| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Grands Prix
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par Coacho
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Bamboo

complétez cette fiche
Tome 3
ScénarioSakurai Norio
DessinSakurai Norio
CouleursNoir et Blanc
Année2009
EditeurBamboo
CollectionDoki Doki
SérieLes Triplées, tome 3
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Bullenote [détail]

 

1 avis

herbv
Trois mois sont passés et revoilà nos triplées déjantées et obsédées pour notre plus grand plaisir. Dix-neuf nouveaux courts chapitres nous sont proposés. Ainsi, Shin’ya va se retrouver mannequin malgré lui à essayer des soutiens-gorge pour Futaba afin de l’aider à réaliser un magazine cochon pour l’anniversaire de Yûdai. Ensuite, Mitsuba va découvrir les joies des appareils vibreurs. Puis c’est Hitoa qui cherche à communiquer avec quelqu’un sur une de ses passions peu avouable : la série sentai des Gatchi-rangers, et ainsi de suite sur plus de 160 pages.

La première chose que l’on remarque à la lecture de ce troisième volume est que l’humour est de plus en plus sexuellement explicite, pour notre plus grand amusement, tant le burlesque prédomine. À ce rythme, on peut se demander quelle sera la tonalité des gags dans le sixième tome, le dernier en date à être paru au Japon. La seconde est que la lassitude qui pourrait être redoutée n’est toujours pas là. Sans introduire de nouveaux personnages, ce qui peut être une facilité, Sakura Norio, l’auteure, réussit à varier suffisamment les situations pour nous divertir efficacement.

C’est ainsi que nous pouvons attendre avec confiance le prochain opus, la mangaka semblant avoir l’imagination nécessaire pour continuer à écrire ses petites histoires de gamines un peu trop matures pour leur âge. N’attendons donc pas de critique de la société japonaise actuelle, nul second degré semblant devoir faire son apparition et contentons-nous de sourire et même rire aux sketchs proposés. Après tout, vu le manque total d’intérêt de l’autre série d’humour de Doki-Doki, L’Académie des ninjas, et le quasi-arrêt de Noodle Fighter chez Taifu, nous avons intérêt à savourer Les Triplées.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin