crer | pseudo  mot de passe  |  
 
serie
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par CoeurDePat
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

The Promised Neverland
Dessin : Demizu Posuka
Sc�nario : Shirai Kaiu

Albums ind�pendants, en cours


Volume 1 - 2018

Volume 2 - 2018

Volume 3 - 2018

Volume 4 - 2018

Volume 5 - 2018

Volume 6 - 2019

Volume 7 - 2019

Volume 8 - 2019

Volume 9 - 2019

Volume 10 - 2019

 

1 avis


Rohagus
Le premier arc narratif de ce manga se termine au milieu du cinquième tome, qui vient de paraître en France en cette fin d'année 2018. Et force est de constater que c'est une série de très bon niveau.

Pourtant, au départ, je n'ai pas été très convaincu. L'idée de base et le cadre du récit paraissaient trop artificiels. Cela ressemblait à un pitch donné par un jeune mangaka à son éditeur : et si on imaginait cette situation, les héros seraient comme ça et comme ça, et ils devraient faire ça, ça et ça ! Ça en jette non ? C'est vendeur, hein ?
Oui, c'est un orphelinat mystérieux où tout semble aller très bien si ce n'est les étranges tests intellectuels que les enfants passent régulièrement. Et oh, en fait, cela cache un secret monstrueux. Comment les enfants vont-ils s'en sortir ?
Rien de bien passionnant dit comme ça : ça ressemble à pas mal de situations déjà vues.
Mais en fait, c'est très bien fait, et la qualité va croissante plus le récit progresse.

Déjà il y a le très bon dessin de Posuka Demizu. Il est impeccable, les personnages sont bien reconnaissables et expressifs, les scènes d'action bien compréhensibles, la mise en scène très lisible. Seuls les décors un peu simples et vides pourraient éventuellement décevoir, mais ce n'est qu'un reproche mineur et pas dérangeant du tout.

Mais surtout, c'est le scénario qui est très intelligent. Une fois les révélations un peu basiques du début passées, c'est un véritable jeu d'esprit qui se met en place entre les enfants surdoués et ceux qui les entourent, en réalité presque aussi intelligents voire plus rusés qu'eux. Et tandis que l'histoire dévoile peu à peu les clés des différents mystères, ce sont surtout les rebondissements et péripéties qui font la force de l'intrigue. Car comme les héros le disent à un moment donné, autant ils sont doués dans leur partie de jeu d'échecs, autant leur adversaire les connait si bien qu'il a toujours au moins un coup d'avance sur eux et par extension sur le lecteur. Et pour ne rien arranger, les auteurs n'hésitent pas à mettre en scène des événements marquants qui viennent bouleverser la donne et briser le compromis. Un peu à la manière d'un Game of Thrones, rien ne permet de garantir qu'un héros aussi attachant soit-il restera en vie au chapitre suivant. Et ceux (ou celles) qu'on pourrait croire lisses et méchants révèlent parfois des origines et motivations détruisant la vision manichéenne qu'on pouvait s'en être fait.
Bref, une lecture que l'on suit avec une réelle curiosité et l'envie de savoir ce qu'il va se passer ensuite.

Maintenant que le second arc narratif s'entame. Son contexte étant différent, j'espère qu'il sera aussi bien. J'ai quelques craintes pour le moment, mais n'en avais-je pas en entament le premier tome après tout ?
bordure
coin bordure coin