créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par oslonovitch
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

� Delcourt

compl�tez cette fiche
Toussaint 66
Sc�narioKris
DessinLamanda Julien
Noir et BlancLamanda Julien
Ann�e2002
EditeurDelcourt
CollectionEncrages
S�rieToussaint 66, tome 1
autres tomes1 | 1.5
Bullenote [d�tail]

Toussain Polignac, barbouze incurable ayant passé la majeure partie de son existence en Afrique, n'a pas revu sa mère depuis quinze ans. Quand celle-ci passe l'arme à gauche, Toussaint accepte de respecter à la lettre les dernières volontés maternelles. Et tant pis si celles-ci doivent lui faire reprendre une route qui commence à l'épuiser. Au bout du voyage, il y a sans doute bien plus qu'un simple respect : de véritables retrouvailles...

Autre publication:

Toussaint 66 dans Toussaint 66 99 (Toussaint 66 #1.5)

 

4 avis

frads
Kris est peut-êre un quasi-novice dans le monde du scénario de BD (il n'a pas sorti grand chose à ce jour), mais ce qui est sur c'est qu'il est bourré de talent! Preuve en est dans sa dernière production scénaristique, "Toussaint 66", un one-shot édité par Delcourt.

Toussaint Polignac est parti de chez lui sans donner de nouvelles depuis des années. Ce qui le ramène au bercail, c'est un télégramme lui annonçant le décès de sa mère, le jour de la Toussaint, justement, comme en subtil clin d'oeuil pour son fils unique. Mais il se fait que madame Polignac a eu le temps de penser à ses dernières volontés: de un, elle a souhaité se faire incinérer, et de deux elle voudrait que ses cendres soient dispersées, par Toussaint, en Afrique, c'est à dire précisément là où Toussaint venait de revenir expressément!

Nous suivons donc dans l'album l'itinéraire passionnant de Toussaint, à travers la savane africaine, et à travers une sorte de dialogue entre notre homme et sa maman qui a laissé des cassettes expliquant ses volontés à son fils.

Dit comme ça, malheureusement, ça risque d'être pris pour une histoire sans intérêt. Et pourtant, on est vraiment pris par le parcours presque initiatique de Toussaint, qui en apprend beaucoup sur sa maman, qui elle en savait beaucoup plus sur son fils qu'il ne le pensait. Coup de chapeau donc à Kris, qui maîtrise son histoire de bout en bout, cette histoire qui, même menée sur un ton décalé est d'une profondeur magique.

Le dessin de Lamanda, d'un style caricatural, s'adapte parfaitement au ton de l'histoire, même si le trait n'est pas net et précis. Justement, ça rend mieux le côté "voyage", "rêve" et "Afrique" de l'histoire. Histoire qui ne se lit ni trop vite, ni trop lentement.

Bref, un joli coup de M. Delcourt!

nyl
Ce bouquin m'est tombé entre les mains sans que je m'y attende. Ce bouquin est en même temps entré dans ma vie.
Je l'ai lu. J'ai ri, j'ai pleuré, et puis je n'ai pas pu m'endormir tout de suite.
Toussaint 66 c'est un hommage à la vie par ce qu'elle a de plus dur pour nous: la mort. Et c'est un voyage ; un voyage que nous ferons tous un jour ; un voyage qu'on ne fait pas tout seul. Peut-être que cette histoire m'a particulièrement touchée parce que j'accompagne un proche dans ce voyage en ce moment.
Mais ce petit bouquin m'a aussi touché par son dessin où même le rose est en noir est blanc, par son découpage où le temps et l'espace s'entrelacent, par ses mots qui sont aussi vrais que dans un conte, par son personnages aussi bourru qu'il est tendre, par son univers magique et envoutant qu'est l'Afrique...
J'ai vraiment adoré... merci beaucoup!
CoeurDePat
Excellente surprise que cet album ! J'avouerai avoir été un peu rebuté par la couverture dont les tons oranges ne me plaisent qu'assez peu, mais je ne regrette vraiment pas sa lecture ! Le premier chapitre est à lui seul une petite merveille, de même que la seule première page, où l'on voit un village d'un point de vue très élevé, et une voiture qui arrive à toute vitesse. Ce plan, tout comme le dessin, est superbe. Ce premier chapitre, donc, combine un dessin magnifique avec une mise en scène digne d'une caricature de romans, où coups de théâtre et rebondissements sont monnaie courante. Sans compter les expressions des personnages - géniales - et surtout les dialogues : incisifs, ironiques, irrespectueux, bref, sa-vou-reux ! (Et quelques références des personnages au fait qu'ils sont dans une BD, assez étonnant )
Changement de lieu, changement de rythme. Notre "gentil héros" part pour l'Afrique. Si l'humour reste très présent, il se fait moins intense, mais toujours très divers : dessins, dialogues et situations, voilà une belle panoplie. L'histoire commence aussi à se teinter d'une nuance d'émotion - dans le sens noble du terme ! - ce qui s'accentuera encore par la suite...
Une chose intéressante dans ce livre, c'est qu'il donne une impression d'originalité assez flagrante, mais je n'arrive pas à savoir pourquoi; si certaines planches bénéficient d'un traitement original et certainement intéressant, elles ne justifient pas cette impression. Le dessin l'est certes aussi : jetez-y un œil, pour ma part j'aime beaucoup ! L'histoire également, assez atypique, avec un rythme changeant. Alors quoi ? Peut-être est-ce tout simplement la combinaison harmonieuse de tous ces éléments...
Mais dans le fond, on s'en fiche. Ce qui est important c'est que cet album est vraiment très très bien, qu'il vaut le détour, et que je vous le recommande tout particulièrement.
Bullejury 2002
Cet album a été sélectionné par le bullejury pour l’année 2002. Tous les membres du jury n’étaient pas forcément d’accord, mais ont jugé en majorité qu’il méritait sa place dans la liste.
"Un régal de premier album. C'est drôle , touchant (pas larmoyant), c'est inventif (par le découpage). Très complet, une très belle osmose entre le dessin et l'histoire, en plus j'ai les planches originales sous les yeux , c'est somptueux! Donc dans la catégorie découverte il est indispensable." (crepp)
"Bon point pour le dessin semi-réaliste de Lamanda qui nous offre quelques belles gueules, pour les dialogues de Kris plutot bien balancés et pour une histoire sympathique à défaut d'être inoubliable. Une bonne surprise de plus chez Delcourt cette année." (Thierry)
"Je ne surprendrais personne en disant que c'est un très bon album. Plein d'humour et de poésie. Personnages très attachant. Dans la veine de Julien Boisvert et Théodore Poussin." (Gilles)
"Ce petit bouquin m'a aussi touchée par son dessin où même le rose est en noir est blanc, par son découpage où le temps et l'espace s'entrelacent, par ses mots qui sont aussi vrais que dans un conte, par son personnage aussi bourru qu'il est tendre, par son univers magique et envoûtant qu'est l'Afrique...
J'ai vraiment adoré..." (nyl)

Album classé 7ème dans la catégorie "bulledécouvertes" et "bullechouchou" de nyl pour la catégorie "bullechampion".
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin