créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par rohagus
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

ďż˝ Panini Comics

compl�tez cette fiche
Le scoop
Sc�narioVaughan Brian K.
Ann�e2008
EditeurPanini Comics
Collection100% Vertigo
S�rieY - Le Dernier Homme, tome 7
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10
Bullenote [d�tail]

- (Y the Last Man #37) [Couverture], Carnevale Massimo (D)
1�re partie, Paper Dolls (Y the Last Man #37) [Récit à Suivre - Début], Guerra Pia (D), Marzan Jose Jr. (E), Zylonol Studios (C)
2�me partie, Paper Dolls (Y the Last Man #38) [Récit à suivre], Guerra Pia (D), Marzan Jose Jr. (E), Zylonol Studios (C)
3�me partie, Paper Dolls (Y the Last Man #39) [Récit à Suivre - Fin], Guerra Pia (D), Sudzuka Goran (D), Marzan Jose Jr. (E), Zylonol Studios (C)
The Hour of Our Death (Y the Last Man #40) [RĂ©cit complet], Sudzuka Goran (D), Marzan Jose Jr. (E), Zylonol Studios (C)
Buttons (Y the Last Man #41) [RĂ©cit complet], Sudzuka Goran (D), Marzan Jose Jr. (E), Zylonol Studios (C)
1000 Typewriters (Y the Last Man #42) [RĂ©cit complet], Sudzuka Goran (D), Marzan Jose Jr. (E), Zylonol Studios (C)
D : Dessin E : Encreur C : Couleurs

 

1 avis

Coacho
7° opus déjà d’une série dont la fin est prévue, programmée, et déjà achevée aux Etats-Unis.
Quelque chose de ficelé donc, qui ne va pas au hasard et à la dilution des histoires pour un unique but mercantile. Savamment, et avec quelques digressions qui permettent quelques réflexions intelligentes, les auteurs continuent de nous emmener tambour battant à la recherche d’Esperluette qui est la clé du mystère de la disparition des hommes.
Yorick est un antihéros bien particulier. Sa présence un peu transparente, malgré son rôle essentiel, donne la pleine mesure de cette histoire qui met les femmes en lumière.
Des femmes qui peu à peu, pour une survie quasi illusoire puisque l’humanité est condamnée à une génération de femmes non renouvelable, se comporte avec un machisme primaire bien étonnant et détonant.
L’histoire continue de comporter sa part d’action, sa part d’humour, sa part d’amour, mais toujours dans un équilibre parfait qui ne fait qu’attiser l’appétit du lecteur.
C’est vraiment un excellent comics à recommander.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin