| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par thierry
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Panini Comics

complétez cette fiche
Superman - Red Son
ScénarioMillar Mark
DessinJohnson Dave
CouleurMounts Paul
Année2005
EditeurPanini Comics
CollectionDC Heroes
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

- (Superman : Red Son #1) [Couverture], Johnson Dave (D)
1ère partie, Red Son Rising (Superman : Red Son #1) [Récit à Suivre - Début], Robinson Andrew (E)
2ème partie, Red Son Ascendant (Superman : Red Son #2) [Récit à suivre], Plunkett Kilian (D), Robinson Andrew (E), Wong Walden (E)
3ème partie, Red Son Setting (Superman : Red Son #3) [Récit à Suivre - Fin], Plunkett Kilian (D), Wong Walden (E)
D : Dessin E : Encreur

Que se serait-il passé si le jeune Kal-El avait atterri en Union Soviétique plutôt qu'aux États-Unis ? Dans cette histoire complète, découvrez Superman comme vous ne l'avez jamais vu, sous le crayon de Mark Millar, Dave Johnson et Kevin Plunkett.

 

1 avis

rohagus
Je m'attendais à mieux avec cet album mais je n'ai pas trouvé cette BD mauvaise pour autant.

Côté dessin, rien à dire. Le style manque un peu d'âme mais il est techniquement bon. Ce qui est "amusant", c'est que le dessinateur est remplacé vers le milieu de la série et que le changement de dessin ne se voit pas du tout : les styles sont presque rigoureusement identique (comme quoi ils manquent vraiment d'âme).

Au niveau du scénario, j'étais vraiment curieux de voir le résultat de cette idée originale d'avoir imaginé Superman ayant aterri en URSS plutôt qu'aux USA. Le récit commence très vite et très fort : Superman y est dévoilé au monde dès les premières pages, son ascencion est fulgurante, la narration est très rapide et les jours et les mois défilent pages après pages tandis qu'on passe rapidement en revue la décision de Lex Luthor de combattre Superman aux côtés des USA, les différents ennemis de Superman (Bizarro, Brainiac...), l'apparition d'un Batman Russe, les liens entre Superman et Lois Lane (épouse Luthor) et Wonderwoman convertie au communisme elle aussi, etc... Malgré les bonnes idées et l'intéressante transposition du mythe de Superman dans un décor communiste, cette narration est trop rapide pour me plaire et avoir su me capter dans le récit durant les premières dizaines de pages.
Le rythme se réduit ensuite un peu pour s'attacher à différents épisodes de la vie du Superman rouge : son combat avec Batman, comment Lex Luthor et Batman ont failli avoir raison de lui. Mais à nouveau les années sautent à vitesse grand V et de 1950 au début de l'album, on passe à 1970 puis 1990 et au-délà. Superman et son régime totalitaire communiste évoluent aussi vite . Vient enfin l'intrigue finale où Lex Luthor et le reste du monde capitaliste se liguent contre Superman dans un grand combat qui n'est pas inintéressant et dont le final n'est pas mauvais. Puis vient un épilogue où à nouveau les années défilent très vite, puis les millénaires, et l'histoire se termine sur une chute qui m'a beaucoup amusé et que je trouve assez bonne. Cette fin d'album a suffi à redorer un peu le blason de cette BD à mes yeux.
Le traitement de l'idée d'un Superman soviétique manque plutôt de profondeur et je pense que j'aurais préféré une intrigue plus lente mais plus réfléchie, sans avoir besoin de sauter d'années en années pour montrer l'évolution de Superman et du monde en sa présence. Malgré cela, les idées ne sont pas mauvaises et le récit, même s'il n'est ni vraiment captivant ni pariculièrement intelligent, m'a paru plaisant, assez bien construit et relativement intéressant à lire.

Cette BD de Superman n'est pas un indispensable mais elle ne manque pas d'un certain interêt.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin