créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par Mael
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

� Fleurus

compl�tez cette fiche
La bicyclette
Sc�narioDubois Claude
DessinDubois Claude
Ann�e1976
EditeurFleurus
S�rieSylvain et Sylvette, tome 79
autres tomes... 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 ...
Bullenote [d�tail]

 

1 avis

vince
Sylvain et sylvette, toute ma jeunesse...

Deux enfants frère et soeur vivent dans une chaumière au milieu de la forêt, entouré de toute une troupe d'animaux (rat, ane, chèvre, agneau, poule, lapin,...) qui ont chacun leur caractère et parlent entre eux.

Leurs ennemis, les compères, pourraient rappeler les daltons en raison de leur niveau d'efficacité : un ours colèrique et gourmand, un renard roublard, un sanglier pas très malin, et un loup souvent souffre douleur.

Claude Dubois figure parmi les différents illustrateurs de la série, chacun s'étant créé un style, un univers et même des personnages propres.

Il reste mon préféré pour deux raisons.

Primo pour la qualité de son dessin tout en rondeur (qui pourrait rappeler un peu uderzo ou greg) et préçision : c'est un illustrateur de grand talent capable nottamment au niveau des expressions façiales de ses personnages d'être particulierement juste et varié.

Secondo pour la qualité de ses scénarios qui reposent sur une recette gagnante : des caractères bien définis et posés, une intrigue initiale simple et un dénouement.

Dans cet épisode qui s'inscrit dans une longue lignée de petites perles du genre, rien de bien tordu : sylvain se retrouve avec un vélo qu'il se fait voler par les compères. Commence alors une course poursuite avec entre autre une scène hillarante entre le loup et l'ours.

Si on devait comparer cet album avec une oeuvre cinématographique, on pourrait faire le rapprochement avec des films de charlot : le principe est le même, rien d'exceptionnel, rien d'excentrique, juste une situation cocasse avec des personnages posés. Dans cet ordre d'idée, la construction de l'album est aussi comparable avec celle d'une pièce de théatre : décors secondaire et échanges entre protagonistes prioritaire.

Enfin en un mot comme en cent, j'ai un grande tendresse pour ces albums ou les méchants ne sont pas vraiment méchants, et ou on a un peu l'impression de revivre nos guerres de cour d'école à la récréation...

bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Cherchez cet album sur amazon
bordure
coin bordure coin