créer | pseudo  mot de passe  |  
 
serie
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par rohagus
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Cryozone
Dessin : Bajram Denis
Sc�nario : Cailleteau Thierry

Cryozone, termin�


Volume 1 - 1996

Volume 2 - 1998


Sur le web

  • Le site de Denis Bajram
  •  

    1 avis


    petitboulet
    Cryozone, ou la revisitation de l'histoire de zombies par Cailleteau et Bajram. Quand on connait le pédigrée des deux gaillards, on peut s'attendre au meilleur, et on a du bon...et du moins bon...

    Le premier tome nous plonge dans l'action presque directement. Nous nous trouvons à bord du Neil Armstrong, un vaisseau colonial qui voyage vers une planète habitable. ils y arriveront dans 10 ans. En attendant, des équipes de 400 personnes se relaient par tranches de 6 mois pour faire fonctionner la machinerie gigantesque du Neil Armstrong. Les autres sont en sommeil cryogénique, un procédé inventé par cryotek, dont des responsables font le voyage avec les autres. Et c'est la que les choses se gâtent. Un incident va obliger l'equipage a reveiller les cryogénisés en catastrophe, sans respecter le temps de dégel normal... et la catastrophe prend des ampleurs de film d'horreur.

    Bon, déjà le dessin est très bien, il colle bien à l'ambiance, les gros aplats noirs de bajram donnent une athmosphère un peu claustrophobe, et son dessin nerveux donne du dynamisme aux pages, ce qui est un bon point pour un album basé sur l'action. Son trait n'est pas encore aussi sûr que dans Universal War One mais il a déjà d'énormes qualités.

    Là où je serai un peu plus dubitatif, c'est en ce qui concerne l'histoire... En effet, après un tome 1 très alléchant, le tome 2 s'enfonce un peu dans l'improbable, les dialogues ne sont plus aussi percutants, la fin est à mon sens ratée... Bref Cryozone ne tient pas toutes ses promesses.

    Reste un bon divertissement, pas prise de tête, qui fera passer un bon moment, mais on aurait pu s'attendre à mieux au vu du premier tome... dommage...
    bordure
    coin bordure coin