crer | pseudo  mot de passe  |  
 
serie
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par CoeurDePat
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

aâma
Dessin et sc�nario : Peeters Frederik

Albums ind�pendants, termin�


Volume 1 - 2011

Volume 2 - 2012

Volume 3 - 2013

Volume 4 - 2014

 

1 avis


Rohagus
Immanquablement, je croyais lire avec Aâma une bande dessinée proche de Lupus du même auteur, à savoir un récit ayant un cadre de science-fiction mais nettement plus tournée vers une histoire intime, un roman graphique avec les étoiles pour décor. Mais Aâma est une véritable histoire de science-fiction même si, comme toujours avec Frederik Peeters, la vie privée, familiale et amoureuse des héros a une très grosse importance.

Aâma, c'est l'histoire d'un homme, Verloc, dont la vie est en train de tourner au fiasco total, ayant perdu sa femme, sa fille et son argent. Il est retrouvé par son frère, Conrad, qui, lui, a réussi. Ce dernier est devenu agent spécial pour une firme ultra-puissante qui l'envoie en missions plus ou moins claires de planètes en planètes. Pour aérer l'esprit de son frère paumé et peut-être pour d'autres raisons, Conrad l'emmène alors avec lui dans sa nouvelle mission, à l'autre bout de la galaxie. Sauf que cette mission est nettement plus difficile qu'il l'imaginait et qu'elle va avoir un impact affectif très fort sur Verloc.

L'intrigue mêle deux trames narratives. D'une part, il y a le Présent, avec l'aventure de science-fiction et d'action que mènent les deux héros, leur garde du corps robotique et ceux qui les accompagnent. D'autre part, il y a le Passé, avec le récit des problèmes intimes et familiaux de Verloc, sa jeunesse avec son frère, son histoire amoureuse, les problèmes avec sa fille. Et tout cela se recoupe peu à peu pour donner davantage de corps au récit du Présent.
Le tout se déroule dans un décor futuriste entre anticipation catastrophiste et planet-fantasy. C'est réaliste, un peu sombre mais crédible et bien foutu. C'est un décor intéressant, réfléchi, qui là aussi donne encore plus d'intérêt aux évènements relatés dans cette série.

Le graphisme est celui d'un Frederik Peeters de plus en plus exercé à représenter des personnages aux traits très personnels, atypiques. Je ressens un certain aspect organique à ce dessin même quand il représente de simples décors et paysages. Je le trouve un peu dérangeant et je n'y accroche pas tellement. Notamment, je n'arrive pas à me sentir proche des personnages masculins car je les trouve un peu... pas laids mais faits de telle sorte qu'ils me rebutent un peu. C'est difficile à exprimer. Mais cela ne retire en rien à la virtuosité manifeste du trait de cet auteur dont j'apprécie malgré tout l'univers graphique et la personnalité.

Malgré ce trouble que m'apporte le dessin, j'ai beaucoup aimé le scénario et la forte densité des albums tant en nombre de pages qu'en contenu narratif et émotionnel. Arrivé à la fin du second tome, j'ai hâte de lire la suite.
bordure
coin bordure coin