crer | pseudo  mot de passe  |  
 
sujet
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par wayne
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure MonoChat
On veut des BD pas des copies !
Glotz
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

BRECCIA, un des monstres sacrés de la BD

Bandes Dessinées : auteurs, séries, et toutes ces sortes de choses... ]


retour forum
Pages : 1 - 2 - 3

longg, 19.11.2006 à 17:48269805
chrisB :
Superbe, envoutant, déroutant et d'autres mots en "ant".


Chiant, navrant, ennuyant? :P

chrisB, 19.11.2006 à 17:43269802
Superbe, envoutant, déroutant et d'autres mots en "ant". Une question, j'ai la version des editions du Serg, elle correspond à celle de Vertige ? en gros il y a bien une suite à ma lecture :o)

NDZ, 04.09.2006 à 15:36263048
MR_Claude :
interessant le question du mythe, c'est quelque chose qui ne m'etait pas apparu lors de la lecture (cf chronique, pour les flemmards), mais maintenant que tu l'as dit, c'est evident. Ca meriterait une chronique complementaire, ca :o)


Si le chef le demande, je vais faire un effort... ;0)

MR_Claude, 04.09.2006 à 13:24263020
interessant le question du mythe, c'est quelque chose qui ne m'etait pas apparu lors de la lecture (cf chronique, pour les flemmards), mais maintenant que tu l'as dit, c'est evident. Ca meriterait une chronique complementaire, ca :o)

daiboken, 04.09.2006 à 13:18263019
Pas juste un bête chef d'oeuvre, hein... Non non, un immense chef d'oeuvre.

daiboken, 04.09.2006 à 13:17263018
NDZ :
Je n'ai pas lu le bouquin dont c'est l'adaptation d'un des chapitres, mais je vais sûrement aller y jeter un oeil tant j'ai envie de juger et estimer un peu plus le travail d'adaptation, de réinterprétation et de sublimation orchestré par Breccia. Coup d'effroi !


"Héros et tombes", le roman de Sabato est un immense chef d'oeuvre.

chrisB, 04.09.2006 à 13:06263016
Abh tu vois quand tu veux :o)

NDZ, 04.09.2006 à 13:01263015
Bon, le B (Chris, pas David) m'a filé ça à lire, ça me faisait un peu chier mais je me suis forcé ;)
Sérieusement, j'avais déjà bien accroché à Cauchemars mais là, on est un cran au-dessus. Les boules de naphtaline ont du fondre chez pépé Breccia parce que son bouquin est rempli de mythes : des figures comme la Gorgone, le Cyclope, le Minotaure et son labytinthe d'abord (fantastique et divin font peur), puis mythe de la caverne (distorsions de la réalité et de la perception font très peur) et pour finir, mythe de Chtulhu avec les aveugles comme société secrète et leurs conspirations, les divinités oubliées, la mutation en poisson - Profond (ça fait très très peur). Au niveau graphique, l'auteur mélange encres, lavis, collages de toiles déchirées, frottis... on perçoit beaucoup plus avec ses propres yeux et pourtant tout est ténèbreux, le noir domine le blanc. Je n'ai pas lu le bouquin dont c'est l'adaptation d'un des chapitres, mais je vais sûrement aller y jeter un oeil tant j'ai envie de juger et estimer un peu plus le travail d'adaptation, de réinterprétation et de sublimation orchestré par Breccia. Coup d'effroi !

chrisB, 28.06.2006 à 11:45258009
attends que je fouille dans tes bullenotes toi, monsieur qui aime les grosses bouses avec des types en ciment qui font du cinéma :o)

daiboken, 28.06.2006 à 11:42258008
THYUIG :
Z'inquietez pas que si Bouzard faisait un Dracula, cette petite tanche de chrisB prendrait même pas la peine de le lire avant d'y foutre son coup de coeur... :oP


De toute façon, que peut-on attendre d'un individu qui donne de meilleures notes à Aurelia Aurita qu'à Alberto Breccia? :)))

chrisB, 28.06.2006 à 11:41258007
ouai ouai, vous n'etes que des gueux de toute facon :o)

j'ai fais peter 3 coups de coeurs en 2 mois c'est pas rien tout de meme :o)

THYUIG, 28.06.2006 à 11:36258004
Z'inquietez pas que si Bouzard faisait un Dracula, cette petite tanche de chrisB prendrait même pas la peine de le lire avant d'y foutre son coup de coeur... :oP

daiboken, 28.06.2006 à 11:33258002
MR_Claude :

y'a vraiment des radins du coup de coeur :o)


Des pisse-vinaigre de la plus basse extraction, moi je dis...

MR_Claude, 28.06.2006 à 11:31258001
chrisB :
5 nouvelles de Poe adaptées (traduction de Baudelaire) par un des monstres sacrés de la bd (cf le titre). Le Coeur révélateur, en N&B, superbe démonstration de découpage, d'efficacité...une lecture au couteau assez impressionnante. Les 4 autres, en couleurs, mais quelles couleurs !!! "William Wilson", "Le Chat Noir", "Le Masque de la Mort Rouge" et "Monsieur Valdemar" sont éblouissantes de construction, de symbolisme, un festival de torture colorée vertigineux...4 gros sursauts


y'a vraiment des radins du coup de coeur :o)

chrisB, 28.06.2006 à 11:28257998
THYUIG :
Vous avez vu le prix de la réédition de Dracula (vlad...) : 32 euro !!!! scandaleux !! J'suis dégoutté là... :o(


ptain 32€ !! acheté en occase à 8€ grace à ta bulleconsultation, gros merchi mon thyuig (ceci dit je l'ai pas encore lu celui là)

THYUIG, 28.06.2006 à 11:26257996
Vous avez vu le prix de la réédition de Dracula (vlad...) : 32 euro !!!! scandaleux !! J'suis dégoutté là... :o(

chrisB, 28.06.2006 à 11:20257992
5 nouvelles de Poe adaptées (traduction de Baudelaire) par un des monstres sacrés de la bd (cf le titre). Le Coeur révélateur, en N&B, superbe démonstration de découpage, d'efficacité...une lecture au couteau assez impressionnante. Les 4 autres, en couleurs, mais quelles couleurs !!! "William Wilson", "Le Chat Noir", "Le Masque de la Mort Rouge" et "Monsieur Valdemar" sont éblouissantes de construction, de symbolisme, un festival de torture colorée vertigineux...4 gros sursauts

HPGB, 13.03.2006 à 21:20245334
Pour l'instant, non. Mais on espère pouvoir la montrer ailleurs, pourquoi pas près de chez toi?

Le PBE, 13.03.2006 à 10:31245220
Aura-t-on la chance de voir cette expo ailleurs (pres de chez moi c'est mieux ;o) plus tard ?

HPGB, 11.03.2006 à 12:00245120

HPGB, 10.03.2006 à 9:19245013
EXPOSITION "Alberto BRECCIA, l'Expérimentateur graphique"
au centre culturel de Colomiers (31) du 6 mars au 6 avril 2006

Une centaine d'originaux montrent l'oeuvre de Breccia de Mort Cinder(1962) à sa mort en 1993.
On peut y voir nombre de planches de BD, des peintures pratiquement jamais montrées, des vidéos et des inédits...
De quoi se régaler. Les fans de Breccia y découvriront les histoires inédites, et redécouvriront ce qu'ils connaissent déjà. Les planches sont en effet à des lieues de leur reproduction dans les livres, c'est bluffant. C'est incroyable de voir à quel point Breccia travaillait propremeent. Les planches sont exposées dans leur intégralité (Pas de marie-louises, pas de caches) et ce sont des objets absolument ...c'est dingue quoi, la maîtrise dont fait preuve Breccia pour chacun de ses travaux.

Le PBE, 02.01.2006 à 10:22236195
J'ai ramene d'un petit tour a Madrid "Viajero de Gris" de Breccia et Trillo qui - a ma connaissance - n'a pas ete edite en francais.Cornelius Dark est un condamne a perpetuite. En isolement dans sa cellule il se decouvre la faculte de voyager dans le temps et l'espace (uniquement dans ses reves ?) en se concentrant sur un objet. L'influence d'Oesterheld et de "Mort Cinder" est affichee (chaque objet decouvert par le vieil antiquaire appartient a l'une des vies passees de Mort Cinder).
Au fil de la demi-douzaine d'histoires de "Viajero de Gris" on voyage ainsi de la Guerre de Secession a la Terreur en France en passant par le Japon medieval. Des histoires avec parfois une petite morale, parfois un peu de cynisme (mais rien a voir avec Buscavidas). Le personnage de Cornelius Dark pourrait etre un peu plus travaille. neanmoins son paradoxe est interessant : ses voyages par la pensee lui permettent d'echapper a la folie de l'incarceration mais au fil du temps et de ses retours a la realite il semble s'enfoncer de plus en plus dans une autre folie.
Cote dessin, on est a la fin des annees 70. Si pour la premiere histoire le trait est proche de Mort Cinder, le style de Breccia evolue (vers Perramus, vers Buscavidas) avec des experimentations comme cette histoire avec des collages.

Thierry, 20.12.2005 à 8:53234896
une fascinante plongee dans le delire paranoiaque d'un homme obsede par les aveugles. Breccia est un genie, sans discussion possible. 5 cannes blanches

Thierry, 22.11.2005 à 10:58229960
perso, je conseillerai plutot celui-ci pour commencer (ce fut mon premier a moi aussi). Dans mon souvenir, on y trouve les differents styles de Breccia. J'ai garde un souvenir tres fort du "Coeur revelateur" et du "masque de la mort rouge", qui presente 2 utilisations differentes mais tout aussi excellentes de l'iteration iconique

THYUIG, 21.11.2005 à 17:14229851
j'irai faire un tour en mediathèque pour trouver tout ça! merci les zouzous!!

spirou2733, 21.11.2005 à 17:13229850
Les Humano. ont les trouves encore facilement d'occase.

Le PBE, 21.11.2005 à 17:10229848
J'aurais tendance a te repondre "lis ce que tu trouves". L'oeuvre de Breccia est assez variee entre les feuilletons fantastiques (Mort Cinder, L'Eternaute), l'humour noir ou le grotesque (Dracula..., Buscavidas) et la fresque politique (Perramus).
La rapport sur les aveugles et perramus font sans doute partie des plus aboutis mais tous les albums ont leur interet... encore faut-il les trouver.
D'un point de vue pratique :
Les albums Vertige Graphic (Mort Cinder et le tout-recemment reedite Rapport sur les Aveugles) sont trouvables.
Les Rackam (Buscavidas, Cthulu et Cauchemars) aussi.
Les Humano (L'Eternaute, Dracula, Coeur Revelateur) ne sont plus edites mais ont longtemps ete dans les bacs d'occas, j'ai l'impression qu'on les y voit moins.
Perramus (Glenat) n'est plus edite non plus.
Evidemment, il y a aussi les bibliotheques ;o)

chrisB, 21.11.2005 à 17:02229842
Je viens de dire son adaptation du rapport sur les aveugles, grosse claque graphique. Donc la à chaud je te conseille d'entrer pas celui la.

Thierry, 21.11.2005 à 16:59229839
THYUIG :
Moi, j'ai jamais rien lu de Breccia et tout m'a l'air fort encourageant. Par quoi commencer? Par où entre-t-on chez ce monsieur? ....heu, en toute amitié, hein..


il est proteiforme, tu peux entrer partout :o)
Tout ce qui est dispo en francais va du tres bien a l'excellent et quasiment tout est du one-shot.

THYUIG, 21.11.2005 à 16:34229829
Moi, j'ai jamais rien lu de Breccia et tout m'a l'air fort encourageant. Par quoi commencer? Par où entre-t-on chez ce monsieur? ....heu, en toute amitié, hein..

Le PBE, 21.11.2005 à 9:55229728
Graphiquement genial. Une descente aux enfers dans le royaume sous-terrain des aveugles, ces etres mysterieux qui ont perdu toute humanite ou dans les delires de Fernando Vidal Olmos, l'homme qui a consacre sa vie a les traquer.

Thierry, 21.11.2005 à 9:05229711
2 recueils de recits fantastiques tournant autour d'Ezra Winston, antiquaire, et Mort Cinder, etrange personnage qui presente la particularite de pouvoir revenir a la vie. Le premier volume reprend un long recit (les yeux de plombs) contant la rencontre de Ezra et Mort. Le second tome reprend des recits plus courts quyi permettent a Mort de plonger dans ses souvenirs. Et le bougre n'en manque pas. Il fut implique dans la bataille des thermopyles, la construction de la tour de babel ou encore la premiere guerre mondiale. Mort Cinder etait une serie de commande, realisee dans l'urgence alors que Oesterheld etait en cruel manque d'argent et que Breccia assistait sa femme gravement malade. De cette urgence, on ressent un univers sombre, embrume et oppressant. 4 etoiles

Thierry, 26.10.2005 à 23:52225750
va-z-y, fais-moi mal.
j'aime ca :o(
va falloir que je me mette a l'espagnol si je comprends bien

SeBso, 26.10.2005 à 21:50225720
L'Eternaute... Je suis également fan de Breccia et sa version de L'Eternaute est, comme sans doute à peu près tous ses albums traduits en français, un très très bon livre... Mais le scénario d'Oesterheld, bien qu'excellent, est très inférieur à la version originale qu'il avait écrite quelques années auparavant, dessinée par Solano Lopez. Dans cette première version il a pu aller au bout de ses idées, pousser encore plus loin les sensations d'angoisse et de peur. La lecture de cette première version de l'Eternaute, une des BD les plus célèbres en Argentine, reste pour moi une de mes grandes claques de bédéphile et je considère cet album comme une des meilleures BD de SF que je connaisse...
Avis donc à ceusses qui lisent l'espagnol...
(Chacun à son tour d'être dithyrambique...)

Thierry, 26.10.2005 à 11:53225497
je vais essayer de ne pas etre dithyrambique devant cet absolu chef d'oeuvre signe Breccia et Oesterheld.
Que dire si ce n'est que "L'eternaute" est un nom de dieu de putain de chef d'oeuvre.
Un scenariste recoit la confession d'un etrange personnage apparu mysterieusement dans son bureau. Son recit relate l'invasion de l'Amerique du Sud par des extra-terrestres.
La premiere partie est tout simplement prodigieuse. Breccia et Oesterheld reussissent a faire ressentir l'angoisse de ces amis cloitres chez eux, tentant de comprendre ce qui arrive. Avec une etonnante economie de moyen, ils injectent aspect politique et reflexion sur l'instinct de survie qui reprend le dessus. Je crois n'avoir jamais rien lu d'aussi noir. Cette noirceur est telle que l'editeur detestait cordialement ce recit, qui deplut egalement souverainement aux lecteurs, ce qui obligea les auteurs a ecourter leur histoire. Les derniers chapitres sont en effet marques par une acceleration du recit, qui dit recourir au long recitatif pour clarifier le recit. On ne peut que regretter que Breccia et oesterheald n'aient pu mener cet eternaute a bon port tant les 2 premiers tiers sont epoustouflants.
Il faut egalement rendre hommage au talent de Breccia qui relaise des planches fascinantes. Il melange dessin classique et collage pour proposer un travail d'experimentation qui reste d'une modernite impressionante.
J'avais jure de ne pas dithyramber, mais je crois que j'ai manque a ma parole :o)

Thierry, 22.09.2005 à 11:23219800
petite remontee parce que je vais relire mes Breccia !

MR_Claude, 27.10.2004 à 15:12179722
et je continue:

Mort Cinder #1: Rhâââ putain c'que c'est beau! Paru à l'origine en feuilleton, et accepté par Breccia et Oesterheld comme un projet alimentaire, c'est bluffant de rythme, d'invention... Une ambiance fantastique, comme dans les comic book des années 50, un dessin à couper le souffle (bon, c'est Breccia, hein :o) ). J'adore.
L'avant-propos de l'éditeur offre un éclairage plutôt intéressant, ce qui ne gâche rien.

MR_Claude, 10.10.2004 à 0:00176845
Bien que j'ai le sentiment d'avoir été un peu court,là-dessus...







(et puisque ça a été évoqué dans ce sujet, j'en profite pour dire que la réédition de Mystérieuse matin midi et soir, en noir et blanc, à l'Association, est sortie)

feyd, 13.08.2004 à 3:38168261
Je viens de le lire, c'est monstrueux, dans tous les sens du terme :o

Comme dit Gally, c'est effrayant, bizarre et très envoutant !
Comme dit June, Soleil m'etonne, quand meme, là.

Au départ on croit percevoir les différences entre biographie et fiction notamment par les différences de traitement de dessin, mais plus on avance dans la lecture et plus on se rend compte qu'on est complètment paumés dans l'univers terrifique de Lovecraft.
Le dessin est superbe, aussi bien dans sa partie classique (les hachures, j'aime bcp) que dans sa partie plus interprétée, avec ses monstres épouvantables et ses ambiances aux couleurs vives.
Et puis le prix n'est pas très élevé quand on voit la taille de l'ouvrage, son temps de lecture et sa qualité.

Hop, note maxi !

june, 23.06.2004 à 18:06161121
j'ai lu la VO, super sympa. recu la VF, mais pas encore lu. Soleil m'etonnes, quand meme, là.

Gally, 22.06.2004 à 19:33160866
Lovecraft : Moi j'ai lu. C'est très bien ! C'est effrayant, bizarre et très envoutant ! J'aurais préféré du noir et blanc pour une histoire comme celle la mais la couleur rajoute un coté hypnotique qui n'est pas déplaisant. Bref, du bon !

crepp, 22.06.2004 à 18:46160846
ok, merci.
et s'il y a des avis, je prends aussi :o)

Matt Murdock, 22.06.2004 à 18:34160843
C'est Breccia junior qui l'a dessiné.
Cette BD est sortie à l'origine chez DC Comics.
Plus d'info ici
Une Preview: c'est

crepp, 22.06.2004 à 18:21160840
quelqu'un connait??? quelqu'un a plus de détails sur le sujet??

Pierre, 13.04.2004 à 18:50150546
C'est vieux (annees 70) ça paraissait en n&b dans la presse quotidienne et il y a eu un album en couleur chez Dargaud (deux éditions). La réédition se trouve très facilement chez les soldeurs pour une bouchée de pain ! Le contexte de la guerre de scecession a été transposé dans une sience fiction de fantaisie typique de Forest. Et puis Némo y devient ... Je laisse la suprise (c:

Et puis faut ouvrir un sujet sur Forest (à moins qu'il existe déjà (c:).

strip, 13.04.2004 à 18:39150544
>>L'Île mystérieuse de Jules Verne vue par J-C Forest dans Mystérieuse Matin Midi et Soir
(pardon ça n'a rien à voir avec Breccia), qu'est ce que c'est ce Forest, c'est paru quand ?

Pierre, 13.04.2004 à 18:32150542
Oui oui c'était bien ça. Incroyable cette expo surtout dans un trou pareil ((c:

daiboken, 13.04.2004 à 18:27150541
>> Après avoir vu avec Thierry (euh ... grâce à Thierry plutôt ((c:) des originaux de cet album mais aussi de l'Eternaute et de Dracula, mon intérêt pour Breccia s'en est trouvé renforcé (c'est tout bonnement sublime)

Tu as vu l'expo Breccia - Munoz à Charleroi ?

Quelle claque !! Une splendide expo, qui rendait grâce à ces deux génies absolus de la bande dessinée.

Pierre, 13.04.2004 à 18:18150539
Après avoir vu avec Thierry (euh ... grâce à Thierry plutôt ((c:) des originaux de cet album mais aussi de l'Eternaute et de Dracula, mon intérêt pour Breccia s'en est trouvé renforcé (c'est tout bonnement sublime) mais contrairement à beaucoup d'artistes pour lesquels j'ai volontairement approfondi ma connaissance de leur vie pour mieux cerner leurs intentions, je n'ai pas fait cette démarche avec Breccia dont je ne sais quasi rien. C'est sans doute un tort.
De plus je suis hermétique aux univers lovecraftiens et sans sympathie pour le personnage ...

Un exemple génial d'adaptation en bd: L'Île mystérieuse de Jules Verne vue par J-C Forest dans Mystérieuse Matin Midi et Soir. Je viens juste de me le relire et hm... (c:

crepp, 13.04.2004 à 17:33150530
>> En quelques mots bien sentis : bordel de merde, on s'en tape de la lourdeur de Lovecraft, y a tant d'autres choses intéressantes dans cet album !!!!

et ben voilà, j'ai tout compris :o)))

daiboken, 13.04.2004 à 15:28150504
>> C'est beau et bien dit, mais en quoi cela changera t'il la lourdeur du texte de Lovecraft?

En rien.
Mon propos ne consistait pas à prétendre le contraire.

Je propose juste des pistes permettant de trouver à cet album autre chose qu'un seul intérêt graphique (c'est en ce sens que je rebodissais sur le message de Pierre).
Et par là-même peut-être également à parvenir à passer au travers de la lourdeur du texte en dégageant des points d'intérêt multiples et profonds.

En quelques mots bien sentis : bordel de merde, on s'en tape de la lourdeur de Lovecraft, y a tant d'autres choses intéressantes dans cet album !!!!

crepp, 13.04.2004 à 14:27150493
C'est beau et bien dit, mais en quoi cela changera t'il la lourdeur du texte de Lovecraft?

daiboken, 13.04.2004 à 12:14150472
>> Peux tu être plus précis?

A chacun de voir comment et dans quelle mesure Breccia s'approprie le travail de Lovecraft pour en faire le reflet de préoccupations qui sont les siennes.
Pour entamer cette réflexion, il n'est sans doute pas superflu de s'intéresser aux autres travaux du dit Breccia et même d'embrayer carrément sur la littérature et l'histoire argentines, qui permettront de bénéficier d'une perspective plus large.

Il me semble que le plus grand auteur de l'histoire de la bd (sic) mérite bien un tel traitement...

Comme toujours, je dis ça, je dis rien...

crepp, 13.04.2004 à 12:05150470
>> Quand je parlais chez Breccia de possibles "résonnances avec des préoccupations personnelles", ça allait tout de même un peu plus loin que le simple fait d'apprécier (ou pas) le travail d'un auteur qu'on adapte.

Peux tu être plus précis?
Connaitre les raisons d'une adaptation, concevoir les rapports autre que le simple fait d'apprécier un travail. Cela pourra toujours aider à la comprehension, mais la lourdeur sera toujours là.

daiboken, 13.04.2004 à 11:21150466
>> c'est même sur et certain que Breccia trouve un minimum d'intérêt à Lovecraft. J'imagine mal une adaptation d'un auteur que l'on n'apprécie pas.

Quand je parlais chez Breccia de possibles "résonnances avec des préoccupations personnelles", ça allait tout de même un peu plus loin que le simple fait d'apprécier (ou pas) le travail d'un auteur qu'on adapte.

Enfin bon, je dis ça, je dis rien...

crepp, 13.04.2004 à 11:03150465
>> Faudrait p'têt au passage se demander pourquoi un grand auteur comme Breccia (et pas seulement un grand dessinateur) décide de s'approprier l'univers de Lovecraft...
>> P'têt bien qu'il y trouve des résonnances avec ses propres préoccupations et qu'il devient dès lors intéressant d'aller voir un peu au-delà de la lourdeur d'un écrivain qu'on n'apprécie pas nécessairement.

>> Je dis ça, je dis rien... :)))

c'est même sur et certain que Breccia trouve un minimum d'intérêt à Lovecraft. J'imagine mal une adaptation d'un auteur que l'on n'apprécie pas.

bes, 13.04.2004 à 10:03150459
Un peu comme les fameuses taches d'encre que l'on dépose sur une feuille que l'on plie puis déplie (je ne me souviens plus du nom de cette expérience).
Le test de Rorschach.

daiboken, 13.04.2004 à 9:58150458
>> C'est le grand dilemme: doit-on acheter des bd dont seul le dessin est intéressant ? Avant j'aurais dit oui mais depuis quelque temps mon avis évolue. La preuve j'ai toujours pas acheté ce bouquin alors que je suis fan de Breccia (c:

Faudrait p'têt au passage se demander pourquoi un grand auteur comme Breccia (et pas seulement un grand dessinateur) décide de s'approprier l'univers de Lovecraft...
P'têt bien qu'il y trouve des résonnances avec ses propres préoccupations et qu'il devient dès lors intéressant d'aller voir un peu au-delà de la lourdeur d'un écrivain qu'on n'apprécie pas nécessairement.

Je dis ça, je dis rien... :)))

Pierre, 10.04.2004 à 12:53150286
C'est le grand dilemme: doit-on acheter des bd dont seul le dessin est intéressant ? Avant j'aurais dit oui mais depuis quelque temps mon avis évolue. La preuve j'ai toujours pas acheté ce bouquin alors que je suis fan de Breccia (c:

crepp, 10.04.2004 à 12:40150279
Les Mythes de Cthulhu:Comment noté un album pareil? D'un coté, un travail de Breccia incroyable. Encre, peinture, crayon, découpage... tout est utilisé pour donner une ambiance oppressante. La manière de ne pas montrer les contours physiques des monstres est géniale. Chacun ainsi imagine ce qu'il veut. Un peu comme les fameuses taches d'encre que l'on dépose sur une feuille que l'on plie puis déplie (je ne me souviens plus du nom de cette expérience).
Mais de l'autre il y a le texte de Lovecraft. J'en avais lu, il y a plus de 10 ans, et je ne me souvenais pas du tout de sa lourdeur. Ses mots sont comme les cris de Céline Dion , ça me casse les oreilles. C'est ultra répétitif. J'applaudis celui qui peut lire d'un bloc!J'ai commencé par les deux premières histoires, puis j'ai compris. Une par semaine et le tour est joué.
Je retiendrais la découverte qu'est Breccia, et c'est déjà beaucoup.

Le PBE, 11.02.2004 à 8:28140189
Dans la rubrique petites annonces, vu hier Peramus 4 chez Boulinier lès St-Michel à Paris. Pas fait gaffe au prix, c'est le 3 que je cherche !

Thierry, 11.02.2004 à 7:10140181
>> Moi je suis intéressé par le T3 m'sieur. le problème sera de me fourguer la BD après sur la belgique (quoiqu'il y aura bien un belge allant à une bullerencontre d'ici peu qui pourra faire le transporteur). Sinon 149FF me semble bien être le prix de l'époque.

>> Sinon oui, pour l'intégrale, d'accord, belle bête, mais maintenant faut la trouver.

pareil

MR_Claude, 10.02.2004 à 19:32140120
ok, ça roule

y'aura bien un belge à la rencontre début avril, je présume. Sinon, on se bulledémerdera.

Eugène le jip, 10.02.2004 à 19:28140119
Moi je suis intéressé par le T3 m'sieur. le problème sera de me fourguer la BD après sur la belgique (quoiqu'il y aura bien un belge allant à une bullerencontre d'ici peu qui pourra faire le transporteur). Sinon 149FF me semble bien être le prix de l'époque.

Sinon oui, pour l'intégrale, d'accord, belle bête, mais maintenant faut la trouver.

eBry, 10.02.2004 à 18:56140103
Je conseille la magnifique intégrale de Perramus parue en 1986, tirée à 1000 ex. avec un beau tiré à part, 53 EUR à l'époque, dont tout le monde s'est foutu pendant des années. Dix ans plus tard on trouvait encore des exemplaires à des prix inférieurs au prix d'origine.

C'est une des rares belles éditions de Glénat, pour les amateurs de beaux livres en tant qu'objet mais évidemment aussi pour les planches de Brecchia.

MR_Claude, 10.02.2004 à 18:45140097
ça devait etre le prix d'époque, vu la gueule de l'étiquette
Mais bon il est encore considéré comme neuf, donc, c'est toujours ce prix là... A la limite je peux tenter de le négocier, mais ça ira pas bien loin quand même.

malo, 10.02.2004 à 18:43140095
149 balles ??? faut pas déconner!!!

MR_Claude, 10.02.2004 à 18:31140087
hmmmm.

Avis au premier intéressé. Vu Perramus III en librairie aujourd'hui. Etat correct (il doit trainer depuis un moment dans les étagères, donc la reliure est un peu usée, je peux vérifier plus en détail si besoin est). Prix, encore indiqué en francs: 149.

Bref, je peux le prendre pour qui n'en veut.

Smiley_Bone, 10.02.2004 à 13:05139966
Bon sang ne saurait mentir...

Tout ca pour dire que le fiston (Enrique) a aussi un talent hors-norme, à voir sur des back-up de Batman : Gotham Knight (en français chez Semic, Batman : d'ombres et de lumière) et sur la nouvelle série Swamp Thing...

Thierry, 10.02.2004 à 11:35139927
>> Perramus 1 2 et 4 sont encore dispo apparement. seuls le 3 est épuisé et introuvalbe. je cherche depuis un certains temps....
>> Sinon, oui, Breccia rhaaaaa lovely
pareil

Pages : 1 - 2 - 3

retour forum

bordure
coin bordure coin