| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Grands Prix
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par rohagus
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Dargaud

complétez cette fiche
21 juin
ScénarioBourhis Hervé
DessinSpiessert Rudy
Année2006
EditeurDargaud
CollectionPoisson Pilote
SérieLe Stéréo Club, tome 3
autres tomes1 | 2 | 3
Bullenote [détail]

Ce troisième volume met toujours en scène la petite boutique du Stéréo Club, disquaire spécialisé. Cette fois, deux personnages sont mis en avant : Youri, d’origine asiatique et employé à la boutique, et Petra, sa cousine, qui décide de monter un groupe de rock entre filles afin de jouer le soir de la fête de la musique, le 21 juin… Non sans mal !

 

1 avis

Coacho
Objet d’un savant calcul des auteurs, l’album est sorti pour… la Fête de la Musique !
Quel pourrait donc être le sujet d’un tel album qui sortirait à cette période et dont le titre est 21 juin ? Attention… Suspense !
Ce n’est pas un hommage à Jack Lang, rassurez-vous, et pourtant, il en est question en introduction… Une époque où l’insouciance et la plaisir tranche avec la quasi solennité que revêt la bruyante manifestation aujourd’hui.
La musique adoucit les mœurs, et elle est souvent le théâtre d’histoires d’amour, ou de ruptures… C’est encore le cas dans cette comédie urbaine à fleur de peau où les personnages se rencontrent, se racontent, et s’éreintent autant qu’ils s’acoquinent. La toile de fond restant toujours la boutique du Stéréo Club qui vit ses derniers instants, ne résistant plus à la vague ultime contre le vinyle : le téléchargement de mp3.
Bien rythmé, dans la continuité des univers à la Dupuy et Berbérian, les auteurs nous livrent là une histoire très contemporaine pourtant animée de sentiments ancestraux, juste modernisés par l’apparition d’objets comme le téléphone portable !
Doux, tendre, et inventif, cet album est un hymne à l’amitié qui se fraie un chemin dans le sinueux labyrinthe de la vie.
Côté dessin, la page huit m’a fait beaucoup rire dans son côté dupliqué dans l’action et le reste de l’album est de fort bonne facture.
Les changements d’humeur de l’hétéroclite groupe de filles qui se forme sous nos yeux est rythmé par les spécialités du boucher du coin ! Vous comprendrez en lisant…
Enfin, un joyeux bordel, mais un peu comme ma chronique quoi !
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin