crer | pseudo  mot de passe  |  
 
serie
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par crepp
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Toupoil
Dessin et sc�nario : Monfort Serge

Albums ind�pendants, en cours


Volume 1 - 1992

Volume 2 - 1995

Volume 3 - 1998

Volume 4 - 2015

 

1 avis


Mr_Switch
Toupoil est une série jeunesse.

Ce n'est pas une série publicitaire. Mais elle est parrainée par la WWF (« catch as catch can » comme on dit. Cette association est tout bénéf pour les deux parties). C'est une série orientée, la défense de la nature est son credo. Cependant, si elle est pleine de bons sentiments écologistes, cette bande dessinée en elle-même n'est pas âprement militante. L'auteur n'est pas connu mais le premier tome est préfacé par Derib. L'éditeur original est Keit Vimp Bev. Oui, c'est bretonnisant. Oui, c'est régionalisant, puisque des versions en breton, en corse et en occitan semblent coexister. Oui, je sais que tous ça vous fait peur. Oui, ce genre de BD est généralement d'un intérêt secondaire, Et pis, vous vous dites, le dessin, dans ce genre de plaquettes édifiantes, laisse bien souvent, et c'est un mot bien faible, à désirer.
Oui, oui, oui. Je sais, je sais. Pourtant, je vous assure que cette série n'est pas à mettre directement au pilon. Oh, je ne dis pas que le scénario de chaque tome est bouleversant de suspense pour les plus de 10 ans. C'est le dessin qui lie la sauce et la relève.

Toupoil est un chien. Attention, ce n'est un chien pas comme les autres ! Fils de chien errant, il est lui-même vagabond. Il ne s'est jamais acoquiné avec l'Homme. Teuteuteu, pas d'ça chez nous. Notre héros canin va au contraire faire corps avec d'autres populations pas spécialement anthropophiles. Ce qui n'est pas bête, il devient un peu notre correspondant sur place. D'abord, il va croiser des loutres. Il va devenir Chien-loutre. Oui, Madame ! Et puis Chien-renard, Chien-ours, Chien-lynx. Il refusera même de devenir Chien-chien. Si son aventure avait continué, il aurait été Chien-loup, à n'en pas douter.

Que ce soit un drame chez les loutres, un road-movie Ours ou « une Nounou formidable chez les lynx », l'idée directrice reste la même. Une espèce est menacée par qui, par qui, par l'Homme. Et elle est soustraite de la main de Homme, à défaut d'être sauvée, par qui, par qui, par Toupoil.

Une fois le scénario utilitaire mis de côté, on peut réellement s'intéresser au dessin. Toupoil est un chien. Un bon toutou. Disons un épagneul. Physiquement, ce n'est pas un chien si extraordinaire. Un bon toutou quoi. Le trait de Serge Montfort le rend dynamique, sympathique. Il a une bonne bouille (Toupoil, hein.) et il est très expressif. J'admire les taches brunes de son pelage. C'est un beau brun. Et ce pelage est plausible. C'est un superbe pelage commun. Outre le chien, loutres et Cie sont croqués avec style. Et l'ensemble de la flore, de la faune, des paysages bénéficie d'une mise en couleur des plus soignées.
Une bonne humeur assez communicative se dégage de la série, malgré le thème, malgré les drames surmontés. Une idyllique mise en garde.

Rien que pour sa mise en images, cette série a le droit de citer. Oh oui, j'entends au loin quelques cauvinistes, protestant, arguant qu'une bande dessinée ne doit pas être supportée par un joli dessin.
C'est vrai. Mais il ne faudrait pas se tromper de cible. De mon point de vue, cette série n'est pas vraiment là pour nous faire vivre de palpitantes histoires. Elle plante davantage un décor (forestier) et présente quelques acteurs en situation. Acteurs, facteurs, détracteurs et fatals heurts. Le public visé, les moins de 7 ans selon l'auteur, n’en demande ni plus ni moins. Allez, disons-le, c'est une série que j'aurais sans doute aimé avoir, gamin. Le choc des images puis le poids des mots.

Le saviez-vous, le tome 2 a gagné l’Alph-Art jeunesse 7-8 ans en 1996 ? Comme je vous l’dis ! Même que celui des 9-12 ans, c’est le tome 4 de Titeuf (C'est pô juste) qui l’avait raflé. Même si d’aucuns contesteront le gage de qualité d’un tel prix, celui-ci reste un présage de bonne augure, non ? Plus étonnant encore, la série a bénéficié d’une exposition lors du FIBD d’Angoulême 2008. Si, si.

« L'éditeur original est Keit Vimp Bev », « il aurait été Chien-loup » disais-je. En effet, si la série est arrêtée, ce n'est pas parce que Toupoil a pris sa retraite au coin du feu. Non, c'est faute d'éditeur. Serge Montfort a voulu changé d'éditeur... a pris son envol mais n'a trouvé de nouvelle maison d'édition où se poser. Moralité, il cherche toujours, c’est lui qui le dit sur son site, ici même et en vidéo1.

Parce que c'est néanmoins un travail de qualité, qu'un travail de sensibilisation n'est jamais vain, il serait tout de même bien que Toupoil trouve un nouveau diffuseur. D’autant que Serge Montfort, d’après son site, semble avoir sympathiquement les pieds sur terre.

1) …d’ailleurs aux débuts des années 2000, il paraît que Dargaud « ne savait pas encore » faire de la BD Jeunesse. Comme ce fut dommage pour cette série …



En 2010, Serge Monfort décide d'éditer lui-même les aventures de son ange-gardien de chien. Une raison de plus pour caresser les pages de cette réédition !
bordure
coin bordure coin