintinophile ! :o))

Pages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7

retour forum

bordure
coin bordure coin