| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Coacho
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Casterman

complétez cette fiche
Tome 2
ScénarioIgarashi Daisuke
DessinIgarashi Daisuke
CouleursNoir et Blanc
Année2007
EditeurCasterman
CollectionSakka
SérieSorcières, tome 2
autres tomes1 | 2
Bullenote [détail]

 

1 avis

nirvanael
Alors que le premier volume de Sorcières était un véritable enchantement, autant surprenant qu’original, Sorcières 2 se sera démarqué par une absence totale de chronique lors de la semaine de sa parution.

Les raisons ? Plutôt simples.
Ce deuxième et ultime volume est des plus inégals. Sur les trois nouvelles qui le composent, il n’y a que la première qui soit du niveau tout à fait excellent du précédent tome.
Le graphisme est certes toujours aussi splendide, mais le fond se fait plus discret, et le charme finit par se rompre… Alors que cela commençait bien : un quotidien à part, des portraits de femmes touchants, le fantastique qui s’immisce avant de se faire éclatant, l’harmonie avec la nature et la simplicité comme art de vivre et de s’aimer, tout est là dans le premier chapitre, magique.
Puis la tonalité change. Le Japon moderne et sa superficialité, une jeune fille inanimée part sur un bateau pour ce qui s’avèrera être une sorte de voyage initiatique. Alors que cela se fait plus bavard et léger, et paradoxalement un peu moins crédible aussi car plus encré dans « le réel » sans pour autant être déplaisant, la conclusion laisse un goût d’inachevé et donne la mauvaise impression, tout comme la dernière et courte nouvelle, de lire des récits extraits du tout à fait anecdotique Hanashippanashi, du même auteur.

Attention, ce volume reste un bon volume et l’achat n’est pas regretté… seulement, le premier s’était fait tellement surprenant que celui-ci, plus mitigé, déçoit forcément un peu… Pour une série qui au final vaut le détour et s’avère être un bol d’air frais parmi le flot constant des parutions plus ou moins similaires.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin