| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par Coacho
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Glénat

complétez cette fiche
Le suaire
ScénarioConvard Didier
DessinFalque Denis | Wachs Pierre
CouleursPaul
Année2004
EditeurGlénat
CollectionLa Loge Noire
SérieLe Triangle Secret - I.N.R.I., tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4
Bullenote [détail]

A leur retour de Jérusalem, en 1104, cinq chevaliers champenois portaient chacun une bague identique, un anneau surmonté d'un rubis. Parmi eux il y avait Hugues de Payns qui fondera plus tard l'ordre des Templiers. Ces cinq voyageurs revenaient de leur pèlerinage, marqués d'une malédiction qui allait traverser les siècles. Une malédiction qui devait frapper le cardinal Montespa le jour où il monterait sur le trône de Saint-Pierre. Eternel, l'anathème lancé contre les imposteurs de l'Histoire, ne s'effacerait qu'après l'achèvement d'une implacable vengeance occulte.
Ce récit en quatre volumes nous plonge dans les origines du Triangle Secret, nous entraînant à Jérusalem, dans le tombeau de Thomas, le frère jumeau du Christ. C'est là, dans les profondeurs de la terre, que dort le plus improbable des mystères... Ceux qui s'en empareront et en décrypteront l'énigme détiendront le pouvoir de vaincre la mort. Le combat que se livrent l'église et les héritiers du Messie prend réellement naissance lorsque Hugues de Payns et ses quatre compagnons enchâssent dans la pierre rouge de leurs bagues cinq fragments du suaire de Thomas... Des reliques qui peuvent faire vaciller les propres lois de la Nature.

 

2 avis

Da Rocha
L'action de ce second cycle commence au Vatican et approfondit le mystère qui planait depuis les premiers volumes du "Triangle Secret". Convard mène son récit avec maestria et nous distille les indices jusqu'à nous dévoiler le grand secret caché de l'Église.

Côté dessins, il est intéressant de constater qu'à l'occasion des aller-retour dans le temps, deux dessinateurs ont été mis à contribution. Tout cela est plutôt original, même si parfois les couleurs paraissent un peu sombre et les personnages quelque peu figés.

Dans l'ensemble, les amateurs de fiction historique y trouveront largement leur compte. Aller, plus que trois autres tomes avant de découvrir la fin...
briographe
Les sept tomes du Triangle secret nous ont entraînés dans une haletante croisade pour la vérité : Didier Mosèle, franc-maçon et historien, y menait une dangereuse enquête pour révéler au monde un mensonge de l’Eglise vieux de 2000 ans. Non, Jésus n’est pas mort sur la croix ! C’est son frère jumeau Thomas qui a pris sa place en haut du Golgotha. Tout cela est décrit dans un cinquième évangile de la main même du Christ, nommé le "Testament du fou", l’authentique trésor des templiers.
INRI, nouveau cycle en quatre volumes, fait intervenir une notion totalement absente jusqu’à présent : le miracle. Un mot que la cellule scientifique du Vatican ose à peine prononcer. Mais que dire d’autre, alors que l’autopsie de la dépouille de Jésus montre qu’après 2000 ans, la vie y circule toujours ? Le cardinal Montespa fait immédiatement le rapprochement avec la "légende des cinq chevaliers" : en 1104 Hugues de Payns et quatre autres chevaliers de Champagne, héritiers de la Loge première, se mirent en campagne pour retrouver à Jérusalem le tombeau de Thomas, dans lequel Jésus s’était caché des Romains. L’ayant repéré, ils découvrirent sur le suaire de l’imposteur un cryptogramme mystique tracé par le messie, qui pourrait bien contenir le secret de l’immortalité !

Le fantastique fait donc son entrée dans la saga et Didier Convard pousse encore un peu plus loin la provocation en montrant les cardinaux plutôt embarrassés à la perspective que Jésus ressuscite. Les manigances politiques de Montespa et de ses séides promettent une nouvelle fois de nous tenir en haleine. Technique désormais rodée, la série s’écoule en différentes époques, chacune étant confiée à un dessinateur : Falque dessine les scènes contemporaines, Wachs s’occupe du Moyen-Âge, tout l’album est colorisé par Paul. L’alternance des styles facilite l’adhésion au principe des flashes-back, et le partage du travail permet une cadence étonnamment rapide de sortie des albums.

Le Triangle secret a connu un immense succès en librairie (plus de 700000 albums vendus), il serait miraculeux qu’INRI ne suive pas le même chemin...
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin